Le silence même n'est plus à toi

Le silence même n'est plus à toi

Icon Baobab App

À propos

Vingt-neuf textes parus dans la presse au cours des dix dernières années - chroniques politiques, réflexions sur l'écriture et l'exil, essais mixtes sur les actions gouvernementales, les pesanteurs archaïques et les clichés à l'oeuvre dans la vie quotidienne en Turquie - qui éclaireront le profil d'essayiste engagée de Asli Erdogan et permettront de comprendre pourquoi l'auteur, victime de la chasse aux sorcières déclenchée en juillet 2016, est actuellement en prison. L'écriture toujours soignée et traversée de fulgurances poétiques de la romancière trouve ici un autre terrain d'expression, non moins convaincant.
 
 

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    2555 Jours

  • Nombre de prêts :

    30 (0.83 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    30

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    10

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    9782330077341

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Poids

    266 Ko

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Support principal

    ebook (ePub)

Asli Erdogan

Physicienne de formation, Asli Erdog?an, née le 8 mars 1967 à Istanbul, a travaillé au Centre européen de recherches nucléaires (CERN) de Genève avant de partir s'installer au Brésil, à Rio de Janeiro, pour des études d'anthropologie. Elle y écrit son premier roman Kabuk Adam (« L'homme coquillage ») en 1994. De retour à Istanbul en 1996, elle se consacre à l'écriture et au journalisme. Elle est aujourd'hui l'une des voix les plus importantes de la littérature turque contemporaine et incarne les droits humains et la démocratie bafouée dans son pays. Arrêtée en août 2016 en même temps que la rédaction du journal d'opposition Özgür Gündem, elle a été remise en liberté conditionnelle en décembre 2016 et son procès est toujours en cours.

empty