Les mythes environnementaux de la colonisation française au Maghreb

,

Icon Baobab App

À propos

La thèse de ce livre est forte: la colonisation française de l'Afrique du Nord aurait donné naissance à un grand récit du changement environnemental qui se révéla une arme aussi efficace que les lois et les rapports de force économiques pour déposséder les indigènes algériens de leurs terres.Affirmant que l'Afrique du Nord aurait été le grenier à blé de Rome jusqu'aux invasions arabes du XIIe siècle, marquant l'introduction du nomadisme, de l'élevage et des destructions environnementales, ce grand récit environnemental décliniste a légitimé la colonisation française à travers son entreprise de restauration de la prospérité de la nature. Abon­dam­ment et intelligemment diffusé par le lobby du reboisement, il fut repris en littérature, en peinture, dans les manuels scolaires, sans que personne ne sache exactement comment et par qui avait été élaboré ce thème du pays de la soif. Justifié à l'époque par la science écologique et forestière, il s'est depuis avéré sans fondements scientifiques réels et peu adapté à un environnement méditerranéen fragile, où les périodes d'abondances alternent avec le repos forcé dû à l'épuisement des terres. Pourtant, et Diana Davis le démontre, il a perduré sous d'autres formes jusqu'à aujourd'hui.

Règles du prêt

  • Durée de la licence :

    1825 Jours

  • Nombre de prêts :

    30 (1.20 € par prêt)

  • Prêt(s) simultané(s) :

    10

  • Durée maximale d'un prêt :

    59 Jours

  • Renouvellement :

    1

Streaming

  • Type d'accès :

    In-Situ

  • Nombre d'utilisateurs simultanés :

    20

Protection

  • Type de protection :

    LCP

  • Type de protection :

    DRM Adobe ASCM

  • Nombre de périphériques :

    6

  • Copier/Coller :

    Interdit

  • Impression :

    Interdit

savoir_plus

  • EAN

    9791026702696

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    335 Pages

  • Poids

    1 853 Ko

Diana K; Davis

Diana Davis est docteur en médecine vétérinaire et en philosophie de la géographie. Elle est professeur adjoint au département de géographie et de l'environnement de l'Université du Texas à Austin (États-Unis). Elle travaille principalement sur l'écologie politique, l'histoire de l'environnement et du colonialisme, la géographie de la santé et l'ethnomédecine vétérinaire, les sociétés pastorales et arides, l'Orient et l'Afrique du Nord.

empty