Sarah Hatchuel

  • Lost ; fiction vitale

    Sarah Hatchuel

    Parution : 9 Janvier 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Lost n'est pas seulement l'histoire d'un avion qui s'écrase sur une île (pas si) déserte.
    Phénomènes surnaturels, retours dans le passé, bonds dans l'avenir, voyages dans le temps : fresque épique et tragique de 121 épisodes, Lost nous fait vivre la désorientation de ses personnages, met au défi notre compréhension et invite aux visionnages répétés et à l'interprétation en continu. Elle pense notre rapport à autrui, au temps, à la vérité, à la croyance et à la fiction.
    Cet ouvrage explore comment la série réconcilie postmodernisme et sincérité, distance critique et émotion pure, visions du monde multiples et expérience universelle de vie et de mort. Série de coïncidences, de miracles et de retrouvailles, fiction vitale qui relie et se relit, Lost a tout simplement révolutionné la construction narrative télévisuelle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Shakespeare on screen - "macbeth"

    Sarah Hatchuel

    Parution : 11 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ce nouvel ouvrage de la série « Shakespeare à l'écran » révèle la présence remarquable de Macbeth dans le paysage filmique shakespearien à l'échelle mondiale. Comment expliquer qu'une pièce dont l'intrigue est ancrée dans une nation, l'Écosse, ait pu être absorbée par des cultures aussi diverses? Les multiples adaptations de Macbeth suggèrent-elles, de manière paradoxale, une moindre pertinence de la pièce originelle? Après avoir exploré la représentation des éléments surnaturels (les sorcières et le fantôme), le volume revisite les films américains « canoniques », les productions anglophones plus récentes et les versions d'autres aires culturelles (Asie, France, Afrique du Sud, Inde, Japon, etc.) Les questions de lignée et de descendance sont abordées, puis prolongées dans des articles sur la représentation du genre. Les versions dansées, les appropriations, les citations et les mises en abyme de Macbeth sont ensuite analysées, et ce parcours mène à un étrange objet - un scénario non filmé.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • The leftovers, le troisième côté du miroir

    ,

    Parution : 14 Octobre 2019 - Entrée pnb : 5 Octobre 2019

    Inspirée du roman de Tom Perrotta, The Leftovers (2014-2017) est la série héritière de Lost (2004-2010) : les deux oeuvres partagent le même showrunner, Damon Lindelof, et peuvent être vues comme les deux faces d'un même disque. Si Lost suivait le destin de disparus après le crash d'un avion, The Leftovers se consacre à ceux qui sont restés derrière à la suite d'un événement singulier et inexpliqué : la disparition soudaine, le 14 octobre 2011, de 2 % de la population humaine.
    Au sein d'un monde hanté par le doute, le mystère et l'ambiguïté, la série présente des personnages qui pensent parfois avoir compris le sens de leur vie, à tort. Les spectateurs, eux, sont emmenés sur un très grand nombre de fausses pistes, alors que l'évidence est sous leurs yeux. The Leftovers met en scène non seulement la fin de l'humanité, mais surtout le déni des êtres humains devant l'extinction du vivant, dont ils sont eux-mêmes responsables. Dans notre monde en crise, The Leftovers, le troisième côté du miroir interroge la capacité de la fiction à résoudre les maux des humains et à les aider dans les combats à venir.
    Sarah Hatchuel est professeure en études cinématographiques et audiovisuelles à l'université Paul-Valéry Montpellier 3 ; elle est l'autrice d'ouvrages sur Shakespeare à l'écran et sur les séries télévisées américaines.

    Pacôme Thiellement est écrivain et vidéaste. Il travaille sur la pop et la gnose. Il est notamment l'auteur de : Les Mêmes Yeux que Lost (Éditions Léo Scheer, 2011), Pop Yoga (Sonatine, 2013), La Victoire des sans roi (PUF, 2017), Trois essais sur Twin Peaks (PUF, 2018).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty