FeniXX réédition numérique (Balland)

  • Scolarite demistifiee

    Bibal

    Parution : 1 Janvier 1990 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Aujourd'hui, trouver une place dans la société passe obligatoirement par une scolarité réussie. Ce qui ne veut pas dire être le « premier de la classe » mais faire le bon choix au moment opportun vers une des multiples voies qu'offre le système scolaire. Ce livre constitue l'outil indispensable aux parents et aux enfants confrontés à la grande aventure de la scolarité. Ouvrage d'information, de conseils, il répond à toutes les questions que pose le parcours de l'élève depuis la maternelle jusqu'à l'après-bac. Tous les obstacles à franchir, les pièges à déjouer, les filières et les adresses à connaître y sont inventoriés.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roman du sahara

    Marcel Laugel

    Parution : 1 Janvier 1990 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    Aujourd'hui diplomate au Proche-Orient, Marcel Laugel, né en Algérie, a accompli presque toute sa carrière dans les pays d'Islam. Il l'avait commencée à la fin du temps colonial, comme militaire, dans cette partie du Sahara atlantique alors administrée par les Français sous le nom de Mauritanie, entre Maroc et Sénégal. De ses années passées chez les nomades maures, insaisissables « fils des nuages », Marcel Laugel a rapporté Le roman du Sahara. Là, entre les grandes dunes faussement vides et la barrière océanique, se noue la tragédie de l'honneur tribal pathétiquement affronté aux mornes impératifs de l'Occident ; un drame symbolisé par le refus du « burnous rouge », vêtement honorifique offert par la France aux chefs réguibats, maîtres du désert. Des frustes Bédouins coursant la pluie avec dromadaires et moutons sous le regard ambivalent des « officiers des Affaires indigènes » jusqu'aux palais sultaniens de l'Empire chérifien, l'auteur nous offre la vision originale et personnelle d'une époque et d'une contrée méconnues.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les 18-25 ans

    Marie-Francoise Padioleau

    Parution : 1 Janvier 1991 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Ils ont entre 18 et 25 ans. Ils vont au lycée, à la fac, ils sont en stage, font des petits boulots ou recherchent un emploi... Ils s'appellent Hélène et Laurent, Mathilde et Christophe, Charlotte et Martin... Au lycée, dans la rue, à la maison ou au cinéma, ils sont tout le temps ensemble. Vivre à deux aujourd'hui, qu'est-ce que cela signifie pour les grands adolescents, les jeunes adultes et leurs parents ? - Quitter la maison, l'autorité, le confort, la sécurité financière ? - Vivre l'amour, la tendresse, la liberté, la sexualité ? - Pourquoi les parents sont-ils si inquiets, si peu sûrs d'eux alors que, très tôt, ils ont confié à leurs enfants des responsabilités importantes ? - Aider ses enfants veut-il dire, pour autant, tout accepter au risque de mettre en danger l'équilibre de son propre couple ? En s'efforçant, de respecter le point de vue de chacun, Marie-Françoise Padioleau aborde et analyse toutes les embûches que ce nouveau phénomène de société soulève, alors que les valeurs morales ne sont plus des références, que les interdits tombent. Sans oublier de répondre aux questions pratiques et matérielles. Ce livre offre une double lecture. Il élabore un dialogue dans lequel parents et enfants trouvent, chacun, leur part de bonheur. Dans la vérité et le respect de l'autre.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'ile matiere de polynesie

    Riccardo Pineri

    Parution : 1 Janvier 1991 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    « Tous ces oiseaux hardis qui s'envolent vers des espaces lointains, toujours plus lointains - il viendra certainement un moment où ils ne pourront aller plus loin, où ils se percheront sur un mât ou sur quelque aride récif - bien heureux encore de trouver ce misérable asile ! [...] Il en sera ainsi de toi et de moi ! Mais qu'importe de toi et de moi ! D'autres oiseaux voleront plus loin ! » (Nietzsche) Conquérants et voyageurs, écrivains et poètes, peintres et philosophes ont souvent eu la tentation de se confronter à l'ailleurs. L'île fut alors un territoire de prédilection où le songe d'une société plus juste allait s'associer aux multiples enchantements et rêveries de l'esprit. De Thomas More, père de l'utopie, au Roi Soleil, jusqu'aux rivages de la modernité, chacun y célébra ses fantasmes et y découvrit parfois ses peurs les plus secrètes. Dans ce paysage où la littérature comme la peinture déposèrent une grande part de leurs espérances, la Polynésie joua un rôle fondamental en amplifiant le désir d'un lieu qui puisse contenir la multiplicité du génie humain. Depuis sa découverte au XVIIIe siècle, cette terre lointaine apparut comme une substitution au paradis perdu. Les promesses du bonheur y fleurirent sous différents langages, ceux de Henry Adams, Gauguin, Segalen, Matisse... Riccardo Pineri suit à la trace ces hommes et quelques autres qui eurent le désir de voir la vie changer en accostant ces îles lointaines. Entre l'île et l'oeuvre, une longue complicité s'est établie faite à la fois d'étrangeté et de familiarité. Plus qu'une quête du lieu paradisiaque, ce livre est un essai sur l'invention et l'utopie nécessaires au renouvellement de l'aventure et de l'imaginaire humains.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le mas des Oubells

    Ludovic Massé

    Parution : 1 Janvier 1995 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Perdu dans la montagne, non loin de la frontière espagnole, un village. La plus solitaire des maisons, le mas des Oubells, sombre bâtisse cachée au fond des bois, ferme au passant le regard de ses fenêtres. La nuit, derrière cette face aveugle, des cris s'élèvent qui émeuvent la forêt. Le Chouline, propriétaire du mas, est cependant populaire dans le canton. Il plaît à tous, il fait peur aussi et nul n'oserait percer le mystère des Oubells. La femme, la fille et le petit-fils de Chouline ne se décideraient pas, victimes terrorisées, à se plaindre. Il faut que le destin, amenant jusqu'au village des étrangers singuliers, Lucien Grégoire et Hernandez, suscite une justice qui n'a pas besoin de tribunaux...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Clandestin

    Sélim Nassib

    Parution : 1 Janvier 1997 - Entrée pnb : 2 Décembre 2015

    « Il s'installe sur le palier, encerclé par les chaussures à réparer. Les rides se perdent sur son visage, il garde les yeux baissés. Ses mains sont longues et larges, elles bougent toutes seules, on voit les veines sombres qui serpentent sous sa peau. Il serre le cuir ruisselant contre son tablier, en amoureux, et lui coupe la gorge en même temps. Son couteau aiguisé fait dans la matière un bruit mat, attirant. D'une petite boîte ronde, il prend une petite poignée de clous qu'il met dans sa bouche, des clous à têtes rondes et plates qu'il avale. Il se laisse conduire comme les aveugles par le toucher. L'une de ses mains lève le marteau, l'autre exécute un rapide aller-retour. Un clou est apparu dans un pli de sa lèvre, il est passé entre ses doigts, frappé d'un coup unique, enfoncé dans la profondeur du cuir. Un autre suit aussitôt. Maman sort sur le palier et me prend par le bras. - Ne reste pas là. C'est un Palestinien. Une ombre passe dans son regard, je suis sur la piste. Ce cordonnier sans yeux fait partie de la nébuleuse dont il faut avoir peur. Je tiens une fraction du mystère, je ne le lâcherai pas. »

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quintessence de la pédale

    Stephane Triolet

    Parution : 1 Janvier 1999 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Longtemps. je me suis posé des questions sur mon goût pour les piques à l'égard des gays. Haine de soi ? Qui aime bien châtie bien ? Snobisme ? Vengeance ? En fait, le besoin de reconnaissance sociale exprimé par la soi-disant « communauté gay » m'angoisse tout autant que ses codes, et son adhésion, pour ne pas dire sa fascination, envers le consumérisme le plus clinquant. Mon expérience dans la communauté a été bien plus oppressante que celles vécues ailleurs. Peut-être est-ce dû au fait que je cherchais à tout prix à me trouver enfin un port d'attache, de peur panique, de partir à la dérive, pour de bon. Mais, pour arrimer ma barque tant bien que mal, j'ai dû faire tellement de concessions... That joke isn't funny anymore. Ce livre, s'il n'intéresse personne, aura au moins eu pour moi un effet bénéfique : je ne tiens plus à vivre dans l'ennui, médiocre, ad lib. Je vais apprendre à dire : « NON ». Moche, vide, folle paumée et morte. Mais seul, et débarrassé de toutes ces « I will surviveries ». Enfin seul. Un déviant.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'histoire de l'art est terminée

    Hervé Fischer

    Parution : 1 Janvier 1980 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    La fin de l'Histoire de l'art ne signifie nullement la mort de l'art. Au contraire Car en échappant à l'illusion historicienne et au mythe prométhéen du progrès en art, nous redécouvrons ses liens avec le mythe faustien : l'art est une expérience-limite de lucidité, pour éclairer l'image du monde. La fin des avant-gardes s'est accomplie à notre insu pendant les années soixante-dix. Le thème réel et commun à toutes les avant-gardes, après la découverte de l'idée d'Histoire au XIXe siècle, apparaît aujourd'hui par-delà toutes les images réalistes, abstraites, aléatoires, conceptuelles ou corporelles : c'est le désir pulsionnel d'être des créateurs d'Histoire de l'art, crispation sexuelle du mythe prométhéen, symbole activé de la « création » capitaliste ou révolutionnaire. Mais aussi : morbidité des avant-gardes fascinées par la logique inéluctable de leur fin, emprunts exotiques ou sursauts réactionnaires, tel le kitsch, promu style officiel de notre époque par André Malraux, néorétro, rien n'a manqué à l'épopée prométhéenne, pas même le bec rongeur de l'aigle/nouveauté, ni l'automutilation de l'artiste. Redécouvrir la fonction anthropologique de l'art - en s'aidant de la sociologie interrogative et de la mythanalyse -, c'est lier mythe, art et liberté, et renouer avec l'origine de l'art : un art post-historique.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Voyage à l'Est

    Collectif

    Parution : 31 Décembre 1989 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    À l'initiative de la Maison des Écrivains, et en rapport avec les bouleversements survenus à l'Est, douze écrivains français sont partis à la fin de l'hiver 1990 dans plusieurs de ces pays pour se mettre à l'épreuve des faits et en rapporter, en toute liberté, leurs premières impressions. Daniel Pennac et Jean-Marie Laclavetine se sont rendus à Yalta, lieu symbolique où s'est effectué le partage de l'Europe. Olivier Rolin a choisi de traverser les Républiques baltes, point sensible de l'actuel empire soviétique. Jean-Philippe Domecq a passé le mur de Berlin quelques jours après son effondrement. Jacques Roubaud est parti à la recherche de quelques-uns de ses amis poètes de l'Allemagne de l'Est. Didier Daeninckx a quitté l'Afrique et ses troubles du moment pour les événements de Bulgarie. Danièle Sallenave, séjournant d'abord à Sarajevo, a parcouru ensuite, en tenant son journal de voyage, différentes régions de la Yougoslavie. Marie Nimier a pris le parti de vivre le quotidien des habitants de la banlieue de Prague. Dominique Desanti, à travers la Pologne, a tenté de retrouver certains de ses anciens étudiants. Alain Nadaud a profité de l'occasion de se rendre dans ce même pays pour voir ce qu'il en était d'Auschwitz, un demi-siècle après. Leslie Kaplan, de passage en Roumanie, a porté son attention, entre autres, sur l'état des hôpitaux de Bucarest et de ses environs. Renaud Camus, entre Buda et Pest, a donné libre cours à sa perplexité face à une Hongrie illisible et déchirée.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'homme de l'ombre : Georges Albertini (1911-1983)

    Lemire

    Parution : 1 Janvier 1990 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Chef de cabinet de Marcel Déat, collaborateur notoire, Georges Albertini refusa catégoriquement, à la Libération, malgré la gravité des faits qui pourraient lui être reprochés, de quitter Paris et de se joindre aux émigrés de Sigmaringen. Ce qui en dit long sur sa personnalité. Ancien socialiste, pacifiste convaincu cet homme fluet avait toujours eu un goût particulier pour noter et archiver toutes ses rencontres. Déjà à l'époque, chacun s'interrogea sur le sort des fameux « papiers » d'Albertini, brûlés selon ses amis, pieusement conservés selon certains. Est-ce pour cela qu'il bénéficia, lors de son procès, d'une extrême clémence : cinq ans de travaux forcés alors que d'autres subirent le peloton d'exécution ? Sa peine purgée, il participe alors à toutes les croisades anticommunistes et fonde, avec Boris Souvarine, les célèbres cahiers Ouest-Est. Réduit au silence en raison de ses activités sous l'Occupation, il n'en devient pas moins l'éminence grise, très appréciée, d'hommes d'État aussi différents que Vincent Auriol, Edgar Faure, Guy Mollet et Georges Pompidou. Il ne manque pas ensuite d'influencer certains éléments de la nouvelle classe politique française : Marie-France Garaud, Jacques Chirac, Alain Madelin, etc. Et là commence la légende de cet homme de l'ombre.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De Gaulle et les communistes. D'un côté, un militaire d'origine catholique, devenu un chef, un stratège. De l'autre, un parti, une idéologie marxiste, l'internationalisme prolétarien. À partir de 1940 et jusqu'en 1970, ces deux forces vont aimanter le champ magnétique de la vie et de la symbolique politique et culturelle française. De leur affrontement naît une fascinante relation. Une relation caractérisée par un antagonisme fondamental et irréductible entre un homme et une organisation qu'a priori tout, vraiment tout, oppose mais qui, tous deux, voulaient incarner la France, son passé, son présent, son avenir. D'où une relation faite aussi de convergences issues des combats communs durant la nuit de l'Occupation, contre la IVe République, de complicités quant à la politique étrangère de la République gaullienne, de curieuses coïncidences sur la question des institutions, voire des accointances sur les valeurs que l'un et l'autre véhiculent. À l'occasion du centenaire de la naissance de De Gaulle et du soixante-dixième anniversaire du PCF, Stéphane Courtois et Marc Lazar ont voulu explorer la généalogie, le déroulement et la postérité dans la mémoire collective de cette singulière confrontation. Ils ont fait appel à 20 historiens et politistes. En outre, Daniel Cordier, frère d'armes de Jean Moulin, livre des documents inédits sur les rapports qui ont suscité tant de polémiques entre son ancien « patron » et le PCF. Enfin, pour la première fois, l'interprète des entretiens Ceausescu-De Gaulle en 1968, à Bucarest, dévoile la teneur des propos qu'échangèrent les deux hommes.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Valet d'aventure

    Pastor Gil

    Parution : 1 Janvier 1989 - Entrée pnb : 30 Mars 2016

    1557 : Fabien Clément, jeune normand instruit et doué pour les langues, est vendu par son père à Monsieur de Vire, cartographe du Roi, pour embarquer comme valet en direction des terres du Brésil où un groupe d'aristocrates français souhaite établir une société idéale. Parvenus sur les lieux, où subsiste déjà dans un fortin une petite colonie de Français, les nouveaux arrivants ne tardent pas à s'apercevoir que leur rêve d'une terre enfin pacifique et pacifiée tourne court. Les rivalités entre catholiques et huguenots, la suffisance et le puritanisme intransigeant des hobereaux, la lutte avec les Portugais voisins et, surtout, la nécessaire alliance avec les indiens Tupis anthropophages ruinent peu à peu les principes les plus fermes et amènent cette petite société au bord de la décomposition. Tiré de chroniques relatives à des faits qui prirent place dans ce qui deviendra plus tard la baie de Rio de Janeiro, cette fable littéraire est avant tout un formidable roman d'aventures.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Julius Terman : portrait vers 1992

    Preault

    Parution : 1 Janvier 1992 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Au sud de l'Inde, face à un océan qui menace, naufragent d'étranges figures. Liza Swann, modèle et passion du peintre Julius Terman, danseuse au corps détruit par un accident, Kabir enfant muet, amoureux du soleil, Shanti le libraire qui refuse de vendre ses livres, Chalon l'alcoolique, grand amateur de singes et de grimaces, Maria Luisa la veuve espagnole recluse dans ses rêves... Ces personnages se croisent, se guettent, se heurtent, se modèlent les uns les autres dans ce bout de terre où chacun, réduit à ses hantises et à sa part de vérité, contribue à faire surgir la figure essentielle du roman : le portrait de Julius Terman. Apparaît soudain Théo Akkermon, jeune esthète et critique d'art. Venu interviewer Terman, il se trouve brutalement confronté à la décrépitude d'un artiste qui, impuissant à créer, s'obstine à survivre. Convaincu que la grâce de l'art est octroyée pour toujours, il va pénétrer avec violence dans l'univers du peintre, jusqu'à découvrir et exorciser un passé qui le détruit.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Remarques d'un citoyen ordinaire

    Yves Buin

    Parution : 31 Décembre 1991 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Le citoyen ordinaire n'appartient pas aux appareils de pouvoir. S'il est du parti des gouvernés, il est avant tout membre de la société civile, vaste ensemble hétérogène et coeur véritable de la vie sociale. La société civile se doit désormais d'entrer pleinement en scène. Le citoyen ordinaire ne se réduit pas à être machine enregistreuse de slogans et distributrice programmée de voix. Il tient à être acteur et à interroger le métier politique tout autant que la communication médiatique ou les avancées techniciennes. Le citoyen veut la vérité, garder raison et décider par lui-même sans que le primat de sa liberté s'affirme au détriment de l'autre et que son aspiration au mieux-être ne se distingue du bien public. La politique ne vise pas pour lui à la conquête du pouvoir, mais à savoir résister à la trop facile ritournelle du temps présent où n'importe qui se perd dans le n'importe quoi. Aussi, le moment est-il venu pour chacun de dire sa fidélité à son histoire et ses valeurs. L'auteur ne cache pas ici la sienne : il vient de la gauche et il y reste dans le cadre d'un humanisme actif.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La nuit, dans les rédactions presque désertes des grands journaux, les téléscripteurs d'agence continuent de déverser leurs flots de dépêches. À l'aube, le « coupeur de-dépêches » découvre le premier - privilège particulier - des informations souvent insolites, parfois absurdes presque toujours très drôles qui ont été envoyées pendant les quelques heures dites creuses, entre un remaniement ministériel et un tremblement de terre. Des dépêches folles : sur un monde un peu fou, mais, aussi incroyable que cela puisse paraître, authentiques, recoupées et vérifiées à la source comme il est d'usage à l'AFP, la plus grande pourvoyeuse d'informations du monde. Le journaliste Michel Vergez a sélectionné les plus étonnantes d'entre elles, les a rassemblées et organisées autour de thèmes qui sont autant de faits de société : justices records, crise, argent, sexe, crimes... La vie, en quelque sorte. « Un monde fou, fou, fou... », constitué de centaines de ces télex de l'agence France-Presse envoyés du monde entier ces dernières années, est un livre que l'on peut ouvrir à n'importe quelle page et qui peut provoquer un sourire ironique ou un grand éclat de rire à moins qu'il ne plonge le lecteur dans un abîme de perplexité...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les États-Unis face à l'Amérique centrale

    Léo Sauvage

    Parution : 31 Décembre 1984 - Entrée pnb : 2 Décembre 2015

    Dix ans après avoir été déchirés par la guerre du Vietnam, les Américains du Nord n'ont pas fini de se demander ce qu'ils doivent faire - et non pas ce qu'ils font - en Amérique centrale. En 1846, un de leurs représentants au Congrès affirmait : « Notre évidente destinée est de nous répandre sur ce continent tout entier. » Quant à Théodore Roosevelt il proclamait, quelque cinquante ans plus tard, son droit et celui de ses successeurs de « se faire le gendarme des Amériques ». De l'histoire complexe et tourmentée des rapports entre les États-Unis et leurs voisins, Léo Sauvage a choisi de nous présenter trois exemples : Saint-Domingue, le Nicaragua et la Grenade, où le récent débarquement de « marines », épisode plus grotesque que tragique, est remarquable à plus d'un titre. À l'opposé d'un texte universitaire, ce récit allègre, non conventionnel, voire paradoxal, choquera peut-être. Il émane néanmoins d'un homme qui a passé vingt-cinq ans à suivre, en professionnel, la vie politique américaine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Trois amis, réunis au cours d'une soirée, abordent un certain nombre de thèmes « funèbres ». Le mot « vanité » évoque ces natures mortes anciennes où, le plus souvent, figurait un crâne. Cet essai dialogué, on le voit, est une méditation sur la mort - et sur le crâne - qui est, pour Michel Butor, au fond de toute littérature. Faut-il le rappeler ? Le romancier de « La Modification », de « Passage de Milan », de l'admirable « Emploi du temps », de « Degrés », est aussi un prodigieux inventeur de formes sans cesse renouvelées et surprenantes. 

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rondes et heureuses de l'être

    Susanna Gilli

    Parution : 1 Janvier 1989 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Ce livre est avant tout un guide du non maigrir. Les petites boulottes qui taillent 44 et davantage se révèlent plus nombreuses que les sylphides taille mannequin. De régimes miracles en reprises de poids, d'essayages catastrophiques en petites humiliations, le mot maigrir les poursuit. Féminine, plantureuse, soyez bien dans votre peau, le monde peut vous appartenir... à condition de suivre quelques principes de base : - Faut-il préférer les tenues souples ou ajustées ? Les pantalons ou les jupes ? - Le choix de la coiffure et du maquillage. - Les sports qui vous conviennent. - Soignez vos veines, votre diabète et votre cholestérol. - Les rondes ont la réputation d'être gourmandes. Gourmandes de tout. Qu'en pensent les hommes ? Comment cultiver cet avantage ?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • C'était il y a quatorze ans et ils sont tous encore là : Valéry Giscard d'Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Michel Rocard, Jacques Chaban-Delmas, Edgar Faure, Georges Marchais, Alain Krivine, Arlette Laguiller, et même Pierre-Auguste Messmer. Nous nous plaisons à les revoir dans leurs commencements. Voici pourquoi nous rééditons cette pièce : pour rire. * « C'est un événement politico-humoristico-littéraire d'une drôlerie et d'une rosserie exceptionnelles. » Le Point « Michel-Antoine Burnier, Bernard Kouchner et Frédéric Bon s'y sont pris comme Corneille, Racine et Molière. Ni mieux ni pis. » Guy Sitbon Le Nouvel Observateur « Une tragédie classique. » L'Express « Ça aurait fait rire le président Pompidou, s'il avait eu moins mal au cul. » Delfeil de Ton Charlie Hebdo « Il faut savoir un gré infini à Monsieur Balland d'avoir publié cette oeuvre importante. » Yvan Audouard Le Canard Enchaîné. « Der « Esprit » ist noch nicht aus Frankreich entflohen. » Werner Bökenkamp Frankfurter Allgemeine Zeitung

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Credo

    Jean-Claude Carrière

    Parution : 1 Janvier 1982 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Pour concevoir Credo, Jean-Claude Carrière est parti d'un fait réel : dans les années 1970, un historien ukrainien, Valentin Moro, fut arrêté par la police soviétique, longuement interrogé puis finalement interné comme fou « parce qu'il croyait en Dieu ». L'auteur tente de reconstituer ce dialogue, de donner aux uns et aux autres les meilleurs arguments possible. Tous les personnages sont de bonne volonté. Chacun veut aider l'autre. Mais un système rigide, une certitude de vérité, une impossibilité presque physique d'admettre des idées différentes entraîneront l'inévitable enfermement. CREDO n'est ni un pamphlet politique, ni une profession de foi. Chacun des antagonistes exprime librement ce qu'il croit. Où s'arrête la liberté de l'autre, sa liberté de parler, telle est la question que pose CREDO, question qui n'a cessé d'agiter le monde.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ils sont montés sur toutes les barricades du siècle, des avenues de Petrograd aux ruelles du ghetto de Varsovie, de la lutte antifranquiste à la Résistance antinazie : les révolutionnaires du Yiddishland. Pour la plupart enfants de la misère juive d'Europe orientale et centrale, ils ont été élevés dans la crainte de Dieu et le respect des traditions religieuses, puis emportés par le grand courant de l'Utopie révolutionnaire. Militants socialistes, communistes, bundistes, sionistes ouvriers, trotskistes..., ils incarnaient l'activité multiple, le radicalisme d'une classe ouvrière juive qui entrevoyait le Messie dans les plis du drapeau rouge. Aujourd'hui, l'univers dont ils sont issus a disparu, démantelé, disloqué par le génocide nazi. Là où Hitler n'était pas parvenu à conduire à son terme son oeuvre de mort, Staline et ses épigones l'ont parachevée. Au-delà de l'irrémédiable coupure, il ne reste que des survivants, et le travail de la mémoire du Yiddishland rouge. Ce livre retrace le combat de ces militants, leurs trajectoires singulières, l'oscillation entre les grandes espérances et le doute, les illusions perdues. Un regard juif et rouge porté sur l'histoire de ce siècle.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Allemands aujourd'hui

    Bernard Brigouleix

    Parution : 1 Janvier 1984 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Ce peuple qui vit à côté du nôtre, ce partenaire par excellence, est aussi, à bien des égards, un inconnu. Un inconnu sur lequel nous plaquons des clichés, hérités de trois guerres et deux occupations, mais que les Allemands eux-mêmes n'ont pas toujours su dissiper. - De quel poids pèse leur héritage politique et culturel ? - Sont-ils aussi conformistes et conservateurs qu'on le croit ? - Comment organisent-ils leur travail et leurs loisirs, en ville et dans les campagnes ? - Comment, au nom de quelles raisons concrètes et de quelles analyses théoriques s'expliquent la vague écologiste et celle du pacifisme ? - Comment vit un émigré turc à Berlin ou un jeune drogué à Hambourg ? Que signifie cette « autre Allemagne » ? - Comment définir les relations existant entre les Allemands de l'Ouest et leurs « frères séparés » de RDA. ? Quelle peut être leur évolution ? - Quelle image se font-ils de l'Allemagne dans le monde, de la France par rapport à l'Allemagne ? Nous comprennent-ils mieux, nous Français, que nous ne les comprenons ? Au bout du compte ont-ils changé et par rapport à quoi ? Autant d'interrogations auxquelles ce livre tente d'apporter les réponses, grâce à une observation attentive, amicale mais non complaisante.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ils sont riches, très riches. Ils vivent à Paris et New York, Rio et Abu Dhabi. Ils appartiennent au monde des affaires, à la jet-society, au milieu du show-business et du cinéma. Certains sont très connus, d'autres cultivent le mystère. Ils ont en commun une certaine extravagance dans leur mode de vie. Quand ils ont quelque chose à dire, ce n'est pas avec des fleurs mais avec des millions. Mais comment dépensent-ils donc leur argent ? Les auteurs ont recueilli les confidences de certaines personnalités et de leurs fournisseurs (bijoutiers, traiteurs, palaces...). Leur livre fourmille d'anecdotes savoureuses et inédites, sur leurs loisirs, leurs hobbies, etc. C'est un magnat du pétrole qui prend le Concorde pour dîner à Paris avec sa femme et se fait déposer en hélicoptère sur le toit de La Tour d'argent... C'est le chanteur Elton John qui fait ouvrir un magasin Cartier un dimanche à l'aube, avec tout le personnel à son poste, pour acheter un million de francs de diamants... C'est un pair du royaume britannique qui loue pendant quatre jours l'Orient express pour emmener ses amis à Venise... Certains offrent à leur amie un scarabée vivant serti de pierres précieuses relié à une broche par une chaînette en or, d'autres à leur bébé un biberon incrusté de corail de diamants... L'un achète un hôtel particulier à Saint-Cloud uniquement pour y promener son chien, l'autre cherche des diamants de dix carats à cinq millions de francs pièce pour remplacer les boutons de sa chemise... On peut rêver...

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Eldorado

    Pierre Leterrier

    Parution : 1 Janvier 1983 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Août 1525. Après une pénible traversée, des conquistadores revenant du nouveau monde aperçoivent enfin les côtes de leur terre natale, mais ils ne reconnaissent rien. Les uns pensent avoir atteint l'Eldorado, les autres êtres tombés en enfer ; en fait ils ont seulement été victimes d'un décalage horaire d'une inhabituelle amplitude. L'Atlantique traversé d'ouest en est semble avoir baigné d'une seule vague les rives du 16e et du XXe siècle : deux époques se télescopent. Les aventures de trois conquistadores et d'une jeune indienne errant d'un camp militaire à un palace en passant par une université, une prison, un hôpital et des catacombes, donnent la mesure des ravages provoqués par cette collision. Les hommes et leurs opinions ont subi un tête-à-queue. Quant à la jeune indienne, objet du désir des trois autres, qui furent pour elle, tour à tour, dieu incarné, soudard violeur et amant de circonstance, elle empêchera peut-être par ses étranges dérobades que la collision devienne une molle collusion. Grâce à l'ironie et à la logique de l'absurde, humour, lyrisme, fantastique et réalisme se mêlent pour donner à ce livre les dimensions d'une grande fresque baroque.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty