FeniXX réédition numérique (La Brèche)

  • Contribution à l'histoire de l'URSS

    Victor Fay

    Parution : 12 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Après la Flamme et la Cendre, oeuvre autobiographique où Victor Fay a retracé les étapes d'une vie militante, cette Contribution à l'histoire de l'URSS est le premier volume d'une série devant restituer la pensée de ce témoin et chercheur engagé. Les articles, conférences, interventions radiophoniques que rassemble le présent ouvrage - y compris le texte auquel il travaillait encore avant sa mort, le 29 juin 1991 - occupent une place centrale dans l'existence de l'auteur. Gagné tout jeune à la cause de la révolution russe, Victor Fay en effet s'intéressa toujours passionnément aux choses soviétiques. Le communisme, l'URSS ont fait partie de sa vie. On voit ici comment il suit, évalue, éclaire les événements qui, des dernières années de Staline à la tentative de Gorbatchev, ont abouti à l'effondrement de ce qui avait paru être « le premier État prolétarien de l'histoire ». Victor Fay observe l'évolution du régime, ses crises, l'antisémitisme et le nationalisme récurrents. Il analyse la société elle-même, les manipulations et soubresauts de l'appareil, la persécution dont est victime l'intelligentsia. Il s'efforce non seulement de comprendre, mais aussi de prévoir. Lucidement.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Encore un livre sur l'idéologie ? Oui ! La « bouche d'ombre » n'a pas fini de parler, sur le plan théorique, aussi bien que sur le plan politique et, peut-être, fantasmatique. G. Labicas revient à ses premiers mots, chez Marx et Engels qui n'ont sans doute pas dit tout ce qu'ils avaient à dire, et dans lesquels on (le marxisme) n'a peut-être pas pensé tout ce qu'il y avait à penser. Cet exercice n'a rien d'académique. Il compte pour aujourd'hui, c'est-à-dire pour l'information de nos luttes, leur critique et leurs perspectives, qui demeurent, à l'encontre des idées reçues, des modes intellectuelles et des lâchetés du temps, révolutionnaires. Un livre de théorie militante qui veut, délibérément, déranger.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Écrits politiques (1) : De la Commune à mai 68

    Ernest Mandel

    Parution : 5 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Les écrits d'Ernest Mandel rassemblés dans ce volume tentent de dégager dans l'expérience de la Commune de Paris, de la Première Internationale, du Parti bolchevique, dans les écrits de Trotsky ou de Rosa Luxemburg, les idées et thèmes essentiels qui ont résisté à l'épreuve du temps, qui sont encore d'une actualité indéniable pour servir à la pratique révolutionnaire de notre époque. Ce recueil se termine sur un bilan de mai 1968, écrit quelques mois après les événements et où est saisi l'élément crucial de cette période : la dynamique de contrôle ouvrier et de double pouvoir.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pour l'école

    Laurent Batsch

    Parution : 5 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    La crise de l'enseignement, les enjeux aujourd'hui, la sélection, les niveaux, les programmes, la situation des enseignants.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Tourmente mexicaine : Révolution, miracle et crise

    Maxime Durand

    Parution : 5 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    Le Mexique apparaît régulièrement dans l'actualité internationale. Au-delà des secousses sismiques, ce pays charnière entre l'Amérique latine et le géant US surprend par ses paradoxes : - producteur de pétrole et parmi les champions de la dette ; - gouverné par le PRI (Parti révolutionnaire institutionnel) se réclamant de la révolution mexicaine, mais capable de baisser de 40 % le pouvoir d'achat sans provoquer d'explosion sociale ; - pays où la liberté d'expression et la subvention des partis politiques coexistent avec une répression policière sanglante.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La FEN a quarante ans. Ses trois piliers fondateurs se lézardent : l'idéal de la laïcité a souffert de la « guerre scolaire » ; l'unité syndicale dans l'enseignement est menacée ; le corps des instituteurs est déstabilisé. Ce livre présente la trajectoire d'une fédération originale dans le champ syndical français. Il ouvre aussi le dossier de la « recomposition syndicale » : la FEN cherche un nouveau souffle dans la constitution d'une nouvelle confédération « sociale-démocrate ». Quels sont les partenaires de ce projet ? Quelles sont ses chances d'aboutir ? Quels sont ses enjeux pour le syndicalisme ? Quelles sont les réactions à la CGT, à la CFDT et à FO ? Plus qu'un livre sur le syndicalisme enseignant, « la FEN au tournant » apporte des informations nécessaires à tous ceux qu'intéresse l'avenir du syndicalisme.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Retours sur mai

    Francis Sitel

    Parution : 15 Avril 2016 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    Que penser, en mai 1988, de mai 1968 ? Les commémorations foisonnent, les interprétations aussi. Beaucoup ne veulent qu'enterrer définitivement ce que fut mai 1968 : l'expèrience de la possibilité de la révolution dans un pays tel que la France. Les contributions qui forment ce livre rejettent les idées à la mode - une mode d'un jour qui ressemble fort à celles d'hier et d'avant-hier - qui prétendent réduire mai 1968 à une crise de jeunesse, un lapsus de l'histoire. Elles y voient, au contraire, une formidable expérience qui a déterminé les coordonnées politiques de ces vingt dernières années. C'est pourquoi, à l'écart de l'air du temps et des approches dites « sociologiques » ou « culturelles », elles mettent au centre de leurs réflexions les questions politiques et stratégiques. Il ne s'agit pas en effet de clore une problématique permettant de tourner la page de mai 1968. Mais, au contraire, de continuer une réflexion plus d'actualité que jamais : quels voies et moyens du changement ? Ce changement qui, pour nous, porte le beau nom de révolution,

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ce livre est un bêtisier de la pensée réformiste. Rocard, qui l'incarne avec le plus d'enflure satisfaite, y sert de fil conducteur. L'originalité qu'il affiche et la différence à laquelle il prétend, ne sont qu'un habillage idéologique rénové pour les vieilles politiques de collaboration de classe. C'est pourquoi il se trouve inévitablement au point de rencontre de la vieille social-démocratie, des courants eurocommunistes européens et de certaines tendances de la bureaucratie syndicale (dans la CFDT mais aussi dans la CGT). Ce « petit marquis » est passé maître dans l'art de conjuguer l'autogestion au futur et la gestion au présent, d'aller au-devant des projets néo libéraux de la bourgeoisie moderniste, d'escamoter le passé compromettant de la social-démocratie, au nom de la confrontation entre les « deux cultures » (autogestionnaire et stalino jacobine) qui partageraient historiquement le mouvement ouvrier français. Économiste du désir et apôtre de l'auto assistance, les « nouveaux utopistes » entrent avec lui dans la carrière de la mode, à la suite des nouveaux philosophes et des nouveaux économistes. À quoi sert Rocard ? Le marxisme est-il malade de l'État ? L'expérimentation sociale ou l'autogestion peuvent-elles tenir lieu de stratégie révolutionnaire ? Au fil de ces questions apparaissent les impasses politiques, les révisions théoriques, le néant stratégique du réformisme (social-démocrate ou d'origine stalinienne) face à la crise du capitalisme. Face à ces utopies en guenilles et haillons, pour temps de vaches maigres, la lutte pour un communisme authentiquement révolutionnaire est plus actuelle et nécessaire que jamais.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pour que les générations futures comprennent les événements de mai, qui ont si profondément secoué la colonie, il faut se dire que les propriétaires n'ont jamais eu peur de leurs esclaves. Le maître considère la servilité comme naturelle. L'exemple de leurs pères les a formés à l'autorité du despote, qui ne se dément pas. Ils ont coutume de dire : « On ne transporte pas des peuples courageux à fond de cale, pour les vendre comme des marchandises, avec de la morue salée et du pétun. Les Indiens ont failli désespérer notre race parce qu'ils parlaient le langage des serpents, et qu'ils savaient pousser le combat d'homme à homme jusqu'à la dent déchirante des récifs. » Et les Pierrot ? Et les Michel ? Et les autres Makendal ? Et ceux dont les noms ne sont pas encore connus ? Ils savent que ceux-là regardent avec des yeux d'autour la richesse brûlable de leurs propriétés.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • En novembre 1984, les indépendantistes du FLNKS boycottaient les élections territoriales de Nouvelle-Calédonie. Beaucoup, en métropole, découvraient ainsi l'existence de cette possession française aux confins du Pacifique. Les médias se penchèrent alors sur la situation d'une population d'origine, les Kanaks, cantonnée dans des « réserves » et marginalisée dans tous les domaines de la vie économique et sociale. Au cours de ces quatre dernières années, la France n'a cessé de « décoloniser » pour mieux maintenir sa présence. Promesses et plans se sont succédé sans que ne soit jamais véritablement entamé le noyau dur de la colonisation. C'est ainsi que ce territoire d'outre-mer va connaître, en 1989, son cinquième projet de statut en cinq ans. Et, en avril 1988, l'esprit de révolte dominait à nouveau dans les rangs des Kanaks, avec les tragédies d'Ouvéa et de Canala. C'est à l'étude de cette période - riche en événements politiques locaux et essentielle pour apprécier le retournement de situation d'avril 1988 tout comme le nouveau projet de statut de Michel Rocard - que s'attache en premier lieu ce livre. Le second objectif de cet ouvrage est de rétablir l'ordre des problèmes, c'est-à-dire de souligner le lien entre la volonté des gouvernements français de ne toucher qu'aux aspects superficiels de la colonisation et leur incapacité à régler la crise calédonienne. Contradiction à laquelle le plan Rocard n'échappera pas.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mai si

    Bensaid

    Parution : 15 Avril 2016 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    mai 1968 reste l'événement des vingt dernières années qui a le plus marqué les Français. Nous n'avons pas voulu tisonner ici des souvenirs, mais entrer dans le passé et remonter à ces possibilités étouffées, à ces « faits inaccomplis » dont il rayonne encore. Par ce retour à l'événement, nous n'avons pas cherché à esquiver les années de déchirures, amères et fécondes, qui nous en séparent. Pour fonder aujourd'hui l'actualité d'un projet révolutionnaire, il fallait rendre compte d'une trajectoire, dérouler le fil d'Ariane, politique et historique, qui nous oriente dans les labyrinthes de ce temps, quand tant d'autres ont renoncé, fatigués de se cogner aux mythes et aux fétiches. « Continuons le combat ? » Parole tenue. Puisque le sens du passé reste l'enjeu des luttes présentes et futures, nous avons enfin voulu dire comment nous préparons l'avenir, avec quelle « suite dans les idées ». Des idées de résistance contre les accommodements, d'hérésie contre le retour des orthodoxies, de rébellion contre les trafics d'indulgence et le commerce des repentirs. Non, nous ne nous sommes pas trompés d'histoire d'amour. La transformation révolutionnaire de la société n'est pas moins nécessaire qu'il y a vingt ans. Elle est peut-être plus difficile, mais plus urgente encore.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'apres-liberalisme

    Benies

    Parution : 5 Novembre 2015 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    On savait le néolibéralisme à bout de souffle. Le krach boursier d'octobre 1987 est venu marquer sa déroute. Les notions, combien ressassées, de « désengagement de l'État » et de « déréglementation », sont sérieusement mises en question. Nous entrons dans l'ère de l'après-libéralisme. À l'épreuve de cette nouvelle crise, où en sont les grands acteurs sociaux, patronat et classe ouvrière ? Comment se transforme l'intervention de l'État ? Quelles sont les conséquences de la restructuration de l'outil de production ? Comment se modifient les formes de prise de conscience et la combativité de la classe ouvrière ? Construit autour de ces questions, l'après-libéralisme, de Nicolas Benies, met en lumière l'escroquerie que représente la théorie libérale, une théorie qui non seulement n'explique rien mais cherche surtout à justifier les attaques contre les travailleurs, qu'ils soient salariés ou chômeurs.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cfdt passe porteur d'ave

    Cours-Sali

    Parution : 15 Juin 2016 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Aliénation ou Autogestion : Le dilemme de notre temps

    Leduc

    Parution : 24 Mars 2016 - Entrée pnb : 30 Mars 2016

    Qu'est-ce que l'aliénation ? Une idée métaphysique se référant à la perte d'une « essence » humaine ? une notion confuse recouvrant tous les maux et tous les manques dont nous souffrons ? ou un moyen fécond de comprendre en profondeur les réalités économiques et sociales, le fonctionnement des sociétés, à l'Est comme à l'Ouest, les réactions des individus ? Le problème n'est pas nouveau... Dans ces essais et articles qui jalonnent plusieurs décennies d'activités théoriques et politiques, l'auteur le reprend et l'élargit à l'analyse des aspects spécifiques de l'aliénation politique et militante, notamment dans le PCF. À l'aliénation dont le poids dans le monde moderne se fait de plus en plus accablant, il oppose l'antidote de l'autogestion qu'il analyse dans ses rapports avec le marxisme et les luttes contemporaines. Il voit dans le rejet du politique une aspiration à la désaliénation et, dans le choix entre aliénation et autogestion, le dilemme de notre temps.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'empreinte

    Livrozet

    Parution : 12 Août 2016 - Entrée pnb : 27 Janvier 2017

    Ce onzième livre de Serge Livrozet inspire la peur. Le drame qu'il nous relate pourrait arriver à chacun d'entre nous. Cinquante pour cent des détenus dans les prisons françaises sont des prévenus, présumés innocents. Serge Livrozet raconte comment il a fini par devenir l'un de ces prévenus-là. Il raconte l'acharnement, le mensonge, l'interprétation, l'aveuglement terrible de certains magistrats qui refusent de se dédire même devant l'évidence d'une erreur. Ce que peut ressentir un homme emprisonné, présumé innocent, mais que la force de la loi fait tout pour rendre coupable, il nous le décrit dans son style unique et percutant ; avec cette fougue généreuse qu'on lui connaît, animé de cette indignation qui est le propre de l'homme incarcéré, incarcéré à tort qui plus est. La description du dépôt, de la souricière et, en général, de l'univers judiciaire et carcéral, font de ce livre un témoignage passionnant. L'analyse et la critique du processus accusatoire, en font un ouvrage indispensable pour ceux qui désirent en comprendre le déroulement kafkaïen, surréaliste, presque irréel qui tend, au fil des jours, à transformer un témoin en coupable, puis en coupable du refus de se reconnaître coupable, de ne pas accepter ce rôle que d'autres, sans raison, lui assignent.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Où va l'URSS de Gorbatchev ?

    Ernest Mandel

    Parution : 11 Juin 2016 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Une analyse de l'attitude de la classe ouvrière et de celle des intellectuels face à la glasnost. Economiste marxiste, E. Mandel étudie également l'impact de la perestroïka sur l'économie en URSS.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty