PUG

  • Face à la violence des mineurs, de nombreuses questions se posent : ces jeunes qui brûlent des voitures, qui sont violents dans les établissements scolaires, qui manient l'insulte et la menace, qui agressent gratuitement des personnes, ceux dont les comportements nous heurtent ou nous surprennent, sont-ils tous des délinquants ? Leur comportement va-t-il persister ? Comment considérer ces actes ? Quelles institutions doivent intervenir ? Quelles réponses la justice peut-elle ou doit-elle apporter ? Les psychologues peuvent-ils expliquer ces comportements ?
    L'objectif de ce livre est d'apporter des éléments de réponse à ces questions et à bien d'autres qui interpellent parents, enseignants, éducateurs, psychologues, magistrats. Il s'adresse à tous ceux qui souhaitent connaître les réponses apportées à la délinquance des mineurs et mieux comprendre les composantes psychologiques de ce phénomène.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Réussir ou échouer à l'école : une question de contexte ?

    ,

    Parution : 15 Septembre 2014 - Entrée pnb : 26 Mars 2015

    La réussite et l'échec scolaires sont au coeur de la préoccupation des parents, des enseignants et des élèves. Comment favoriser la première et éviter le second? Quelles que soient les époques, cette question court les salles de professeurs, taraude les différents responsables de l'éducation nationale et in fine alimente de manière récurrente le débat public. Ce livre ne prétend évidemment pas y répondre. Il a néanmoins l'ambition de fournir quelques pistes pour l'action. Les sciences du comportement offrent en effet aujourd'hui un ensemble de résultats qui conduisent à mieux évaluer les conséquences possibles de certains actes pédagogiques parmi les plus ordinaires : présenter une tâche, évaluer une performance, donner une note, émettre publiquement une appréciation, faire réaliser un travail en groupe, etc. Apparemment simples, ces actes sont pourtant en mesure d'affecter considérablement la performance scolaire des élèves. Aussi trouvera-t-on dans ce livre quelques éléments issus de recherches scientifiques susceptibles de nourrir, même modestement, une réflexion qui associe les performances scolaires à la fois aux conditions de leur réalisation et à l'histoire de leurs auteurs.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ce livre propose une approche théorique originale de la connaissance et des processus d'apprentissage, et étudie comment ceux-ci peuvent être modulés par les dynamiques de comparaison interpersonnelle, le sentiment de compétence, la valorisation de soi et d'autres motivations. Il puise sa spécificité dans l'articulation de divers domaines jusqu'ici séparés : performance et connaissance, relations interpersonnelles, comparaison sociale et explications de sens commun. Il présente une théorie des relations d'influence qui s'instaurent entre individus dans des situations mettant en jeu leurs connaissances et leur sentiment subjectif de compétence. Les questions de l'apprentissage, de la compétition entre pairs, des menaces liées à l'échec ou de la valorisation issue de la réussite sont au coeur de l'ouvrage. Celui-ci apporte un éclairage particulièrement pertinent dans le cadre de l'enseignement scolaire et universitaire, de la formation et de la performance dans les organisations.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Que se passe-t-il lorsqu'un individu se trouve confronté à un désaccord avec d'autres individus à propos d'une connaissance, d'un raisonnement, ou de la manière de résoudre un problème donné ? Va-t-il se laisser convaincre par l'autre ? Va-t-il s'opposer, rester sur ses positions, ou simplement l'imiter ? Va-t-il intégrer son point de vue et construire de nouvelles formes de penser, voire innover ? Va-t-il réussir ou échouer à la tâche ?
    Cet ouvrage propose une approche scientifique de ces questions. Il s'intéresse au processus de l'influence sociale dans la construction des connaissances. Les auteurs montrent de façon pratique et illustrée comment les relations contribuent au développement des connaissances et de la compétence qui l'accompagne, en insistant aussi sur les facteurs qui ont des effets négatifs, en particulier lorsque les conflits interpersonnels introduisent des menaces sur l'identité personnelle et l'estime de soi.
    L'ouvrage est un prolongement original et appliqué du premier ouvrage paru aux PUG en 2013 sous le même titre Psychologie sociale de la connaissance, qui s'attache à ses fondements théoriques. Il intéressera les enseignants et étudiants en psychologie de tous niveaux, et les sociologues et professionnels de l'éducation, de la formation et des organisations.
    Cet ouvrage propose une approche scientifique de ces questions. Il s'intéresse au processus de l'influence sociale dans la construction des connaissances. Les auteurs montrent de façon pratique et illustrée comment les relations contribuent au développement des connaissances et de la compétence qui l'accompagne, en insistant aussi sur les facteurs qui ont des effets négatifs, en particulier lorsque les conflits interpersonnels introduisent des menaces sur l'identité personnelle et l'estime de soi.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Empathie et développement moral ; les émotions morales et la justice

    Hoffman M

    Parution : 6 Avril 2021 - Entrée pnb : 31 Mars 2021

    Les théories contemporaines se sont en général focalisées sur la dimension comportementale, cognitive ou émotionnelle du développement moral prosocial. Dans cet ouvrage, Martin L. Hoffman regroupe ces trois dimensions pour fournir le premier exposé complet du développement moral prosocial de l'enfant.
    Ce livre traite principalement de la contribution de l'empathie à l'altruisme et à la compassion éprouvée pour d'autres individus se trouvant dans une détresse physique, psychologique ou économique ; aux sentiments de culpabilité pour le mal fait à quelqu'un ; aux sentiments de colère contre des personnes qui font du mal ; et aux sentiments d'injustice ressentis quand d'autres ne reçoivent pas leur dû. Il met également en lumière les processus psychologiques impliqués dans l'interaction de l'empathie avec certains comportements parentaux favorisant l'intériorisation morale chez les enfants, et ceux impliqués dans la relation de l'empathie avec des principes moraux abstraits comme la sollicitude et la justice distributive.
    Cet important ouvrage est l'aboutissement de trois décennies d'étude et de recherche réalisées par une figure centrale dans le domaine de la psychologie de l'enfant et de la psychologie développementale.

    30 prêts - 1825 jours
    3 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty