Seuil

  • Le philosophe nu

    Alexandre Jollien

    Parution : 23 Septembre 2010 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Comment vivre plus librement la joie quand les passions nous tiennent ? Comment oser un peu de détachement sans éteindre un cœur ? Éprouvé dans sa chair, Alexandre Jollien tente ici de dessiner un art de vivre qui assume ce qui résiste à la volonté et à la raison.
    Le philosophe se met à nu pour ausculter la joie, l'insatisfaction, la jalousie, la fascination, l'amour ou la tristesse, bref ce qui est plus fort que nous, ce qui nous résiste... Convoquant Sénèque, Montaigne, Spinoza ou Nietzsche, il explore la difficulté de pratiquer la philosophie au cœur de l'affectivité. Loin des recettes et des certitudes, avec Houei-neng, patriarche du bouddhisme chinois, il découvre la fragile audace de se dénuder, de se dévêtir de soi. Dans l'épreuve comme dans la joie, il nous convie à renaître à chaque instant à l'écart des regrets et de nos attentes illusoires.
    Cette méditation inaugure un chemin pour puiser la joie au fond du fond, au plus intime de notre être.
    Né en 1975, Alexandre Jollien a vécu dix-sept ans dans une institution spécialisée pour personnes handicapées physiques. Philosophe et écrivain, il a écrit Éloge de la faiblesse (Cerf, 1999), Le Métier d'homme (Seuil, 2002) et La Construction de soi (Seuil, 2006).

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Refondons l’école ; pour l’avenir de nos enfants

    Vincent Peillon

    Parution : 15 Février 2013 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Le but que je me suis fixé n'est pas d'apporter une modification de plus au Code de l'éducation. C'est de faire que tous nos enfants puissent réussir et que notre école réponde au défi du XXIe siècle. Cela se jouera dans la salle de classe, sous le préau, dans la vie quotidienne de ces millions de petites filles et de petits garçons, ces millions d'adolescents qui sont notre responsabilité et notre avenir.
    Nous avons une chance que nous ne devons pas manquer. C'est qu'un président de la République a fixé pour priorité de sa politique et de son action la jeunesse et l'école. Autour de l'école, de ses valeurs, nous pouvons et nous devons nous rassembler, nous dépasser.
    /> Refonder l'école de la République et refonder la République par l'école : tel est le projet que je porte. Tel est le chemin que je vous propose d'emprunter ensemble et que j'ai voulu ici partager avec vous. C'est de l'avenir de nos enfants et de notre pays qu'il s'agit.
    Vincent Peillon

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le procès des lumières

    Daniel Lindenberg

    Parution : 18 Mars 2013 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Sept ans après son " enquête sur les nouveaux réactionnaires " qui avait déchaîné les controverses (LeRappel à l'ordre, 2002), l'histoire semble avoir donné raison à Daniel Lindenberg. Le grand retournement idéologique qu'il avait identifié au seuil des années 2000 en France s'inscrit désormais dans une mondialisation des idées caractérisée par la montée des " révolutions conservatrices " un peu partout dans le monde. Retournant les Lumières contre elles-mêmes, à l'instar de leurs illustres devanciers des années 1930, les champions de ce nouveau backlash œuvrent au recul de la rationalité et flattent des conceptions autoritaires et parfois racistes de la vie collective. Sous les apparences du mouvement, voire de la " rupture ", c'est toujours une haine sourde de la modernité et de la démocratie qui les unit et constitue le fond de leur programme.
    Daniel Lindenberg est historien des idées, Professeur de sciences politiques à l'université de Paris VIII et membre du comité de rédaction de la revue Esprit. Il a notamment publié Les Années souterraines 1937-1947 (La Découverte, 1990), Destins marranes (Hachette, 1997) et Le Rappel à l'ordre (La République des Idées/ Seuil, 2002).

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty