FeniXX réédition numérique (Société des écrivains ardennais)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coup de tonnerre, en 1937, dans le monde littéraire parisien : le Prix Renaudot échoit à Mervale, un « roman campagnard », édité par la Société des écrivains ardennais. Mais qui est donc son auteur, un certain Rogissart, happé - le 30 novembre 1937 - à la gare de l'Est, par les journalistes et les... grands éditeurs ? L'instituteur ardennais Jean Rogissart, entre ce jour-là dans la légende et, quand il meurt en 1961, il laisse une oeuvre romanesque considérable, exaltant les bois, les brumes, les hommes d'Ardenne, « le fer et la forêt ». Grâce à l'aide décisive du Conseil général des Ardennes, la Société des écrivains ardennais est heureuse et fière de pouvoir rééditer, en 1984, la version originale de Mervale, et d'y adjoindre le premier roman de Jean Rogissart : Coline, le meunier du Fays. André Dhôtel a écrit : « Le roman de Mervale s'ouvre avec l'appel d'un matin d'avril ». Cet appel, la Société des écrivains ardennais n'en doute pas, ira droit au coeur de tous ceux qui connaissaient Rogissart, mais regrettaient de ne plus trouver ses oeuvres. Puisse-t-il aussi permettre aux jeunes de découvrir LE romancier de l'Ardenne. Ce livre ouvre une nouvelle collection éditée par la SEA : Les classiques ardennais. Elle est vouée à la réédition des grandes oeuvres littéraires ardennaises actuellement introuvables.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty