• Magellan

    Stefan Zweig

    Parution : 20 Février 2020 - Entrée pnb : 27 Février 2020

    Le 20 septembre 1519, Magellan entreprenait depuis Séville le premier grand voyage autour du monde. Ce 500e anniversaire est l'occasion de découvrir l'une des meilleures biographies consacrées à ce navigateur légendaire, celle de Stefan Zweig.

    La seule traduction de ce récit datait de près de soixante ans. Une nouvelle version s'imposait, plus proche du texte original. Elle a été confiée à Françoise Wuilmart, traductrice de renom et spécialiste du grand écrivain autrichien, qui procède à une véritable redécouverte de l'oeuvre.
    L'art du romancier se déploie pleinement dans cette odyssée biographique. Zweig nous plonge dans une aventure sans pareille, au coeur des affrontements, rivalités et mutineries qui ont émaillé cette traversée encore jalonnée d'autres épreuves – froid polaire, tempêtes, faim et maladies. Mais rien n'est venu à bout de la détermination du Portugais qui avait convaincu le roi d'Espagne Charles Quint de soutenir ce projet fou : prouver qu'" il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien " : " Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai : je ferai le tour de la Terre en allant de l'est à l'ouest ! " C'était sans compter l'océan Pacifique, dont les Européens ignoraient encore l'existence.
    L'expédition se terminera trois ans plus tard, sur un rafiot ne comptant plus qu'une vingtaine d'hommes sur les 265 embarqués à Séville, et sans Magellan lui-même, tué lors d'un combat avec des indigènes sur une île des Philippines. Mais elle a abouti, en ouvrant la route des Épices, à une découverte considérable pour l'histoire de l'humanité.
    Cette aventure est aussi celle d'un destin entraîné par une volonté sans mesure. Un de ces exploits qui illustrent pour Zweig la conscience créatrice des hommes, prouvant qu'" une idée animée par le génie et portée par la passion est plus forte que tous les éléments réunis " et sert le progrès de la connaissance et le besoin humain de dépassement de soi.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La prairie

    James Fenimore Cooper

    Parution : 5 Septembre 2019 - Entrée pnb : 27 Juillet 2019

    Le vieux chasseur blanc Natty Bumpo, accompagné de son chien Hector, erre dans la Prairie, ces nouveaux territoires vierges à l'ouest du Mississippi. Il croise en chemin une famille de pionniers, composée d'une vingtaine d'hommes, femmes et enfants, qui semble cacher une créature mystérieuse dans l'un de ses chariots. Des Sioux attaquent le campement au cours de la nuit et volent le bétail, mais grâce à Natty, tous s'en sortent indemnes. Ce n'est que le début d'une série de péripéties qui impliqueront un jeune chasseur d'abeilles, un naturaliste imbu de sa personne, un officier à la recherche de son épouse kidnappée, et des Indiens Pawnees d'une grande noblesse.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Kukum

    Michel Jean

    Parution : 6 Février 2020 - Entrée pnb : 8 Février 2020

    Au soir de sa vie, grand-mère (kukum, en langue innue) depuis longtemps déjà, Almanda Siméon se retourne sur son passé et nous livre son histoire, celle d'une orpheline québécoise qui tombe amoureuse d'un jeune Amérindien puis partage la vie des Innus de Pekuakami - le majestueux lac Saint-Jean, au Québec -, apprenant l'existence nomade et brisant les barrières imposées aux femmes autochtones.
    Centré sur le destin singulier d'une femme éprise de liberté, ce roman relate, sur un ton intimiste, la fin du mode de vie traditionnel des peuples nomades du nord-est de l'Amérique et les conséquences, encore actuelles, de la sédentarisation forcée. Son auteur Michel Jean, descendant d'Almanda Siméon, est un journaliste connu et reconnu au Québec.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coeur d'Alene ; ethnohistoire d'une communauté indienne d'Amérique du Nord

    Matthieu Charle

    Parution : 29 Août 2019 - Entrée pnb : 4 Septembre 2019

    Toutes les populations autochtones nord-amérindiennes ont subi le choc violent de la colonisation : massacres, épidémies et spoliations. L'histoire des Coeur d'Alene, groupe de langue salish du nord-ouest des États-Unis (Idaho), n'est guère différente. Ce qui la rend originale concerne les stratégies, en apparence radicales, déployées par ses membres pour faire face à ces bouleversements : sédentarisation, pratique de l'agriculture et conversion au christianisme. Tout ce qu'il faut pour devenir, aux yeux des Blancs, de "parfaits sauvages"...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sociologie comparée du cannibalisme t.3

    Georges Guille-Escuret

    Parution : 31 Janvier 2018 - Entrée pnb : 3 Février 2018

    « Cannibale » est le premier mot à avoir traversé l'Atlantique d'ouest en est : cet ultime volume explore une Amérique qui représente pour l'anthropologie sociale un continent « à part », aux continuités et aux récurrences surprenantes. Des ethnologues ont subodoré une « idéologie panamérindienne » dans laquelle la conception de l'Autre entoure sa consommation de minutieuses structures rituelles. Du Brésil des Tupis aux Grands Lacs des Iroquois, du royaume aztèque aux civilisations andines, le thème confirme son rôle de révélateur des choix politiques primordiaux, ainsi que celui de porteur d'histoire.
    Concluant ce tour du monde sur un sujet déstabilisant la rationalité occidentale, une discussion synthétique analyse les facteurs d'émergence ou de persistance d'une anthropophagie collectivement assumée. En ressortent les motifs inavouables de son incompatibilité avec une société qui s'efforce d'exercer un contrôle massif sur les hommes : le cannibale conserve l'individualité du vaincu, non le « civilisé ».

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Inipi, le souffle de la terre ; enseignement des indiens Lakota

    Annie Pazzogna

    Parution : 18 Janvier 2017 - Entrée pnb : 19 Janvier 2017

    La société moderne du XXIe siècle, victime de la surconsommation industrielle, ne tient plus compte des rythmes naturels qui conditionnent une vie équilibrée. Il n'est donc pas étonnant de voir, depuis les années 1980, quelques hommes médecine amerindiens, souvent guidés par une Vision, parcourir le monde en perdition, afin de partager leur savoir. Cet ouvrage rend compte de leur enseignement et des rites qu'ils pratiquent.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De remarquables oubliés t.2 ; ils ont couru l'Amérique

    Bouchard/Levesque

    Parution : 10 Avril 2014 - Entrée pnb : 13 Février 2018

    Inspirée de la série radiophonique produite et diffusée par Ici Radio-Canada Première, l'histoire des Remarquables oubliés continue de s'écrire dans ce deuxième tome. Avec un art consommé du récit, Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque lèvent cette fois le voile sur le formidable parcours de quatorze coureurs des bois délaissés par notre histoire.

    30 prêts - 2555 jours
    1 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le centre du monde

    Emmanuelle Walter

    Parution : 10 Novembre 2016 - Entrée pnb : 13 Février 2018

    Au début de l'été 2015, Emmanuelle Walter a sillonné la Baie-James québécoise, guidée par un enfant du pays, le leader cri Romeo Saganash. Ce rescapé des pensionnats, négociateur de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, artisan de la Paix des Braves et député d'une circonscription presque aussi grande qu'un continent s'est raconté et a raconté sa région sur fond de musique country.

    Récit d'une virée en pick-up, de Val-d'Or à Radisson et retour, avec des escales dans une douzaine de villes et de communautés, ce livre dépeint un vaste territoire, essentiel pour le Québec et pourtant inconnu. Se révèle une terre défigurée par l'extractivisme et la crise climatique, mais repensée, partagée, négociée activement par un gouvernement régional paritaire unique au Canada, formé de Cris et de Jamésiens. Grâce à son guide, l'auteure découvre un paysage en mutation, un laboratoire politique insoupçonné, des personnages étonnants : celles et ceux qui bâtissent, sur le socle minéral du bouclier canadien, une nouvelle cohabitation complexe et effervescente.

    30 prêts - 2555 jours
    1 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • - 40%

    Black hills ; paha sapa

    Christian Carlier

    Parution : 1 Décembre 2019 - Entrée pnb : 30 Octobre 2019

    Au milieu du 19e siècle, aux États-Unis, l'avancée des colons blancs atteint la région des Black Hills et des grandes plaines.
    Le soir de ses fiançailles, la jeune Emma London, issue de la bourgeoisie de Chicago, est enlevée par une bande de Sioux Lakotas. Emmenée de force au village indien, Emma y restera prisonnière durant près de huit mois : huit mois de révolte et de confrontation avec ses ravisseurs, mais aussi de découverte d'un peuple paradoxalement attachant, au coeur duquel naîtra un improbable amour.
    Écartelée entre ses origines et une société qui la fascine, Emma va devoir choisir.
    Ce choix ne se fera pas sans danger...


    AVIS

    "Un formidable coup de coeur. Une lecture dépaysante, pleine d'humanité et de noblesse des sentiments, qui pousse à la réflexion, qui fait réagir. Il y a des romans comme ça que l'on verrait bien adapté sur grand écran : celui-là en fait partie."

    Blog "Marie-Nel Lit"


    "Black Hills est un magnifique texte à la mémoire d'un peuple qui a encore des choses à nous apprendre, un historique légèrement romancé qui adoucit une dure réalité."

    Blog "Chroniques livresques"


    EXTRAIT 1
    Ainsi, les Peaux-Rouges et les Visages pâles avaient cohabité durant des années, s'observant sans se rejeter, sans s'aimer non plus, même si quelques idylles de circonstances virent le jour entre des trappeurs et de jeunes squaws avides de nouveauté et peu rebutées par la crasse des blancs dont le manque d'hygiène stupéfiait les indigènes. Mais les arrivées de migrants s'intensifièrent avec les années. Après les trappeurs qui opéraient en petites bandes discrètes, des troupes plus nombreuses comprenant des femmes et des enfants traversèrent le territoire des Lakotas à bord de lourds chariots bâchés. Ceux-là ne faisaient que passer, gagnant les terres de l'ouest, mais ils firent fuir les bisons, source essentielle de la survie des indigènes, et souillèrent la terre sur leur passage.

    EXTRAIT 2
    22 Mai 1845.
    D'abord, il y a la mazurka qui n'en finit pas, qui emplit le silence de la nuit. Et puis les lumières qui s'opposent à la nuit. Des chandeliers, nombreux, dans toutes les pièces. De loin, la grande bâtisse semble une île de clarté dans une mer d'obscurité. La bourgade aux maisons de bois dort partout sauf ici. Ce n'est pas là le quotidien de la prestigieuse demeure, cette nuit diffère des autres. Au son de la mazurka, James Bentley, le riche propriétaire, fête les fiançailles de son fils, David, et de la ravissante Emma London, fille de feu Edward London de Chicago. Emma est arrivée depuis quelques semaines, pour la circonstance et pour s'accoutumer à une région de l'ouest si différente de ce qu'elle connaît. Jusqu'à ce jour, la petite ville d'Oxfield ne représentait pour elle qu'un point sur la carte muette du centre des États, une parcelle de vie dans ce qu'elle considérait comme un désert lointain et vaguement exotique. À son arrivée, elle a malgré tout exprimé son éblouissement devant la majestueuse beauté des collines herbeuses et des montagnes au vert sombre, envoûtantes, qui ferment l'horizon.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Anglais How American Indians Love

    Henry T. Finck

    Parution : 14 Juin 2016 - Entrée pnb : 15 Juin 2016

    "On the subject of love no persons have been less understood than the Indians" (Thomas Ashe). Many years ago there lived a Chippewa warrior on the banks of Lake Superior. His name was Wawanosh and he was renowed for his ancestry and personal bravery. He had an only daughter, eighteen years old, celebrated for her gentle virtues, her `slender' form, her full beaming hazel eyes, and her dark and flowing hair. Her hand was sought by a young man of humble parentage, but a tall commanding form, a manly step, and an eye beaming with the tropical fires of love and youth. These were sufficient to attract the favorable notice of the daughter, but did not satisfy the father, who sternly informed the young man that before he could hope to mingle his humble blood with that of so renowned a warrior he would have to go and make a name for himself by enduring fatigue in the campaigns against enemies, by taking scalps, and proving himself a successful hunter.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans l'ombre des ancêtres

    Delphine Bilien-Chalansonnet

    Parution : 11 Juillet 2016 - Entrée pnb : 13 Juillet 2016

    Nous sommes en Arizona, dans les années 1860, en plein coeur du conflit qui oppose les Apaches Chiricahuas, menés par Cochise, et les blancs. Les attaques sont fréquentes entre les deux clans. Nous tentons de vivre à l'écart de tout cela avec mon père. Mais ce dernier décède bientôt, me laissant seule.Un évènement va me précipiter vers mon destin et m'amener à la rencontre d'un homme et de son peuple. Serait-ce une nouvelle vie qui s'offre à moi, ou un mirage de plus?Ma quête ne fait que commencer.Je m'appelle Michèle Paresquo, j'ai 19 ans. Je vais vous raconter mon histoire.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire des tribus indiennes des Etats-Unis d'Amérique

    Armand Mondot

    Parution : 5 Juillet 2017 - Entrée pnb : 6 Juillet 2017

    «À mesure que les indigènes s'éloignent et meurent, à leur place vient et grandit sans cesse un peuple immense. On n'avait jamais vu parmi les nations un développement si prodigieux, ni une destruction si rapide. Les Indiens de l'Amérique du Nord n'avaient que deux voies de salut : la guerre ou la civilisation ; en d'autres termes, il leur fallait détruire les Européens ou devenir leurs égaux.» - Alexis de Tocqueville (De la Démocratie en Amérique)
    Ce livre présente l'histoire des tribus indiennes des États-Unis, leur origine, leurs moeurs et leur évolution.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les trappeurs de l'Arkansas

    Gustave Aimard

    Parution : 31 Juillet 2019 - Entrée pnb : 1 Août 2019

    Gustave Aimard (1818-1883) "Le voyageur qui pour la première fois débarque dans l'Amérique du Sud éprouve malgré lui un sentiment de tristesse indéfinissable. En effet, l'histoire du Nouveau Monde n'est qu'un lamentable martyrologe, dans lequel le fanatisme et la cupidité marchent continuellement côte à côte. La recherche de l'or fut l'origine de la découverte du Nouveau Monde ; cet or une fois trouvé, l'Amérique ne fut plus pour ses conquérants qu'une étape où ces avides aventuriers venaient, un poignard d'une main et un crucifix de l'autre, recueillir une ample moisson de ce métal si ardemment convoité, après quoi ils s'en retournaient dans leur patrie faire étalage de leurs richesses et provoquer par le luxe effréné qu'ils déployaient de nouvelles émigrations. C'est à ce déplacement continuel qu'il faut attribuer, en Amérique, l'absence de ces grands monuments, sortes d'assises fondamentales de toute colonie qui s'implante dans un pays nouveau pour y perpétuer sa race. Ce vaste continent, qui pendant trois siècles a été la paisible possession des Espagnols, parcourez-le aujourd'hui, c'est à peine si de loin en loin quelque ruine sans nom y rappelle leur passage, tandis que les monuments élevés, bien des siècles avant la découverte, par les Aztèques et les Incas sont encore debout dans leur majestueuse simplicité, comme un témoignage impérissable de leur présence dans la contrée et de leurs efforts vers la civilisation.." Rafaël est un adolescent difficile ; mais cette fois-ci, il est allé trop loin : il a tué un homme. Le hasard veut qu'il ne soit pas arrêté par le juge mais il ne coupe pas à la justice de son père. Il est emmené dans le désert : puisqu'il se comporte comme un animal, qu'il vive comme un animal...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le grand chef des Aucas

    Gustave Aimard

    Parution : 4 Octobre 2019 - Entrée pnb : 5 Octobre 2019

    Gustave Aimard (1818-1883)"Pendant mon dernier séjour en Amérique, le hasard, ou plutôt ma bonne étoile, me fit lier connaissance avec un de ces chasseurs, ou coureurs des bois, dont le type a été immortalisé par Cooper, dans son poétique personnage de Bas de cuir. Voici dans quelle étrange circonstance, Dieu nous plaça en face l'un de l'autre : Vers la fin de juillet 1855, j'avais quitté Galveston, dont je redoutais les fièvres, mortelles pour les Européens, avec le projet de visiter la partie N.-O. du Texas, que je ne connaissais pas encore.Un proverbe espagnol dit quelque part : mas vale andar solo que mal acompanado, mieux vaut aller seul que mal accompagné. Comme tous les proverbes, celui-ci possède un certain fond de vérité, surtout en Amérique, où l'on est exposé à chaque instant à rencontrer des coquins de toutes les couleurs qui, grâce à leurs dehors séduisants, vous charment, captent votre confiance, et en profitent sans remords à la première occasion, pour vous détrousser et vous assassiner. J'avais fait mon profit du proverbe, et, en vieux routier des prairies, comme je ne voyais autour de moi personne qui m'inspirât assez de sympathie pour en faire mon compagnon de voyage, je m'étais bravement mis en route seul, revêtu du pittoresque costume des habitants du pays, armé jusqu'aux dents, et monté sur un excellent cheval demi sauvage, qui m'avait coûté vingt-cinq piastres ; prix énorme pour ces contrées, où les chevaux sont presque à rien. Je m'en allais donc insoucieusement, vivant de la vie du nomade, si pleine d'attraits ; tantôt m'arrêtant dans une tolderia, tantôt campant dans le désert, chassant les fauves, et m'enfonçant de plus en plus dans des régions inconnues. J'avais, de cette façon, traversé sans encombre, Fredericksburg, le Llano Braunfels, et je venais de quitter Castroville, pour me rendre à Quihi." Deux français, Louis et Valentin, partent au Chili pour faire fortune et retrouver la jeune femme dont est amoureux Louis. Le Chili est en effervescence : Une "société secrète", les "coeurs sombres", a décidé de libérer le pays du joug du dictateur Bustamente. A peine débarqués à Santiago, Louis et Valentin se trouvent mêlés à une violente rixe. Ils font ainsi connaissance de don Tadéo...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chercheur de pistes

    Gustave Aimard

    Parution : 30 Octobre 2019 - Entrée pnb : 31 Octobre 2019

    Gustave Aimard (1818-1883) "Au Mexique, la population n'est divisée qu'en deux classes : la classe élevée et la classe inférieure ; il n'y a pas de rang intermédiaire pour lier les deux extrêmes ; aussi la cause des deux cent trente-neuf révolutions qui, depuis la déclaration de l'indépendance, ont bouleversé ce pays, est-elle facile à comprendre ; la puissance intellectuelle se trouve entre les mains d'un petit nombre, et c'est par cette minorité remuante et ambitieuse que s'effectuent toutes les révolutions ; d'où il résulte que le pays est gouverné par le despotisme militaire le plus complet, au lieu d'être une république libre. Cependant les habitants des États de Sonora, de Chihuahua et du Texas ont conservé encore aujourd'hui cette physionomie sévère, sauvage, énergique que l'on chercherait vainement dans les autres États de la confédération. Sous un ciel plus froid que celui de Mexico, l'hiver, qui couvre souvent les rivières de ces régions d'une épaisse couche de glaces endurcit les fibres des habitants, épure leur sang, purifie leur coeur et en fait des hommes d'élite qui se distinguent par leur courage, leur intelligence et leur profond amour pour la liberté. Les Apaches, qui habitaient originairement la plus grande partie du Nouveau-Mexique, ont peu à peu reculé devant la hache des pionniers, ces enfants perdus de la civilisation, et retirés dans d'immenses déserts qui couvrent le triangle formé par le rio Gila, le del Norte et le Colorado, ils font presque impunément des courses sur les frontières mexicaines, pillant, brûlant et dévastant tout ce qu'ils rencontrent sur leur passage." Nous retrouvons, dans une nouvelle aventure, Valentin Guillois, l'un des héros du roman "Le grand chef des Aucas", avec son fidèle ami Curumilla. Don Miguel Zarate sauve la vie à un chasseur surnommé Le Cèdre-Rouge aux prises avec une bande pécaris. Il ignore que cet homme va devenir son pire ennemi...A suivre : "Les pirates des prairies" et "La loi de Lynch"

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les pirates des prairies

    Gustave Aimard

    Parution : 31 Octobre 2019 - Entrée pnb : 1 Novembre 2019

    Gustave Aimard (1818-1883)"Deux mois se sont écoulés. Nous sommes dans le désert. Devant nous se déroule l'immensité. Quelle plume assez éloquente oserait entreprendre de décrire ces incommensurables océans de verdure auxquels les Américains du Nord ont, dans leur langage imagé, donné le nom poétique et mystérieux de Far West (Ouest lointain), c'est-à-dire la région inconnue par excellence, aux aspects à la fois grandioses et saisissants, doux et terribles, prairies sans bornes, dans lesquelles on trouve cette flore riche, puissante, échevelée et d'une vigueur de production contre laquelle l'Inde seule peut lutter ?Ces plaines n'offrent d'abord à l'oeil ébloui du voyageur téméraire qui ose s'y hasarder qu'un vaste tapis de verdure émaillé de fleurs, sillonné par de larges rivières, et paraissent d'une régularité désespérante, se confondant à l'horizon avec l'azur du ciel.Ce n'est que peu à peu, lorsque la vue s'habitue à ce tableau, que, quittant l'ensemble pour les détails, on distingue çà et là des collines assez élevées, les bords escarpés des cours d'eau, enfin mille accidents imprévus qui rompent agréablement cette monotonie dont le regard est d'abord attristé, et que les hautes herbes et les gigantesques productions de la flore cachent complètement.Comment énumérer les produits de cette nature primitive, qui s'élancent, se heurtent, se croisent et s'entrelacent à l'infini, décrivant des paraboles majestueuses, formant des arcades grandioses et complétant enfin le plus splendide et le plus sublime spectacle qu'il soit donné à l'homme d'admirer par ses éternels contrastes et ses harmonies saisissantes ?"Suite de "Le chercheur de pistes".L'infernale poursuite continue...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une vie d'arpète - T1

    Pascal Dupont

    Parution : 10 Janvier 2020 - Entrée pnb : 12 Janvier 2020


    Une tranche de vie. Émouvante.
    Une plume. Talentueuse.
    Une mémoire. Celle d'un pt'it gars de la Marine.
    Une aventure. Maritime et humaine, elle embarquera le lecteur...
    L'auteur, Pascal Dupont, raconte sa vie "d'arpète"
    dans laquelle se reconnaîtront les anciens élèves de l'école de Saint-Mandrier, qui a formé des milliers d'apprentis mécaniciens de la Flotte.
    Départ dans la vie d'un jeune adolescent qui s'engage à 16 ans, dans la Marine Nationale. Ses parents l'envoient à Saint-Mandrier à l'Ecole des Apprentis Mécaniciens de la Flotte.
    Après ses classes, où il devient mécanicien de Service Général, il signe un engagement de 5 ans.
    Affecté sur un escorteur d'escadre, il embarque à Toulon où il naviguera pendant plus de trois ans. La dernière année, il la passera à la base aéronavale de Hyères.
    Entre ces deux dates, ce sont ses épreuves, ses défis, ses expériences, ses confrontations, ses amis, ses joies, ses peines, ses peurs, ses troubles, son courage, qui forgeront de lui, un homme prêt à affronter le reste de sa vie.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La loi de Lynch

    Gustave Aimard

    Parution : 1 Novembre 2019 - Entrée pnb : 2 Novembre 2019

    Gustave Aimard (1818-1883)"Vers les trois heures du soir un cavalier revêtu du costume mexicain, suivait au galop les bords d'une rivière perdue, affluent du Rio Gila, dont les capricieux méandres lui faisaient faire des détours sans nombre. Cet homme, tout en ayant constamment la main sur ses armes et l'oeil au guet afin d'être prêt à tout événement, excitait son cheval du geste et de la voix, comme s'il eût eu hâte d'atteindre le but de son voyage. Le vent soufflait avec violence, la chaleur était lourde, les cigales poussaient, sous les brins d'herbe qui les abritaient, leurs cris discordants ; les oiseaux décrivaient lentement de longs cercles au plus haut des airs, en jetant par intervalle des notes aiguës ; des nuages couleur de cuivre passaient incessamment sur le soleil dont les rayons blafards étaient sans force, enfin, tout présageait un orage terrible. Le voyageur ne semblait rien voir ; courbé sur le cou de sa monture, les yeux ardemment fixés devant lui, il augmentait la rapidité de sa course sans tenir compte des larges gouttes de pluie qui tombaient déjà, et des sourds roulements d'un tonnerre lointain qui commençaient à se faire entendre. Cependant cet homme aurait pu facilement, s'il l'avait voulu, s'abriter sous l'ombrage touffu des arbres centenaires d'une forêt vierge qu'il côtoyait depuis plus d'une heure, et laisser passer le plus fort de l'ouragan ; mais un grand intérêt le poussait sans doute en avant, car, tout en accélérant sa marche, il ne songeait même pas à ramener sur ses épaules les plis de son zarapé afin de se garantir de la pluie, et se contentait, à chaque bouffée de vent qui passait en sifflant au-dessus de lui, de porter sa main à son chapeau pour l'enfoncer sur sa tête, tout en répétant d'une voix saccadée à son cheval : - En avant ! en avant !" Suite et fin de la série composée des trois romans : "le chercheut de pistes", "les pirates des prairies" et "la loi de Lynch".

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le superbe Orénoque

    Jules Verne

    Parution : 30 Septembre 2019 - Entrée pnb : 1 Octobre 2019

    Jules Verne (1828-1905)"« Il n'y a vraiment pas apparence de raison que cette discussion puisse prendre fin... dit M. Miguel, qui cherchait à s'interposer entre les deux bouillants contradicteurs. - Eh bien... elle ne finira pas... répondit M. Felipe, du moins par le sacrifice de mon opinion à celle de M. Varinas... - Ni par l'abandon de mes idées au profit de M. Felipe ! » répliqua M. Varinas. Depuis déjà trois bonnes heures, ces deux entêtés savants disputaient, sans se rien céder, sur la question de l'Orénoque. Ce célèbre fleuve de l'Amérique méridionale, principale artère du Venezuela, se dirigeait-il, dans la première partie de son cours, de l'est à l'ouest, ainsi que l'établissaient les plus récentes cartes, ou ne venait-il pas du sud-ouest ? En ce cas, le Guaviare ou l'Atabapo n'étaient-ils pas considérés à tort comme des affluents ? « C'est l'Atabapo qui est l'Orénoque, affirmait énergiquement M. Felipe. - C'est le Guaviare », affirmait avec non moins d'énergie M. Varinas. Quant à M. Miguel, son opinion était celle qu'ont adoptée les géographes modernes. À leur avis, les sources de l'Orénoque sont situées en cette portion du Venezuela qui confine au Brésil et à la Guyane anglaise, de sorte que ce fleuve est vénézuélien sur tout son parcours. Mais en vain M. Miguel essayait-il de convaincre ses deux amis, qui se contredisaient d'ailleurs sur un autre point de non moindre importance." Trois scientifiques vénézuéliens, Felipe, Varinas et Miguel, sont en désaccord sur l'affluent qui constitue la première partie de l'Orénoque. Ils décident de partir en expédition. Sur le bateau, ils rencontrent deux français, Jean de Kermor et son oncle Martial, à la recherche du père de Jean. En chemin, le petit groupe porte secours à deux autres français, Jacques Helloch et Germain Paterne, en mission scientifique pour le gouvernement français, en difficulté avec... une charge de tortues !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'éclaireur

    Gustave Aimard

    Parution : 16 Janvier 2020 - Entrée pnb : 17 Janvier 2020

    Gustave Aimard (1818-1883) "C'était vers la fin de mai 1855, dans un des sites les plus ignorés des immenses prairies du Far-West, à peu de distance du Río Colorado del Norte, que les tribus indiennes de ces parages nomment, dans leur langage imagé, le fleuve sans fin aux lames d'or. Il faisait une nuit profonde. La lune aux deux tiers de sa course montrait, à travers les hautes branches des arbres, sa face blafarde, dont ne s'échappaient qu'avec peine de minces rayons d'une lumière tremblotante qui ne laissait distinguer que vaguement les accidents d'un paysage abrupte et sévère. Il n'y avait pas un souffle dans l'air, pas une étoile au ciel. Un silence de mort planait sur le désert. Silence interrompu seulement à de longs intervalles par les glapissements saccadés des coyotes en quête d'une proie, ou les miaulements ironiques de la panthère et du jaguar à l'abreuvoir. Pendant les ténèbres, les grandes savanes américaines, où nul bruit humain ne trouble la majesté de la nuit, prennent, sous l'oeil de Dieu, une imposante splendeur qui remue à son insu le coeur de l'homme le plus fort et le pénètre malgré lui d'un religieux respect. Tout à coup les branches serrées d'un buisson de floripondios s'écartèrent avec précaution, et dans l'espace laissé vide apparut la tête anxieuse d'un homme dont les yeux brillants comme ceux d'une bête fauve lançaient dans toutes les directions des regards inquiets. Après quelques secondes d'une immobilité complète, l'homme dont nous parlons quitta le buisson au milieu duquel il était caché et s'élança d'un bond au dehors."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Anglais The Princess Pocahontas

    Virginia Watson

    Parution : 7 Avril 2020 - Entrée pnb : 9 Avril 2020

    This book deals with the history of Pocahontas.
    To most of us who have read of the early history of Virginia only in our school histories, Pocahontas is merely a figure in one dramatic scene-her rescue of John Smith. We see her in one mental picture only, kneeling beside the prostrate Englishman, her uplifted hands warding off the descending tomahawk. By chance I began to read more about the settlement of the English at Jamestown and Pocahontas' connection with it, and the more I read the more interesting and real she grew to me. The old chronicles gave me the facts, and guided by these, my imagination began to follow the Indian maiden as she went about the forests or through the villages of the Powhatans...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Magellan

    Stefan Zweig

    Parution : 6 Août 2020 - Entrée pnb : 7 Août 2020

    Magellan est un récit historique de Stefan Zweig, publié en 1938 à Vienne. Il retrace la vie et les voyages du navigateur et explorateur portugais Fernand de Magellan, et en particulier le premier tour du monde de l'histoire de la navigation et la découverte du passage entre l'océan Atlantique et l'océan Pacifique par la pointe méridionale de l'Amérique du Sud, détroit qui porte désormais son patronyme.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le chef au bracelet d'or

    Thomas Mayne Reid

    Parution : 20 Janvier 2021 - Entrée pnb : 22 Janvier 2021

    Thomas Mayne Reid (1818-1883) "C'est l'heure de la garde montante à l'École militaire de West-Point, par une belle matinée de juin. Les élèves ou cadets, en uniforme gris, rangés en ligne et silencieux, regardent droit devant eux, à la distance réglementaire de quinze pas, tandis qu'un officier les passe en revue. L'un après l'autre, ils présentent leur fusil à l'inspecteur, à mesure qu'il avance sur la ligne, et celui-ci, saisissant l'arme d'un mouvement brusque, l'examine avec des yeux furibonds. Quand il la rend à l'élève, on pourrait croire, à sa mine féroce, qu'il a quelque envie de la lui jeter à la tête. À première vue, toutes ces tailles élancées et ces boutons étincelants au soleil semblent appartenir à un type unique. Immobiles et impassibles, ces figures imberbes paraissent n'avoir pour but que d'effacer leur individualité. Par instants, il arrive qu'un des élèves détourne furtivement les yeux de la fameuse distance réglementaire, pour les porter sur un groupe de jeunes filles qui assistent à la parade un peu en arrière de l'officier commandant. Pas une tête ne bouge, mais naturellement les regards sont plus malaisés à plier à l'obéissance passive. - Voyez donc comme ils sont drôles, Juliette, dit à demi-voix l'une de ces gracieuses spectatrices à sa voisine. Ne dirait-on pas qu'ils ont avalé chacun une baguette de fusil ? Qui aurait pensé qu'ils pussent subir une telle métamorphose, à les voir au bal, la nuit dernière, chez le général ?" Franck Armstrong et John Logan Mac Diarmid sont cadets, à l'école militaire de West-Point, et amis. Mais Mac Diarmid est renvoyé pour avoir été surpris en train de boire de l'alcool dans l'enceinte ; il a été dénoncé par le lieutenant Cornélius Van Dyck, le cousin de Juliette dont est amoureux Armstrong. Est-ce parce que Mac Diarmid est un "sang mêlé" (moitié écossais, moitié indien pied-noir) qu'il n'a eu aucune indulgence ?... Armstrong devient sous-lieutenant sous les ordres de Van Dick, un piètre militaire...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Océola

    Thomas Mayne Reid

    Parution : 31 Mars 2021 - Entrée pnb : 3 Avril 2021

    « Linda Florida ! belle terre des fleurs.Tel fut le salut de l'aventureux Espagnol qui, debout à la proue de son navire, aperçut le premier ton rivage.C'était le dimanche des Rameaux, jour de la fête des fleurs, et le pieux Castillan regarda cette coïncidence comme de bon augure. Sous l'empire de cette idée, il te nomma Floride. Depuis, trois, cents ans se sont passés, et, comme au premier jour, tu mérites encore ce doux nom. Tu es restée aussi fleurie que lorsque, il y a trois siècles, Léon posa, le premier, le pied sur tes bords ; oui, tu es encore aussi brillante que lorsque Dieu te créa de son souffle. »
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty