• - 38%

    Les voltigeurs de Gy

    Ursula K. Le Guin

    Parution : 18 Juin 2021 - Entrée pnb : 29 Février 2020

    « Les gens de Gy ressemblent beaucoup à ceux de notre plan à ceci près qu'ils ont des plumes au lieu de poils. Le duvet presque invisible des nourrissons devient la douce brosse beige tachetée des enfants ; puis, à l'adolescence, surgit la coiffe de plumes. Les hommes arborent en général une collerette sur la nuque... »

    Ursula Le Guin est une très grande dame de l'imaginaire, autrice de chefs d'oeuvres comme Terremer.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Femmes chamanes

    Audrey Fella

    Parution : 15 Avril 2020 - Entrée pnb : 7 Mars 2020


    Une immersion éclairante au coeur du chamanisme féminin et occidental d'aujourd'hui.
    Autrice de nombreux ouvrages sur les femmes et le sacré, Audrey Fella a souhaité explorer le chamanisme au féminin, afin de découvrir ses spécificités. Plongée dans une aventure intime et personnelle, elle a rencontré six femmes remarquables, auprès desquelles elle a mené l'enquête. Un voyage chamanique, un stage de chant sacré, un atelier de peinture de sable, une diète de rose et d'autres rituels l'ont ainsi conduite sur un chemin de transformation, où elle a le sentiment d'accoucher d'elle-même. Et d'entrevoir une nouvelle manière d'être au monde, qui invite chacun à naître à soi, pour se relier plus harmonieusement aux autres et à la Terre mère.
    Psychothérapeutes, artistes et enseignantes, Maud Séjournant, Claire Barré, Lorenza Garcia, Myriam Beaugendre, Brigitte Pietrzak et Sandra Ingerman ont été initiées par des chamanes de diverses traditions, amérindienne, amazonienne et mongole, et les esprits de la nature ; elles ont acquis une connaissance vivante, pour soigner et guider les autres. Elles nous offrent ici leur enseignement et leur sagesse.
    Historienne de formation, Audrey Fella est essayiste et journaliste. Ses recherches portent essentiellement sur les diverses expressions de la spiritualité au féminin, et la manière dont celle-ci peut participer à la quête de sens de ses contemporains, femmes et hommes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ethnologie du bureau ; brève histoire d'une humanité assise

    Pascal Dibie

    Parution : 3 Septembre 2020 - Entrée pnb : 27 Juin 2020

    Comment s'est structuré le contrôle de l'homme assis. Un voyage du copiste au co-working.
    Un texte savant, bien écrit et amusant.
    Après L'Ethnologie de la chambre à coucher et celle de la porte, l'auteur nous invite à nouveau à nous regarder nous-mêmes dans une de nos occupations les plus répandues lorsque l'on parle du travail aujourd'hui, à savoir : être au bureau. Du moine bénédictin au jeune cadre contemporain, de la société du bureau de Napoléon au bureaucrate kafkaïen, du pupitre du copiste au nomadisme numérique du co-working, ce livre est un voyage dans ce qui fait du bureau et du travail sédentaire le centre du développement de nos sociétés modernes.
    Toujours avec humour, sensibilité et une connaissance encyclopédique, Pascal Dibie, en ethnologue, nous fait remonter dans notre histoire et réussit, sans que l'on se rende vraiment compte, à nous faire prendre conscience de la complexité réelle et déterminante de nos vies assises : une aventure de plus de trois siècles partagée au quotidien par cinq milliards de personnes dans le monde (oui, dont vous) !
    À propos d'Ethnologie de la chambre à coucher (ouvrage traduit en 15 langues) :
    « La chambre à coucher devient cosmique, le pieu s'oriente, se charge de mythes et de rituels. En fait le monde est un dortoir et la tâche de Pascal Dibie infinie. » - Libération
    À propos d'Ethnologie de la porte :
    « Pascal Dibie a franchi le pas pour s'arrêter à nos portes. Une petite merveille, hors des sentiers battus et pleine de surprises. » - Le Figaro littéraire

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Deux plantes enseignantes ; le tabac & l'ayahuasca

    ,

    Parution : 6 Avril 2021 - Entrée pnb : 28 Janvier 2021

    Cet ouvrage est double : il est écrit par deux auteurs, l'anthropologue Jeremy Narby et le chamane amazonien Rafael Chanchari Pizuri, sur deux plantes, le tabac et l'ayahuasca, sous deux angles différents, le savoir indigène et la science. Deux éclairages visionnaires et complémentaires sur les « plantes maîtresses ».


    Présentation

    Pour le monde occidental, le tabac est une plante dangereuse et mortifère. Or les peuples indigènes, qui l'utilisent dans sa forme la plus pure, la voient comme une plante enseignante et guérisseuse.

    Quant à l'ayahuasca, elle suscite à la fois l'intérêt de ceux qui la considèrent comme un remède puissant contre nombre de maux mais aussi la méfiance de ceux qui l'associent à un hallucinogène dangereux. Mais qu'en est t-il vraiment ?

    Ce livre réunit, à propos de ces deux plantes puissantes sud-américaines, deux systèmes de savoirs : l'expertise d'un chamane amazonien et les connaissances scientifiques d'un anthropologue.

    Avec une écriture claire et accessible, cet ouvrage permet au lecteur d'accéder à des savoirs complémentaires et de tirer ses propres conclusions.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rituels du monde ; carnet de tournage

    Anne-Sylvie Malbrancke

    Parution : 4 Décembre 2020 - Entrée pnb : 6 Décembre 2020

    Qu'est-ce qu'un rituel ? Comment le met-on en images ? Ce livre raconte comment l'on raconte. Rédigé après les tournages des quinze documentaires de la série télévisée Rituels du monde, diffusée sur Arte, il reprend ces histoires et en raconte une autre. Celle d'une jeune anthropologue qui a eu la chance de suivre des individus de tous horizons dans leurs métamorphoses et qui relate aujourd'hui, avec un point de vue partiel et partial, l'accueil que l'ailleurs lui a fait, les bouleversements qu'il a entraînés, les joies et les peines qu'il a déclenchées. Au-delà des rituels, ces textes parlent de rencontres et proposent une réflexion sur notre rapport aux autres cultures - et donc à la nôtre.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Faut qu'ça saigne ! l'amour de la nature, entre écologie et religion

    Sergio Dalla Bernardina

    Parution : 16 Septembre 2020 - Entrée pnb : 20 Septembre 2020

    Peut-on comparer un trophée de chasse à un crucifix ? Et le boeuf malmené avant l'abattage à une victime émissaire ? Et les dévorations perpétrées par les ours et les loups à des immolations ? Ce n'est pas très sérieux, nous prévient Sergio Dalla Bernardina, tout en nous invitant à jouer le jeu. Quel sens prend alors notre rapport au vivant si l'on essaie de le lire sous l'angle sacrificiel ? Faut-il s'en tenir à un point de vue manichéen, les amis des animaux du côté du bien, les autres du côté du mal ? Et si, derrière la contemplation horrifiée du sang qui coule, derrière l'indignation et la compassion, il y avait aussi du plaisir ?
    Conçu comme une enquête réflexive, ce bref essai au ton souvent narquois explore des pistes qui, en interrogeant les rapports de notre société à la nature, à la violence et au sacré, bousculent nos certitudes. Écologiquement incorrect.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Carnets sauvages

    Betty Mindlin

    Parution : 12 Mars 2015 - Entrée pnb : 21 Mars 2020

    Betty Mindlin est arrivée en mai 1979 chez les Suruí, le long de la BR-364 qui relie Cuiabá à Porto-Velho, alors qu'ils conservaient encore intactes leurs coutumes et leur système traditionnel.
    Lors de ce premier séjour, elle a rencontré un paradis. On pourrait dire que les habitants du paradis l'ont trouvée à leur goût. Pas un jour où elle ne fut demandée en mariage malgré la protection et la prude affection du chaman Náraxar.
    C'est là, à l'abri des ocas, grandes maisons communautaires, entre les corps invitants de l'intérieur et les fantômes de l'extérieur, enveloppée par un choeur de rires amicaux, entre invites, jalousie, menace, cajoleries et petits travaux de la vie quotidienne, qu'elle apprend tout de ses hôtes et se découvre dans sa vérité de femme blanche et de mère éloignée des siens.

    Au long de sept voyages, elle connaît avec eux la guerre contre les trafiquants de diamants, la modernisation et la découverte du travail salarié...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ethnologie de la porte

    Pascal Dibie

    Parution : 4 Octobre 2012 - Entrée pnb : 21 Mars 2020


    Qu'est-ce qu'une porte ?

    Dans sa définition même elle implique l'existence d'un "dehors", autrement dit de ce qui est "hors de la porte". Nous y sommes : la porte est d'abord vue de l'intérieur de la maison par celui qui s'y inscrit... A partir de là tout est à penser : le dedans, le dehors, l'ouvert, le fermé, le bien-être, le danger, et c'est pour elle que nous nous sommes institués, nous les hommes, en grands paranoïaques autant qu'en dieux et en techniciens ! Pas un lieu où nous avons voulu dormir que nous n'avons barricadé, pas un champ que nous n'avons borné, pas un temple que nous n'avons chargé, pas une famille ni une ville que nous n'avons protégées. Nos portes sont partout, issues étroites ou portes monumentales.
    Des Magdaléniens d'Etiolles à la porte d'Ishtar à Babylone quelle folie nous a prise? Portiques grecs, arcs de triomphe romains, Jésus qui prêche aux portes, L'enfer qui s'en invente, notre imaginaire de la porte se construit petit à petit. On arme les châteaux de pont-levis et de symboles, on enclot les femmes et puis on fait des Entrées solennelles, on s'invente des étiquettes autant pour les hommes que pour les livres. On dresse partout des barrières jusqu'à inventer les frontières. La ville s'avance, la société se discipline, se numérote, s'invente des règles qu'elle affiche aux portes: prestige, convenances, mort, on peut tout lire à la porte de nos vies. Le folklore s'est emparé des seuils, a nourri nos croyances et nos étranges rites de passage. Nos semblables d'un ailleurs proche ou lointain n'ont pas fait moins : jnouns et serrures veillent en Afrique pendant qu'en Chine on calcule encore l'orientation des ouvertures et qu'à chaque porte se joue l'équilibre de l'univers entier. En Amazonie la porte est en soi alors qu'en Océanie elle est un long chemin d'alliance.
    La porte est pour chacun un bonheur et une inquiétude quotidiens tout simplement parce que, de tous nos objets du quotidien, elle représente un monde inépuisable de pensées.
    Pascal Dibie est Professeur d'Ethnologie à l'Université Paris Diderot-Paris 7 où il co-dirige le pôle des sciences de la ville. Il est l'auteur d'une ethnologie d'un village de Bourgogne effectuée à 30 années de distance qui fait référence : Le Village retrouvé, ethnologie de l'intérieur (Grasset, 1979) et Le village métamorphosé, révolution dans la France profonde (Plon, 2006).
    Il est également l'auteur de Ethnologie de la chambre à coucher traduit en 15 langues et vendu à 30 000 exemplaires (Grasset, 1987, reprise en Suite Métailié, 2000), La Tribu sacrée, ethnologie des prêtres (Grasset, 1993 reprise en Suite Métailié, 2004), et La Passion du regard, essai contre les sciences froides (Métailié,1998).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sens et puissance, les dynamiques sociales

    Georges Balandier

    Parution : 27 Juillet 2004 - Entrée pnb : 28 Septembre 2016

    Cette longue réflexion sur les dynamiques sociales s'appuie sur le travail scientifique d'un grand anthropologue. Les mutations observées, dans tous les types de société, ont un sens dont la puissance s'exprime grâce à la participation effective d'un plus grand nombre d'acteurs sociaux. Contrôle mutuel de la puissance et création collective de sens, tel est le message de l'auteur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sonate d'automne a montreal

    Jean-Yves Loude

    Parution : 1 Septembre 2001 - Entrée pnb : 28 Septembre 2016

    C'est chose fréquente à Montréal : arriver pour trois mois et s'apercevoir soudain que trente ans se sont écoulés et que vous n'auriez pas imaginé votre vie ailleurs. Une sonate d'automne à Montréal ne s'écrit pas sans risques, elle peut être suivie de plusieurs mouvements. "Je ne suis pas pressé" leitmotiv lancinant pour respirer la ville, la langue, la littérature, les femmes et se souvenir d'Octobre... "Drôle de patente", cette ville, on y croise des "pelleteux de nuages" qui rêvent et qui charruent l'indifférence. L'hiver redoutable finit par imposer son largo indispensable et le printemps s'ensuit, composition si allègre qu'on veut encore l'entendre interprétée par le vent du sud. Ce vent jouisseur, sawa-ni-yottin, que les Indiens algonquins tiennent pour l'initiateur des caresses.
    Jean-Yves Loude est un ethnologue, poète, journaliste, scénariste de cinéma et auteur d'ouvrages pour la jeunesse français qui est né à Lyon. Il est à l'origine d'une importante exposition sur les Kalash (peuple en voie de disparition au Pakistan) au musée des Confluences à Lyon 2018/2019.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Peu de pays suscitent autant d'intérêt tout en étant aussi méconnus que le Tibet. Et pourtant, il est loin le temps de Tintin et d'Alexandra David-Néel. Aujourd'hui, des milliers d'Occidentaux se rendent tous les ans au Tibet, le dalaïlama parcourt la planète... mais les clichés ont la vie dure! S'appuyant sur les textes des spécialistes et les sources écrites tibétaines, Françoise Robin et une équipe de spécialistes nous permettent d'affiner notre vision de ce pays, de son peuple et de sa culture.

    Les pro-Tibétains seront en désaccord avec ce qu'ils interpréteront comme une entreprise de désenchantement, les anti-Tibétains désapprouveront les analyses historiques... Et c'est justement là l'objectif: donner à voir ce pays tel qu'il est et non tel que pro- ou anti- voudraient qu'il soit.

    15 prêts - durée illimitée
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Durkheim, l'institution de la sociologie

    Bernard Valade

    Parution : 10 Septembre 2008 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    L'oeuvre de Durkheim a suscité et suscite des lectures et des interprétations différentes, longtemps accompagnées d'une querelle idéologique, celle que l'institution de la sociologie a provoquée. Le débat sur le sens et la portée de l'entreprise durkheimienne se poursuit donc, sur les fins scientifiques, l'utilité sociale et les dérives idéologiques d'une discipline universitaire dont l'oeuvre de Durkheim constitute l'une des matrices fondatrices. Au début des années 1980 en particulier, fut contestée la vision déterministe de sa sociologie : anti-individualisme, positivisme rigide... Les textes ici rassemblés s'inscrivent dans un courant actuel de relecture des oeuvres de cet auteur, dont le rôle majeur dans l'institution de la sociologie et le développement des sciences sociales est largement admis et reconnu. Ils sont publiés à l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Durkheim (1858-1917).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La clé des langues ; la fièvre du voyage

    ,

    Parution : 3 Juin 2019 - Entrée pnb : 5 Juin 2019



    Très tôt, Jean-Yves Loude fut atteint par la « fièvre du voyage ». Durant toute son existence d'écrivain nomade, libre de ses mouvements, il ressentit la nécessité d'apprendre des langues, de collectionner des mots, de maîtriser des salutations afin de mieux comprendre les peuples qu'il approchait et de se faire accepter d'eux. « La clé des langues » raconte le parcours qu'il a tracé avec sa compagne Viviane Lièvre, de l'Himalaya à Brasília, en suivant de longs méandres en Afrique, arabophone, lusophone, francophone. Le récit naît d'une rencontre avec un jeune Haïtien, croisé à Port-au-Prince, un de ces millions d'êtres dépourvus de passeport, pour qui le voyage est une aventure à haut risque vers la liberté.





    « La clé des langues » a été écrit à la demande des ArTpenteurs, compagnie de théâtre saluée pour son travail de longue haleine sur le dialogue des poésies, des cultures et des langues. Sur ce récit, repose le spectacle du même nom, créé par les ArTpenteurs en novembre 2016.






    Jean-Yves Loude

    est un ethnologue, poète, journaliste, scénariste de cinéma et auteur d'ouvrages pour la jeunesse français, né à Lyon en 1950.


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Sociologie comparée du cannibalisme t.3

    Georges Guille-Escuret

    Parution : 31 Janvier 2018 - Entrée pnb : 3 Février 2018

    « Cannibale » est le premier mot à avoir traversé l'Atlantique d'ouest en est : cet ultime volume explore une Amérique qui représente pour l'anthropologie sociale un continent « à part », aux continuités et aux récurrences surprenantes. Des ethnologues ont subodoré une « idéologie panamérindienne » dans laquelle la conception de l'Autre entoure sa consommation de minutieuses structures rituelles. Du Brésil des Tupis aux Grands Lacs des Iroquois, du royaume aztèque aux civilisations andines, le thème confirme son rôle de révélateur des choix politiques primordiaux, ainsi que celui de porteur d'histoire.
    Concluant ce tour du monde sur un sujet déstabilisant la rationalité occidentale, une discussion synthétique analyse les facteurs d'émergence ou de persistance d'une anthropophagie collectivement assumée. En ressortent les motifs inavouables de son incompatibilité avec une société qui s'efforce d'exercer un contrôle massif sur les hommes : le cannibale conserve l'individualité du vaincu, non le « civilisé ».

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Vous avez dit pauvres d'esprit ?

    Martine Bouju

    Parution : 7 Mars 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Nous les rencontrons dans le métro, dans la rue, dans les magasins. Ils nous ressemblent, mais nous ne les reconnaissons pas, parce que quelque chose en eux nous choque... Parole, démarche, regard... Ils nous troublent. Nous les disons "pauvres d'esprit", nous calculons leur Quotient Intellectuel (Q.I.).
    Nous organisons leurs ghettos, nous inventons leur tribu, nous les rejetons à la périphérie de nos villes, à la périphérie de nos coeurs. Notre refus de vivre avec eux intensifie leurs différences, creuse leur solitude, accroît leur souffrance.
    J'ai voyagé avec eux de longues années. J'ai trouvé des gens riches de tendresse et d'espoir, désireux d'être compris et respectés. Je propose au lecteur de partager quelques étapes de ce voyage, car c'est également à un regard sur chacun de nous qu'il nous renvoie.
    Martine Bouju

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le jazz, à la lettre

    Yannick Seité

    Parution : 11 Avril 2016 - Entrée pnb : 23 Décembre 2016

    Un siècle après sa naissance, il est temps de faire le bilan des relations du jazz avec la littérature. Le lecteur de cette histoire jazzée de la littérature (à moins qu'il ne s'agisse d'une histoire littéraire du jazz) découvrira par exemple comment Mazie Mullins a successivement appris l'orgue à Fats Waller, la danse à Philippe Soupault et l'harmonie à Maurice Ravel, dans quelles circonstances Jean Vilar et Duke Ellington ont fait connaissance et quelle musique a procédé de cette rencontre. Il apprendra comment le jazz a failli tuer Aragon, pourquoi Beckett et Bechet se sont côtoyés dans le Paris des années 1920 et comment c'est en France que Cocteau et Reverdy inventent un genre de la jazz poetry que la beat generation devait faire fleurir trente années plus tard en Californie.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Autrefois figures du "sauvage", aujourd'hui modèles d'harmonie avec la nature, les descendants des premiers habitants du Nouveau Monde sont pourtant tout aussi concernés que quiconque par la vie moderne, y compris les technologies et la globalisation économique. Elles les atteignent au coeur de leurs territoires et produisent sur eux le même effet que partout en les incitant à quitter les campagnes pour les villes. Devenus urbains ils restent toujours des Indiens pour eux-mêmes et ceux qui les côtoient tout en s'appropriant un territoire, comme ces Indiens mixtèques émigrés en Californie, et s'y faisant une place économique, sociale et politique.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le mythe occidental de la sexualité polynésienne

    Serge Tcherkezoff

    Parution : 17 Septembre 2015 - Entrée pnb : 14 Janvier 2016

    Margaret Mead prétendait en 1928, avoir observé aux Iles Samoa que la liberté sexuelle chez les adolescents était favorisée par la culture polynésienne. En réalité M. Mead a reproduit un mythe occidental ancien, dont l'ouvrage ici révèle le mécanisme : comment le mythe a orienté la préparation puis le contenu de l'enquête de Mead. Il fournit également les résultats d'une récente enquête sur les représentations culturelles de la sexualité à Samoa.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Martinique, les identités remarquables

    Francis Affergan

    Parution : 17 Septembre 2015 - Entrée pnb : 14 Janvier 2016

    Cet ouvrage s'interroge sur la culture antillaise dans laquelle hommes et femmes usent beaucoup de masques, au sens large, tantôt pour montrer une certaine identité, tantôt pour en dissimuler une autre. Mais comment ces identités se sont-elles constituées ? Comment jouent-elles les unes avec les autres ? La mémoire de l'esclavage marque-t-elle encore ces identités ? Le lien social est-il encore dicible ? A partir de nombreuses enquêtes, l'auteur montre une nouvelle approche de l'identité martiniquaise.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Penser le rituel

    Jean Cuisenier

    Parution : 17 Septembre 2015 - Entrée pnb : 11 Mars 2016

    Dèqs que le hasard impose sa loi, des rites régissent les pratiques les plus techniques. Ces rites et ces pratiques sont-ils à conserver et à considérer comme du patrimoine vivant à conserver ? ou comme des ressources d'énergie à mobiliser ? mais alors pour quels projets et pour quels mondes ? De ces rites il y a encore beaucoup de matière à penser.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Thérèse Rivière, l'ethnologue oubliée du Musée de l'homme

    Frederique Faublee

    Parution : 4 Novembre 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    La première biographie de Thérèse Rivière, ethnologue française des années 1930, partie en mission avec Germaine Tillion dans les Aurès (Algérie), oubliée de l'histoire malgré des apports scientifiques majeurs au Musée de l'Homme. Soeur de Georges Henri Rivière, fondateur de la muséographie en France, passionnée par l'ethnologie des peuples berbères, sa carrière fut entravée par de longs internements en hôpital psychiatrique. Cette biographie écrite à la première personne épouse les mouvements intimes de la personnalité d'une scientifique qui souffrait de bipolarité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage offre un état des relations entre êtres humains et ursidés, mêlant les travaux de 26 chercheurs statutaires (CNRS, Muséum, Université) ou indépendants, photographes et doctorants en ethnologie et éthologie, dans une approche interdisciplinaire. Huit espèces d'ursidés réparties en cinq genres (« Ailuropoda », « Helarctos », « Melursus », « Tremarctos », « Ursus ») vivent dans des habitats distincts : banquise, forêts boréales d'Amérique du Nord et d'Asie, forêts tempérées d'Europe, forêts tropicales d'Asie du Sud-Est et d'Amérique du Sud. Les peuples en contact avec lui ont accordé à l'ours une place particulière dans leurs croyances. Ce plantigrade est admiré car il hiverne et ressemble à l'être humain, omnivore avec le gros orteil non-opposable qui permet la station debout. Mais l'ours est aussi redouté et symbolise le « sauvage » qui subsiste en l'homme. Aujourd'hui menacé par l'anthropisation du monde, ce prédateur, sorte de roi des forêts, est objet de haine et de fascination, massacré et protégé mais toujours offert aux petits sous forme de peluche. Quelle place réelle, fantasmée ou rêvée peut-il espérer, et qui est-il vraiment ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La Magie dans l´Inde antique

    Victor Henry

    Parution : 1 Avril 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    L'auteur, professeur à la Sorbonne, reprend ici une année de cours sur la magie en Inde. Même sans croire à la magie, chacun doit reconnaître qu'elle a tenu dans la constitution des sociétés primitives et dans le développement même de l'esprit humain un rôle très important. Après avoir donné quelques notions générales sur la magie Hindoue, l'auteur étudie l'art de la divination, les rites pratiqués et les charmes utilisés (charmes de prospérité, charmes sexuels). Il décrit chaque rite et chaque parole prononcée avec précision.Format professionnel électronique © Ink Book édition.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Essais sur le régime des castes

    Celestin Bouglé

    Parution : 1 Avril 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « L'Inde est la terre choisie du régime des castes : c'est pourquoi l'histoire de l'Inde sera, pour qui voudra soumettre ce régime à une étude sociologique, comme une expérience cruciale. » (Célestin Bouglé).Des idées égalitaires qui se développent alors en Europe aux inégalités les plus extrême, comme c'est la cas du régime des castes en Inde, Célestin Bouglé nous aide à mieux comprendre le fonctionnement social de ces sociétés profondément inégalitaires.Né à Saint Brieuc (1870-1940), Célestin Bouglé a fait une carrière de sociologue et de philosophe au plus haut niveau : premier agrégé de philosophie, docteur ès lettres, professeur à la Sorbonne, directeur de l'Ecole Normale. Il s'inscrit dans la tradition des grands penseurs positivistes.Format professionnel électronique © Ink Book édition.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty