• Marcher ; éloge des chemins et de la lenteur

    David Le Breton

    Parution : 5 Avril 2012 - Entrée pnb : 21 Mars 2020

    « Marcher de nos jours, et surtout de nos jours, ce n'est pas revenir aux temps néolithiques, mais bien plutôt être prophète », écrivait Jacques Lacarrière.
    Revisitant une réflexion menée il y a une dizaine d'années, David Le Breton constate que le statut de marcheur a beaucoup changé. Aujourd'hui la marche s'impose comme une activité de loisir.
    L'imaginaire contemporain se réfère plutôt à l'idée de disponibilité et à la nécessité pratique d'entretenir son corps.
    L'auteur refonde ici son récit dans les témoignages et les philosophies de la marche, il redit avec bonheur que marcher est avant tout un long voyage à ciel ouvert dans le plein vent du monde et dans la disponibilité à ce qui advient, que tout chemin est enfoui en soi avant de se décliner sous nos pas et que la marche ouvre à chaque fois à une expérience et à une transformation heureuse de soi.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Petite philosophie de l'ingenieur Nouv.

    Petite philosophie de l'ingenieur

    ,

    Parution : 5 Mai 2021 - Entrée pnb : 29 Avril 2021

    Les ingénieurs structurent notre quotidien. Ingénierie des procédés industriels, financière, juridique, sociale, voire humaine... Nous pourrions poursuivre à l'envie l'inventaire des domaines à travers lesquels l'ingénierie colonise notre manière d'agir. Pourtant, il n'en existe aucune définition satisfaisante. Son emprise est désormais telle qu'elle constitue une menace pour notre survie, à travers ses effets sur le vivant, le climat ou les ressources. Mieux comprendre l'ingénierie est devenue dès lors une urgence pour infléchir de l'intérieur la trajectoire suicidaire des systèmes productifs. Dans cet ouvrage, nous proposons un éclairage nouveau sur l'action des ingénieurs, leur rapport à la science et à l'éthique. Ce cheminement invite en retour à inscrire l'ingénierie dans une pensée écologique.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ethnologie de la porte

    Pascal Dibie

    Parution : 4 Octobre 2012 - Entrée pnb : 21 Mars 2020


    Qu'est-ce qu'une porte ?

    Dans sa définition même elle implique l'existence d'un "dehors", autrement dit de ce qui est "hors de la porte". Nous y sommes : la porte est d'abord vue de l'intérieur de la maison par celui qui s'y inscrit... A partir de là tout est à penser : le dedans, le dehors, l'ouvert, le fermé, le bien-être, le danger, et c'est pour elle que nous nous sommes institués, nous les hommes, en grands paranoïaques autant qu'en dieux et en techniciens ! Pas un lieu où nous avons voulu dormir que nous n'avons barricadé, pas un champ que nous n'avons borné, pas un temple que nous n'avons chargé, pas une famille ni une ville que nous n'avons protégées. Nos portes sont partout, issues étroites ou portes monumentales.
    Des Magdaléniens d'Etiolles à la porte d'Ishtar à Babylone quelle folie nous a prise? Portiques grecs, arcs de triomphe romains, Jésus qui prêche aux portes, L'enfer qui s'en invente, notre imaginaire de la porte se construit petit à petit. On arme les châteaux de pont-levis et de symboles, on enclot les femmes et puis on fait des Entrées solennelles, on s'invente des étiquettes autant pour les hommes que pour les livres. On dresse partout des barrières jusqu'à inventer les frontières. La ville s'avance, la société se discipline, se numérote, s'invente des règles qu'elle affiche aux portes: prestige, convenances, mort, on peut tout lire à la porte de nos vies. Le folklore s'est emparé des seuils, a nourri nos croyances et nos étranges rites de passage. Nos semblables d'un ailleurs proche ou lointain n'ont pas fait moins : jnouns et serrures veillent en Afrique pendant qu'en Chine on calcule encore l'orientation des ouvertures et qu'à chaque porte se joue l'équilibre de l'univers entier. En Amazonie la porte est en soi alors qu'en Océanie elle est un long chemin d'alliance.
    La porte est pour chacun un bonheur et une inquiétude quotidiens tout simplement parce que, de tous nos objets du quotidien, elle représente un monde inépuisable de pensées.
    Pascal Dibie est Professeur d'Ethnologie à l'Université Paris Diderot-Paris 7 où il co-dirige le pôle des sciences de la ville. Il est l'auteur d'une ethnologie d'un village de Bourgogne effectuée à 30 années de distance qui fait référence : Le Village retrouvé, ethnologie de l'intérieur (Grasset, 1979) et Le village métamorphosé, révolution dans la France profonde (Plon, 2006).
    Il est également l'auteur de Ethnologie de la chambre à coucher traduit en 15 langues et vendu à 30 000 exemplaires (Grasset, 1987, reprise en Suite Métailié, 2000), La Tribu sacrée, ethnologie des prêtres (Grasset, 1993 reprise en Suite Métailié, 2004), et La Passion du regard, essai contre les sciences froides (Métailié,1998).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Extrême !

    Julien Bétan

    Parution : 16 Mars 2012 - Entrée pnb : 2 Octobre 2019

    À travers une exploration du « cinéma vomitif » (mondo, torture flicks, snuff movies et autres « mauvais genres »), cet essai se propose de réfléchir librement aux rapports ambigus que le spectateur entretient avec la violence extrême.
    L'étude de cette face sombre du 7ème art, généralement ignorée ou méprisée, permet pourtant de remettre en question un certain nombre d'idées reçues et de catégorisations hâtives.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Agricultures et société

    Martine Berlan-Darqué; Catherine Courtet; Yves Demarne

    • Inra
    Parution : 1 Janvier 1993 - Entrée pnb : 8 Mars 2016

    Les mutations de l'agriculture sont celles qui frappent ou frapperont l'ensemble des secteurs économiques. Leur analyse est nécessaire pour comprendre la société dans laquelle nous vivons et celle de demain.Mondialisation des échanges, importance croissante de la science et de la technologie, crise sociale constituent les principales lignes de fracture derrière lesquelles se dessinent les équilibres géopolitiques mondiaux, le rapport de l'homme à la science, au développement technologique et au travail.De plus, dans une société où domine la culture urbaine, l'agriculture bénéficie d'une place tout à fait particulière par le contact étroit qu'elle entretient avec la nature.Mais l'artificialisation des conditions de production chez les agriculteurs les plus modernes semble s'opposer aux nouvelles attentes en matière de protection des paysages et au rôle symbolique donné à l'agriculture et à la nature dans l'imaginaire social. Ainsi, plus largement, l'agriculture est un révélateur des rapports, parfois ambigus, d e la société contemporaine avec la Nature.Face aux nouveaux défis qui se posent à l'agriculture, la recherche a un rôle déterminant pour aider à dévoiler les enjeux réels, réfléchir aux impacts sociaux des choix technologiques et penser les agricultures de demain.Cela implique le développement de nouvelles approches et de nouveaux thèmes et l'instauration d'un débat social entre les professionnels et la recherche.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vivre bien, mieux, plus longtemps, avec soi-même et avec les autres ! Cette aspiration à un bien-être total, physique, psychologique, sociétal, ce désir de santé, sont devenus si puissants qu'ils bouleversent les représentations des consommateurs, des collaborateurs, de l'opinion publique.
    Les acteurs de la santé sont-ils conscients de ces évolutions et en tirent-ils toutes les conséquences ? Les industriels modifient-ils leur façon de concevoir et d'accompagner leur marketing et leurs actions corporate ? Les entreprises prennent-elles conscience de cette nouvelle responsabilité vis-à-vis de leurs clients et de leurs salariés ? Être en phase avec le désir de santé est devenu une des conditions de la réussite. Les enjeux sont à la mesure, ou à la démesure du phénomène : succès du produit, voire même valeur de l'action en Bourse !
    Sans avoir la prétention d'apporter une réponse définitive et unique à un phénomène aussi complexe et foisonnant, ce livre propose au lecteur des pistes d'action et de réflexion à travers des analyses, des cas marketing, des témoignages de grands acteurs du monde de l'entreprise.Ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre.

    prêts illimités - durée illimitée
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pour une interprétation littéraire des controverses scientifiques

    Yves Citton

    Parution : 14 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Comment les scientifiques peuvent-ils participer aux controverses dont font l'objet certains développements techniques ? En injectant une sensibilité littéraire dans cette participation. Telle est la thèse de cet ouvrage. Au travers d'illustrations telles qu'un poème d'Henri Michaux ou une déclaration de faucheur volontaire d'OGM, Yves Citton examine comment les scientifiques peuvent participer aux débats publics et civils et contribuer à sortir de la confrontation des disciplines, des domaines et des opinions.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty