• Histoire d'une montagne

    Elisée Reclus

    Parution : 24 Mai 2017 - Entrée pnb : 24 Mai 2017

    Un traité géographique qui est aussi une méditation poétique et morale, par l'anarchiste Reclus.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Coeur d'Alene ; ethnohistoire d'une communauté indienne d'Amérique du Nord

    Matthieu Charle

    Parution : 29 Août 2019 - Entrée pnb : 4 Septembre 2019

    Toutes les populations autochtones nord-amérindiennes ont subi le choc violent de la colonisation : massacres, épidémies et spoliations. L'histoire des Coeur d'Alene, groupe de langue salish du nord-ouest des États-Unis (Idaho), n'est guère différente. Ce qui la rend originale concerne les stratégies, en apparence radicales, déployées par ses membres pour faire face à ces bouleversements : sédentarisation, pratique de l'agriculture et conversion au christianisme. Tout ce qu'il faut pour devenir, aux yeux des Blancs, de "parfaits sauvages"...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Traditions populaires du Roussillon

    Horace Chauvet

    Parution : 1 Juin 2020 - Entrée pnb : 3 Juin 2020

    Publié en 1947, cet ouvrage avait pour ambition de faire un tour d'horizon de tout ce qui représentait les traditions spécifiques au pays nord-catalan qu'est le Roussillon. Au moment où, après la Seconde guerre mondiale, l'uniformisation culturelle des mass media allait finir par l'emporter sur les cultures pluriséculaires, diverses et différentes des « pays » qui constituaient la France.
    Divisé en onze chapitres (Vie matérielle, Âges de la vie ; Travaux et cultures ; Groupes sociaux ; Calendrier traditionnel ; Croyances ; Danses ; Chants ; Jeux ; Arts populaires ; Littérature orale), l'ouvrage nous offre l'occasion d'un survol riche d'enseignements sur tous les aspects des traditions populaires catalanes.
    Un livre pour se remémorer le temps passé et révolu ; un livre pour découvrir la richesse d'une culture toujours en devenir ; un livre pour se réapproprier certains éléments de cette tradition, mais chacun y trouvera sûrement quelque chose à glaner...
    Horace Chauvet (1873-1962), journaliste, historien et folkloriste roussillonnais ; il publia de nombreux ouvrages de folklore et d'histoire sur le Roussillon et notamment sur Perpignan, dont il fut durant des années adjoint au Maire, puis conseiller général.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • De la nordicite au borealisme

    Ballotti Alessandra

    Parution : 25 Mai 2020 - Entrée pnb : 26 Mai 2020

    Ces dernières années, à travers romans et sériés télévisées (Vikings, Millennium, Borgen ou Occupied), la culture nordique a gagné en visibilité internationale. Simultanément, les chercheurs s'interrogent sur ce qu'est le Nord, sa conceptualisation, ses implications culturelles, ses caractéristiques géographiques, ses enjeux sociaux et politiques. Ce volume s'insère dans le débat actuel sur l'imaginaire nordique à partir d'une notion - la nordicité - qui interagit tout particulièrement avec le boréalisme.
    Pluriel et mouvant, moteur constant de redéfinitions, le Nord inspire une fabrication tant scripturale que figurale fondée sur le désir, le rêve, la fascination ou le fantasme. Le Nord réel, tangible contingent, n'est que la surface apparente d'un Nord fabriqué et inventé. Comment dire aujourd'hui la nordicité ? Une théorie du Nord est-elle possible ? Ce volume s'attache à répondre à ces différentes questions en réunissant les contributions de chercheurs en études nordiques, littérature, linguistique ou sciences humaines : chacun dispose ici d'une carte blanche pour définir sa conception de la nordicité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Traditions, coutumes et sorcellerie des Ardennes

    Albert Meyrac

    Parution : 1 Mars 2020 - Entrée pnb : 3 Mars 2020

    C'est une véritable encyclopédie du Folklore de ce département-frontière, qui désormais, peut être considéré comme l'un des pays de France les mieux explorés. A ce titre, il mérite de prendre place dans la bibliothèque de ceux qui s'intéressent aux choses populaires. Les travailleurs y trouveront de bons documents sur la plupart des sujets qui se rapportent au traditionnisme, et ceux qui le consulteront par simple curiosité prendront grand plaisir à la lecture de ce livre qui reste scientifique sans être, pour cela, aride ou dogmatique. [...] Dans la partie consacrée aux Coutumes, l'auteur décrit successivement le Mariage, la Naissance, la Mort, les Funérailles. C'est un véritable et véridique tableau de la vie humaine dans les Ardennes, qu'il a comparé aux usages et aux coutumes que l'on a constatés dans les autres provinces de France [...] Dans les Ardennes, les Pèlerinages jouent un rôle important et se rattachent par plus d'un point à la médecine populaire. De nombreuses pages sont consacrées aux Fêtes et aux réjouissances qui se reproduisent périodiquement chaque année, ainsi qu'aux Jeux. La Sorcellerie - dans laquelle l'auteur a fait entrer la Médecine populaire - comprend presque un quart de l'ouvrage. Jusqu'à nos jours, les sorciers ont été florissants dans les Ardennes. Les légendes dont ils sont les héros s'y retrouvent encore nombreuses, et quelques-unes, même, fort originales. Un chapitre d'un grand intérêt comprend deux cent cinquante formules de Superstitions diverses... » (extrait de la Préface, édition originale de 1890).
    Albert Meyrac, né à Béligny (1847-1922), est un journaliste et folkloriste, d'origine landaise (Dax). En 1883, il devient rédacteur en chef du journal Le Petit Ardennais et le restera jusqu'à l'invasion allemande en 1914. Durant cette période, il se passionne, à l'instar du Breton Paul Sébillot son modèle, pour tout ce qui touche au folklore de sa région d'adoption : les Ardennes. Ses recherches, collectages et travaux divers donneront lieu à nombre de publications régionalistes : Traditions, coutumes, légendes et contes des Ardennes ; Contes du pays d'Ardennes ; La Forêt des Ardennes ; Villes et villages des Ardennes ; La légende des Quatre fils Aymon ; Géographie illustrée des Ardennes.
    Découpé en cinq livres (Traditions & coutumes ; La Sorcellerie ; Rondes & chansons ; Légendes historiques ; Contes), l'ouvrage original - grand format - comptait quelque 600 pages. Afin de le rendre plus accessible, il a été divisé en trois tomes : respectivement Tradition, coutumes & sorcellerie (Tome Ier) ; Contes & légendes (Tome 2) ; Rondes & chansons populaires (Tome 3). Les tomes 2 et 3 seront publiés ultérieurement.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Retour vers la mythologie

    Christian Romain

    Parution : 19 Octobre 2012 - Entrée pnb : 13 Décembre 2016

    Redécouvrir les grands héros et leurs aventures en toute simplicité

    Zeus, Ulysse, OEdipe, Achille, Thésée... Mais aussi la guerre de Troie, les travaux d'Hercule, la boîte de Pandore...
    Autant de noms qui constituent depuis des siècles la base de toute culture générale mais que l'on a tendance à mélanger !
    Pourtant, c'est à ces récits incroyables que l'on doit des mots ou expressions tels que « un talon d'Achille », « une harpie », « un dédale », « un sosie »...
    Pour ne plus vous tromper, découvrez dans ce livre :
    - Les grands héros mythiques et leurs aventures sous forme de récits palpitants pour (re)découvrir avec plaisir des histoires fascinantes.
    - Des arbres généalogiques simplifiés pour enfin retenir qui est le fils de qui, l'épouse, l'oncle...
    - Des anecdotes, des zooms sur des détails amusants et des infos insolites pour se cultiver en se divertissant !

    Retenez enfin les noms célèbres et les épopées mémorables de la mythologie gréco-romaine

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La forêt des Ardennes ; légendes, coutumes, souvenirs

    Albert Meyrac

    Parution : 11 Octobre 2020 - Entrée pnb : 13 Octobre 2020

    La Forêt des Ardennes a été publié, initialement, en 1896. C'est le fruit des recherches et des collectages de l'auteur : en quelque sorte une défense et illustration du pays ardennais, de ses spécificités réelles et légendaires, de son passé et de son présent de la fin du XIXe siècle.
    « C'est cette chose mystérieuse et troublante, l'Âme d'un pays, qu'on sent frémir à chaque page, dans la Forêt des Ardennes de M. Albert Meyrac. Le passé de cette belle région se réveille, et ses héros défilent sous nos yeux enchantés ; ses tours abattues se redressent au sommet des monts, tandis que les chênes séculaires, les hêtres gigantesques, tous les grands arbres innommés - sous lesquels les peuplades antiques croyaient la divinité plus près d'eux - viennent refleurir magiquement à la place des cheminées d'usines et des poteaux du télégraphe. Quelle aimable évocation, quel bain de poésie et de rêve ! Après avoir décrit les Ardennes actuelles, telles que peut les voir le géographe le plus scrupuleux, l'auteur nous fait pénétrer dans l'Ardenne fabuleuse et fantastique, dans cette forêt immense qui s'étendait, d'après la légende, des portes de Poitiers à celles de Constantinople. Et dans le mystère de ces solitudes, il nous montre tour à tour, comme dans une éblouissante féerie, les Gaulois, les Romains, les druides aux faucilles d'argent, les évêques aux crosses d'or, les chevaliers aux rudes cuirasses, les jongleurs aux violes légères, tandis que les follets dansent au clair de lune, ou que de grands chasseurs blancs courent dans les airs en faisant, au son d'invisibles cors, de barbares et prodigieuses battues... (extrait de la Préface de Jean Rameau).
    Albert Meyrac, né à Béligny (1847-1922), est un journaliste et folkloriste, d'origine landaise (Dax) - d'où la Préface de Jean Rameau, alors célèbre écrivain régionaliste gascon. Albert Meyrac est successivement journaliste à La Gironde à Bordeaux, au Réveil des Landes à Dax, au Patriote de l'Ouest à Angers, au Républicain de Cannes. En 1883, il devient rédacteur en chef du journal Le Petit Ardennais et le restera jusqu'à l'invasion allemande en 1914. Durant cette période, il se passionne, à l'instar du Breton Paul Sébillot son modèle, pour tout ce qui touche au folklore de sa région d'adoption : les Ardennes. Ses recherches, collectages et travaux divers donneront lieu à nombre de publications régionalistes : Traditions, coutumes, légendes et contes des Ardennes, comparés avec les traditions, légendes et contes de divers pays, préf. de P. Sébillot ; Contes du pays d'Ardennes ; La Forêt des Ardennes ; Villes et villages des Ardennes ; La légende des Quatre fils Aymon ; Géographie illustrée des Ardennes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les aventures d'Abiola t.3 ; Abiola et le peigne divin

    Iman Eyitayo

    Parution : 28 Septembre 2019 - Entrée pnb : 1 Juillet 2019


    Un peigne divin à retrouver, un voyage en Chine, un Dieu à affronter... êtes-vous prêts ?



    RÉSUMÉ

    Les vacances de Noël approchent à grands pas.
    Accompagnés de leurs parents, nos trois amis partent bientôt à Shanghai, en Chine, où ils sont censés trouver et rapporter un peigne précieux pour la déesse des mers.
    Seulement, la veille du départ, ils n'ont aucune piste sur l'endroit où se trouve le fameux peigne. Seront-ils à la hauteur de cette mission ? Que leur réservera ce voyage unique ?


    Un livre d'aventure illustré qui ravira les enfants dès l'âge de 7 ans !



    EXTRAIT 1

    Par un bel après-midi de décembre, le vent sec de l'harmattan fouettait Abiola et Francis, hérissant les poils de leurs bras. Combattant ce sentiment désagréable, les deux amis restèrent assis sur le sable, face à face, un peigne doré posé entre eux. Les yeux fermés, ils invoquaient silencieusement la Déesse des mers à la rescousse.
    - Mamie Watta, on a besoin d'aide, s'il te plaît, murmuraient-ils.
    Ils eurent beau l'appeler pendant plus d'une demi-heure, rien ne se passa. Ce fut Francis qui s'impatienta le premier :
    - Ça ne marche pas !
    - On dirait bien que non, soupira Abiola. Qu'est-ce qu'on va faire, alors ? On ne sait toujours pas comment retrouver ce fichu peigne.
    Depuis leur rencontre avec la Déesse des mers, ils avaient cherché sans re-lâche des informations sur l'endroit où se cachait l'objet magique, sans suc-cès. Pourtant, ils avaient atteint leur premier objectif : obtenir toutes les bonnes notes nécessaires pour convaincre leurs parents d'accepter ce voyage en Chine.


    EXTRAIT 2

    Ils avaient atterri à l'aéroport Pudong depuis près d'une heure et demie lorsqu'ils trouvèrent deux taxis pour les mener à leur destination. Installée sur la banquette arrière de la seconde voiture, Hui Lin respirait l'air de Shanghai à pleins poumons. Vu qu'elle n'avait l'occasion d'y revenir qu'une à deux fois par an, elle profitait de chaque seconde. Elle avait beau ne pas vivre sur place, Shanghai restait la ville de ses origines, ainsi que celle où habitaient ses deux grands-parents - sa nai nai et son ye ye . Elle avait d'ailleurs hâte de les revoir !
    Tout excitée, elle ne ferma pas l'oeil durant tout le trajet, contrairement à ses deux amis qui dormaient à poings fermés à cause du décalage horaire, bien qu'ils soient en plein milieu de l'après-midi. Lorsqu'ils s'arrêtèrent enfin, ils se trouvaient devant un grand bâtiment blanc que Hui Lin ne reconnut pas. Les sourcils froncés, elle demanda à sa mère :
    - On ne va pas chez nai nai et ye ye ?
    - Non, répondit celle-ci. C'était trop petit, chez eux, alors on a loué un ap-partement plus grand pour les fêtes.
    - Je vois !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Chansons de noce dans les Landes de Gascogne

    Georgette Laporte-Castède

    Parution : 3 Février 2020 - Entrée pnb : 5 Février 2020

    A la suite de l'ouvrage « Regards sur le mariage traditionnel en Gascogne », Georgette Laporte-Castède complète son travail de mémoire sur le mariage en Gascogne.
    Reprenant le même principe de raconter le déroulement d'une noce dans les Landes de Gascogne, l'auteur s'attache à donner les textes (et les partitions musicales) des chants traditionnels - en gascon - et des "nouveautés" qui, elles, étaient en français : de Au barricot dou nòvi, au Temps des cerises, de Tant que haram atau au Credo du paysan.
    Une plongée "bilingue" donc dans une noce sans date mais qui aurait pu se dérouler entre la fin du XIXe siècle et les années 1930. Un document nostalgique et quasi ethnographique.
    (Les textes en gascon sont présentés en graphie classique modernisée).
    Georgette Laporte-Castède a écrit, de façon magistrale, sur ce qu'était la vie quotidienne dans les Landes de Gascogne, au début du XXe siècle, dans son évocation "pain de seigle et vin de grives". A une connaissance naturelle du parler gascon, elle ajoute des talents de conteuse et d'historienne de la mémoire du passé. On lui doit notamment Contes populaires des Petites landes, La Lande de « dautscops » : l'élevage des moutons, Autrefois dans la Lande, Regards sur le mariage traditionnel en Gascogne.
    Nouvelle édition qui remplace la précédente, épuisée, datant de 2005.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Mythologie grecque et romaine

    Jean Humbert

    Parution : 9 Juin 2019 - Entrée pnb : 11 Juin 2019

    Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique. Cet ouvrage est un texte de référence, essentiel à la bonne compréhension de la mythologie grecque et romaine dans son ensemble. Après une description claire et précise de chacun des Dieux primaires (Jupiter, Apollon, Junon...), il aborde les Dieux secondaires (Éole, La Fortune, La Mort...) puis les Héros ou Demi-Dieux (Atlas, Hercule, Thésée...). Une section est ensuite dédiée aux principaux personnages de l'Iliade, de l'Odyssée et de l'Énéide (Pâris, Achille, Andromaque...) et une autre aux métamorphoses diverses d'après Ovide (Midas, Europe, Narcisse...). La dernière partie de ce livre est consacrée aux contes et aux faits qui leur sont attachés (Psyché, Pygmalion, Sisyphe...) ainsi qu'à la mythologie égyptienne (Osiris, Anubis...).Ce livre, très complet tout en étant facile à lire, vous permettra de mieux aborder les grands textes poétiques d'Homère et d'Ovide. La mythologie ou l'histoire des Dieux, Demi-Dieux et Héros de l'antiquité païenne, expliquée ici par Jean Humbert, laisse apparaitre aussi qu'elle cache sous ses multiples allégories une réelle philosophie de vie.EXTRAIT : « La poésie anima ainsi toute la nature, et peupla le monde d'êtres fantastiques ; et comme le dit élégamment Boileau :Chaque vertu devient une divinité :Minerve est la prudence, et Vénus la beauté...Écho n'est plus un son qui dans l'air retentisse,C'est une nymphe en pleurs qui se plaint de Narcisse.Quoique la mythologie soit presque un tissu continuel de fables, elle ne laisse pas d'avoir une incontestable utilité. Elle nous met en état d'expliquer, en les admirant, les chefs-d'oeuvre des peintres et des sculpteurs ; elle rend facile et intéressante la lecture des poètes ; elle éclaircit l'histoire des nations païennes ; elle fait connaître dans quelles ténèbres étaient plongés les Égyptiens, les Grecs, les Romains, et à quel degré d'égarement peut arriver l'homme, abandonné à ses seules et faibles lumières. Sans doute une grande partie des fables qui la composent sont invraisemblables et absurdes : des dieux boiteux, aveugles, matériels, se battant entre eux ou contre les hommes ; des dieux pauvres, exilés du ciel et obligés d'embrasser sur la terre la profession de maçon ou de berger, doivent paraître ridicules. Mais la mythologie offre çà et là des fables morales, où l'on trouve, sous le voile de l'allégorie, d'excellents préceptes et des règles de conduite. »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Mythologie comparée avec l´Histoire

    Maurice-Elisabeth Lavergne de Tressan

    Parution : 20 Juin 2019 - Entrée pnb : 22 Juin 2019

    Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique. VERSION INTÉGRALE TOME I ET IICet ouvrage de référence est essentiel à la bonne compréhension de la mythologie grecque et romaine dans son ensemble. Une introduction très instructive sur l'idolâtrie à travers l'histoire des peuples débute le tome I. Il est ensuite constitué d'une description des différentes divinités classées par typologie : Ciel (Jupiter, Apollon, Venus,...), Eaux (Océan, Neptune, Protée, ...), Terre (Démogorgon, Pan, Midas, ...), Enfers (Pluton, Cérès, Proserpine, ...), divinités particulières (Comus, Esculape, ...). Le tome II est consacré aux Héros ou Demi-Dieux ainsi qu'à leurs fables et leurs aventures historiques. En conclusion, l'auteur aborde les religions des peuples du Nord (Odin, les Valkyries, Le Loup de Fenris, ...) en s'intéressant notamment aux pratiques druidiques.Ce livre, très complet tout en étant facile à lire, vous permettra de mieux aborder la mythologie ou l'histoire des Dieux, Demi-Dieux et Héros de l'antiquité païenne.EXTRAIT : « La vanité fut une des premières sources des fables. On ne trouva point la vérité assez surprenante, assez belle ; on la para d'ornements étrangers ; et l'on crut agrandir les héros en leur supposant des actions qu'ils n'avaient jamais faites. Peut-être même crut-on porter plus puissamment vers la vertu, en proposant de grands exemples imaginaires ; mais on se laissa tellement entraîner par le goût du merveilleux, que l'on finit par ôter aux hommes célèbres tout le mérite qu'ils pouvaient avoir. Par exemple, lorsque Persée tue Méduse, il la surprend pendant son sommeil ; s'il délivre Andromède, il a les ailes de Mercure. Achille est couvert d'armes invulnérables forgées par Vulcain. On alla jusqu'à prodiguer aux héros tous les attributs des dieux. C'est ainsi que la vanité et les autres passions humaines nous aveuglent, et par leurs excès dépassent le but qu'elles veulent atteindre.Avant que l'usage des lettres fut introduit, les grands événements et les belles actions n'avaient d'autres monuments que la mémoire des hommes, ou tout au plus quelques hiéroglyphes obscurs. La tradition conservait donc le souvenir des grandes actions ; mais l'expérience nous prouve combien il est rare de ne point mêler aux récits les plus simples des circonstances qui les embellissent. Lorsque, par la suite des temps, on a voulu écrire ces actions, on n'a plus trouvé que des traditions confuses ; et, en les consacrant dans les histoires, on a, en quelque sorte, éternisé les fables.La fausse éloquence et l'envie de louer les morts ont aussi produit des fables. Si l'on composait aujourd'hui l'histoire de la plupart des grands hommes d'après les seuls éloges de leurs panégyristes, on verrait souvent la fable l'emporter sur la vérité. Ces fables cependant étaient d'autant plus dangereuses dans les premiers temps, qu'elles s'unissaient presque toujours à des devoirs religieux ; de sorte qu'une fois admises elles devenaient sacrées, et l'on n'osait plus les combattre. »

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Fables

    Charles Perrault

    Parution : 5 Mai 2019 - Entrée pnb : 17 Décembre 2019

    Charles Perrault est davantage connu pour ses contes que pour ses fables. En effet, cela est plus du domaine de La Fontaine son contemporain. Cependant ses courtes fables sont un condensé de moralité, très bien structuré donnant à tout un chacun du grain à moudre. Écrites, selon la règle d'écriture déjà employée par Ésope (Ésope - Fables, oeuvre complète tome I & II, Édition Rhéartis 978-2-36544-073-8), les fables de Perrault mettent en scène des animaux pour distiller ses leçons de vie. À savourer à tout âge.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Contes Merveilleux

    Hans Christian Andersen

    Parution : 28 Avril 2019 - Entrée pnb : 17 Décembre 2019

    Hans Christian Andersen est un auteur prolifique qui a laissé une oeuvre littéraire riche et foisonnante. Parmi quelques-uns, de ces contes, nous retrouvons de nombreuses adaptations cinématographiques ou animées. Parmi les plus connus, nous avons la Petite Sirène, la petite fille aux allumettes, la princesse au petit pois ou encore la Reine des Neiges... Notre compilation « Hans Christian Andersen - Les Contes Merveilleux », reprends ces titres, afin de vous les refaire découvrir, pour le plus grand plaisir des grands et des petits.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Folk-Lore de la France

    Paul Sébillot

    Parution : 10 Décembre 2020 - Entrée pnb : 5 Décembre 2020

    « On constate encore des survivances très apparentes du rôle augural des animaux sauvages, qui a été considérable dans l'antiquité et chez les primitifs. La liste de ceux dont la vue est favorable est assez courte. Au XVe siècle c'était très bon signe de rencontrer un loup, un cerf ou un ours. Deux cents ans plus tard, le loup portait bonheur le matin, comme encore aujourd'hui dans les Vosges, et s'il se sauvait à grands pas il présageait du bonheur.
    Ces animaux de bon augure sont tous de gros mammifères, alors que les autres sont en général de petite taille, et que leur timidité est proverbiale ; cependant autrefois la vue d'un cerf, d'un chevreuil ou d'un sanglier présageait, un malheur. En Basse-Bretagne, celui qui voyait au brun de nuit la biche sainte Ninoc'h devait mourir le jour de ses noces et une autre biche qui hantait les landes de Kerprigent (Finistère) pronostiquait toujours des choses fâcheuses. On n'a pas, à ma connaissance, relevé la superstition relative au renard qui se trouve dans une poésie du XVIIe siècle :
    Un corbeau devant moi croasse,
    Deux belettes et deux renards
    Traversent l'endroit où je passe.
    Les Évangiles des Quenouilles indiquent à la fois le mauvais présage de la vue du lièvre et un moyen de le neutraliser : Quant aucun se met au chemin et un lièvre lui vient au devant, c'est un tresmauvais signe. Et pour tous dangiers eviter, il doit par trois fois soy retourner dont il vient et puis aler son chemin, et alors sera-il hors du péril. Ce moyen de préservation était connu en Alsace vers 1650. Le préjugé de la rencontre fâcheuse du lièvre, relevé par le curé Thiers au XVIIe siècle, peut être considéré comme général ; elle est particulièrement funeste en certaines circonstances : en Haute et en Basse-Bretagne elle est redoutée le jour d'un mariage ; dans les Vosges, si elle a lieu le premier janvier, elle présage du guignon pour toute l'année. En Ille-et-Vilaine le lapin qui traverse la route annonce un accident prochain. ; dans le Cher, le hérisson est, dans le même cas, un signe de malheur, et s'il coupe le chemin en même temps qu'un lièvre, c'est le présage d'une mort inattendue ; en Poitou celui qui voit une taupe traverser la chaussée éprouvera un ennui qui, dans le Bocage vendéen, consiste dans la perte du couteau ou du mouchoir. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Folk-Lore de la France

    Paul Sébillot

    Parution : 10 Décembre 2020 - Entrée pnb : 5 Décembre 2020

    « Quoique, sans parler de la mer elle-même, le littoral de la France présente une multitude de particularités physiques dont l'aspect grandiose ou bizarre, gracieux ou terrible, semble si bien fait pour exciter l'étonnement et donner lieu à des récits merveilleux, les légendes explicatives ou fantastiques y sont beaucoup plus rares que dans l'intérieur des terres. Parfois même de longs espaces de côtes en sont à peu près dépourvus : s'il est aisé de comprendre que l'on n'en trouve guère sur les rivages bas et sablonneux du Languedoc et de la Gascogne, où la population maritime est clairsemée, on est surpris de n'en pas rencontrer davantage sur ceux, beaucoup plus pittoresques et plus peuplés, des Basses-Pyrénées, patrie des marins basques, et, au nord, sur ceux de la Picardie et de la Flandre, où la navigation et la pêche sont très actives. Quoique les autres provinces baignées par la mer soient un peu mieux partagées, la Bretagne les dépasse de beaucoup, puisque les deux tiers environ des faits légendaires ou folkloriques ont été recueillis sur les côtes de celle ancienne province, qui pourtant ne forment pas tout à fait le cinquième de celles de la France continentale. Il est vrai que le chiffre des marins et des pêcheurs bretons égale presque celui des inscrits maritimes du reste de la France, et que nul autre pays ne réunit avec autant de puissance, de variété et de sauvagerie toutes les circonstances que l'on peut rencontrer au bord de la mer. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Folk-Lore de la France

    Paul Sébillot

    Parution : 10 Décembre 2020 - Entrée pnb : 5 Décembre 2020

    « La nature du ciel, considéré dans son ensemble, c'est-à-dire comme l'enveloppe du monde et l'espace où brillent les astres, lient une petite place dans les préoccupations actuelles des paysans, et même des marins. S'ils remarquent ses aspects pour en tirer des prévisions météorologiques, leur curiosité va rarement plus loin : alors que le soleil, la lune, les étoiles et les météores sont l'objet de nombreuses explications traditionnelles, de superstitions et d'observances très variées, elles semblent aujourd'hui à peu près oubliées en ce qui concerne l'aire visible où ils se meuvent, et quand on essaie, en posant des questions, de connaître les idées qui peuvent encore subsister, les gens paraissent d'abord aussi surpris que si on leur parlait de choses auxquelles ils n'ont jamais songé. Ce sentiment était sans aucun doute celui de la plupart de ceux auxquels je me suis adressé, alors même que, pour rendre l'interrogation plus claire, je citais des exemples empruntés au folk-lore des peuples primitifs ou à celui de groupes européens.
    Mes correspondants et les collaborateurs de la Revue des Traditions populaires qui ont bien voulu tenter la même enquête dans leur voisinage, sont arrivés à des constatations analogues, et rarement ils ont pu obtenir des réponses un peu précises. C'est vraisemblablement pour cette raison que les ouvrages des traditionnistes les plus curieux, les plus persévérants et les plus habiles contiennent si peu de renseignements sur ce point spécial du folk-lore céleste.
    Bien que les dépositions recueillies jusqu'ici ne soient pas très nombreuses, et que parfois elles présentent un certain flottement, elles sont assez concordantes pour permettre de déduire d'une façon probable les conceptions qui semblent les plus répandues parmi le peuple de France. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vieilles coutumes, usages et traditions populaires des Vosges

    Alban Fournier

    Parution : 28 Janvier 2021 - Entrée pnb : 30 Janvier 2021

    « Il existe encore, dans les Vosges, des adorateurs du soleil.
    Plusieurs fois, aux sommets du Ballon de Guebwiller, du Ballon d'Alsace, j'ai trouvé - le 24 juin, au solstice d'été - des montagnards arrivés de très bonne heure (il y en avait même qui passaient la nuit) pour assister au lever du soleil.
    Ils étaient là, immobiles, comme hypnotisés, regardant bien en face le soleil encore pâle ; ils suivaient des yeux son ascension et s'en allaient une fois qu'ils ne pouvaient plus en supporter l'éclat.
    Pour eux, la vue merveilleuse des Alpes et de leurs glaciers apparaissant tout à coup éclatants dans un rayon lumineux ; le Jura, la Forêt-Noire, la plaine d'Alsace s'éclairant successivement ; pour eux, dis-je, rien de tout cela n'existait. Ils ne regardaient pas ! Le soleil seul les fascinait : c'est pour lui qu'ils étaient venus et non pour le panorama splendide qui se développait devant eux.
    Ces adorateurs du soleil étaient toujours des montagnards Alsaciens1.
    Nos aïeux Gaulois étaient de fervents adeptes du culte du soleil ; ils avaient pour Belen - leur dieu soleil - la plus grande vénération. Plusieurs sommets vosgiens étaient consacrés à ce culte, et ce nom de Belch (en français devenu Ballon), qu'ils ont conservé2, en est une preuve évidente.
    Plus tard, pendant la période romaine, Belen se confondit, dans l'esprit des populations romanisées, avec Mithra, Belus, divinités syriennes, représentant aussi le soleil et apportées en Occident par les légionnaires de Septime-Sévère, qui venaient de faire un long séjour en Asie. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Fées du Moyen Âge

    Alfred Maury

    Parution : 31 Mars 2021 - Entrée pnb : 3 Avril 2021

    « Le sentiment religieux s'éveille surtout pour l'homme, en présence du spectacle imposant de la nature ; mais suivant la physionomie de celle-ci, il prend un caractère différent et s'attache à des objets divers. Sous le ciel brumeux et triste de la Celtique ou de la Germanie, l'esprit n'est point affecté des mêmes impressions que sous le soleil brûlant de l'Afrique, ou sous l'atmosphère molle et vaporeuse de la Toscane. Devant les granites sévères de l'Armorike que la mer vient souvent ronger de ses flots écumeux, à l'entrée de ces forêts ténébreuses et profondes, telles que celles d'Hercynie ou des Ardennes, le long de ces fleuves majestueux aux bords romantiques et solitaires, tels que le Rhin ou la Loire, au milieu de ces landes stériles, de ces immenses bruyères, de ces dunes mobiles de l'Aquitaine ou de la Domnonée, l'imagination est saisie d'une pensée grave et rêveuse ; elle ne s'allume pas d'un enthousiasme soudain ; elle ne se berce pas dans des idées voluptueuses et riantes, comme elle le fait en face des scènes grandioses de l'Inde ou de l'Egypte, des vallées fraîches et fleuries de la Thessalie, des jardins magnifiques de la Perse. »
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • En 1909, Zacharie Le Rouzic (1864-1939) publie la première édition de Carnac, à partir de ses propres souvenirs d'enfance et d'un collectage, pratiqué en un hiver, auprès des habitants les plus âgés du pays... Et dans ce pays de Carnac, hautement empreint de religiosité, ce sont les spontaills (les revenants, en breton) qu'il privilégie dans sa quête : les légendes à leur sujet tendent à disparaître rapidement.
    Nous avons là, en traduction bien sûr, la matière brute des réminiscences des croyances celtiques qui ont ainsi perduré jusqu'à l'orée du XXe siècle à près de quinze siècles de christianisme !
    Alors laissez vagabonder votre esprit au milieu de ces spontaills... et bonne lecture !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La légende de la mort chez les bretons armoricains t.2

    Anatole Le Braz

    Parution : 15 Février 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ultimement parue en 1928, deux ans après le décès de son auteur (5e édition), la Légende de la Mort chez les Bretons armoricains, avec un appareil de notes dû à Georges Dottin, reste une des oeuvres majeures du collectage du folklore de la Bretagne.
    « ...Depuis trente ans bientôt que la Légende de la Mort a vu le jour, elle a fourni, à l'étranger comme en France, une carrière des plus estimables dont le cours ne semble pas épuisé. Cette faveur qu'elle a rencontrée par le monde, il va de soi qu'elle la doit uniquement au séduisant génie de la race, toute de sensibilité et d'imagination, qui nous y a dévoilé ses conceptions les plus secrètes et livré ses songes les plus émouvants. Je ne saurais, pour ma part, revendiquer d'autre mérite que d'avoir réussi à provoquer sa confidence et de m'être efforcé, aussi scrupuleusement qu'il était en moi, d'en reproduire à travers une traduction non seulement la lettre, mais l'esprit. Jamais tâche ne, fut plus prenante ni, malgré la tonalité funèbre du sujet, plus féconde en joies : je l'ai poursuivie jusqu'à cette heure avec amour, m'employant à enrichir chaque réédition des thèmes nouveaux que j'avais eu l'heureuse fortune de découvrir dans l'intervalle... » (extrait de l'avertissement de la 4e édition.)
    Anatole Le Braz, né à Saint-Servais (Côtes d'Armor), en 1859 ; professeur de lettres au lycée de Quimper ; collecteur infatigable de chansons, contes et traditions populaires ; auteur de nombreux ouvrages sur le sujet : La Légende de la Mort, Contes du Vent et de la Nuit, Les Saints bretons d'après la tradition populaire, Au Pays des pardons, etc. Professeur à l'université de Rennes (1901-1924). Il s'éteint à Menton en 1926.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouailles

    Anatole Le Braz

    Parution : 13 Janvier 2020 - Entrée pnb : 15 Janvier 2020

    En 1893-1894, Anatole Le Braz publie dans les Annales de Bretagne, les notes du compte-rendu de la « mission » du Ministère de l'Instruction publique sur les traditions populaires realtives aux Saints bretons. Et ce n'est qu'après son décès que son texte fut édité, en 1937.
    Voilà une belle et instructive promenade au coeur de la Cornouaille bretonne, sur les pas de saints ignorés ou populaires, rustiques et humbles du petit peuple qui, comme pour la Légende de la Mort, reste le seul et unique informateur de l'auteur. Cantiques, histoires pieuses ou simplement merveilleuses, monuments et paysages, c'est encore et toujours la Bretagne éternelle que traque Anatole Le Braz sous les auspices de ses maîtres Renan et Luzel...
    Préface de Maggy Robert-Le Braz et d'Auguste Dupouy.
    Anatole Le Braz, né à Saint-Servais (Côtes d'Armor), en 1859 ; professeur de lettres au lycée de Quimper ; collecteur infatigable de chansons, contes et traditions populaires ; auteur de nombreux ouvrages sur le sujet : La Légende de la Mort, Contes du Vent et de la Nuit, Le Gardien du Phare, Au Pays des pardons, etc. Professeur à l'université de Rennes (1901-1924). Il s'éteint à Menton en 1926.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Croyances et légendes du Berry

    Germain Laisnel De La Salle

    Parution : 4 Janvier 2020 - Entrée pnb : 6 Janvier 2020

    Germain Laisnel de la Sallel était une des quatre ou cinq dernières personnes lettrées qui connaissaient à fond le vrai parler du paysan de chez nous, le français du Berry qui était un français particulier, très-ancien et longtemps inaltéré. Il avait mille originalités et mille grâces qu'on ne retrouve point ailleurs, et certaines locutions heureuses et bizarres dont nous n'avons nulle part l'équivalent.
    Le combat des philosophes contre la superstition avait relégué au rang des choses finies et méprisables tout le poétique bagage des croyances populaires, sans paraître se douter qu'il y avait là un gros chapitre essentiel dans l'histoire de la pensée. [...] Plus on recule dans le passé, plus la fiction tient de place; à ce point même qu'elle est la seule histoire des premiers âges. Elle seule nous révèle cet homme primitif qui semblait doué de peu de raison, mais qui s'éveillait à la vie intellectuelle par une horrible et magnifique exubérance d'imagination. Grâce à cette faculté, l'homme n'a jamais été un sauvage proprement dit, puisqu'il n'a pu devenir l'homme qu'à la condition de porter en lui un idéal, d'autant plus démesuré qu'il était plus ignorant des lois de la nature. C'est dans ce sens que les prodiges et les miracles ne sont pas de simples impostures. Les hallucinés sont des types humains très réels, et les merveilles du rêve sont encore des actes humains dont la suppression dans l'histoire anéantirait le sens de l'histoire. [...] Il n'en est pas moins urgent de dresser l'inventaire de ce merveilleux rustique, qui s'effacerait dans la nuit du passé, faute de poètes et d'historiens, et ce travail, mené à bien, a une importance sérieuse que ne diminue pas le charme ou l'amusement des fictions dont il traite. Laisnel de la Salle a jeté une vive lumière sur les croyances, au premier abord folles et bizarres, du paysan du Centre, il a su les rattacher pour la plupart aux anciens cultes de l'univers entier et leur restituer ainsi un sens logique dont elles semblaient dépourvues. Son livre est donc du plus grand intérêt pour les personnes instruites, non-seulement du Berry, mais de toutes les provinces et de tous les pays, car il n'est pas une de nos légendes qui n'ait ailleurs son équivalent sous un nom dérivé d'une source commune (extrait de la Préface de George Sand).
    Germain Laisnel de la Salle (1801-1871), est le grand ethnologue et folkloriste du Berry.
    Son oeuvre majeure, Souvenirs du Vieux Temps, est réédité ici en deux tomes, en respectant sa version intégrale d'origine.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La légende de la mort t.1 ; chez les bretons armoricains

    Anatole Le Braz

    Parution : 15 Février 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ultimement parue en 1928, deux ans après le décès de son auteur (5e édition), la Légende de la Mort chez les Bretons armoricains, avec un appareil de notes dû à Georges Dottin, reste une des oeuvres majeures du collectage du folklore de la Bretagne.
    « ...Depuis trente ans bientôt que la Légende de la Mort a vu le jour, elle a fourni, à l'étranger comme en France, une carrière des plus estimables dont le cours ne semble pas épuisé. Cette faveur qu'elle a rencontrée par le monde, il va de soi qu'elle la doit uniquement au séduisant génie de la race, toute de sensibilité et d'imagination, qui nous y a dévoilé ses conceptions les plus secrètes et livré ses songes les plus émouvants. Je ne saurais, pour ma part, revendiquer d'autre mérite que d'avoir réussi à provoquer sa confidence et de m'être efforcé, aussi scrupuleusement qu'il était en moi, d'en reproduire à travers une traduction non seulement la lettre, mais l'esprit. Jamais tâche ne, fut plus prenante ni, malgré la tonalité funèbre du sujet, plus féconde en joies : je l'ai poursuivie jusqu'à cette heure avec amour, m'employant à enrichir chaque réédition des thèmes nouveaux que j'avais eu l'heureuse fortune de découvrir dans l'intervalle... » (extrait de l'avertissement de la 4e édition.)
    Anatole Le Braz, né à Saint-Servais (Côtes d'Armor), en 1859 ; professeur de lettres au lycée de Quimper ; collecteur infatigable de chansons, contes et traditions populaires ; auteur de nombreux ouvrages sur le sujet : La Légende de la Mort, Contes du Vent et de la Nuit, Les Saints bretons d'après la tradition populaire, Au Pays des pardons, etc. Professeur à l'université de Rennes (1901-1924). Il s'éteint à Menton en 1926.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Abiola et la plante magique

    Iman Eyitayo

    Parution : 8 Janvier 2021 - Entrée pnb : 6 Janvier 2021

    Une petite fille part à la recherche d'une fleur aux pouvoirs extraordinaires...
    Abiola, 7 ans 1/2, est une petite fille pleine d'entrain à l'approche des vacances scolaires. Seulement, cette année, quelque chose la rend triste : sa grand-mère est malade et elle est incapable de l'aider. Heureusement, son amie Hui Lin lui parle d'une rumeur qui circule dans les marchés chinois de la capitale : une fleur capable de guérir toutes les maladies pousserait chaque année, juste avant le début de la saison des pluies, à une trentaine de kilomètres de là. Toutefois, la plante serait protégée par les légendaires gardiens de la nuit...
    Un livre d'aventures fantastiques illustrées qui ravira les enfants dès l'âge de 7 ans !
    EXTRAIT
    /> Sa grand-mère n'avait que quatre-vingt-dix ans. Pour elle, ce n'était rien. Elle avait toujours imaginé qu'elle vivrait... pour toujours !
    Elle s'apprêtait à dire le fond de sa pensée à son ami quand Hui Lin, qui jusque-là était très pensive, annonça :
    - Je sais comment l'aider !
    Intriguée, Abiola s'arrêta net :
    - Comment ? Dis-moi !
    - Eh bien, tu sais que mon père travaille au marché du centre-ville ?
    Abiola la pressa de parler plus vite. Hui Lin avait tendance à faire durer le suspense lorsqu'elle savait quelque chose que les autres ignoraient.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Comment affronter la peur ? Comment affronter l'inconnu pour garder intacte sa générosité et ses capacités d'agir ? Parce qu'il aborde avec finesse, discrétion et intelligence ces questions importantes, ce petit livre mérite d'être mis entre toutes les mains. - Blog de Pierre Thiry
    C'est vraiment un conte magnifique tant pour l'ambiance locale que pour les leçons de vie évoquées. - Blog Les Passions d'Aely
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1988, Iman Eyitayo raconte des histoires depuis son plus jeune âge. Inspirée de jeux vidéo et passionnée de dessins, elle commence très jeune à réaliser des bandes-dessinées qu'elle partageait en secret avec sa petite soeur.
    Elle ne se met à l'écriture que beaucoup plus tard, en décembre 2011, lorsqu'elle tombe sur de vieux dessins de son enfance. Elle décide alors de peaufiner sa toute première oeuvre Coeur de flammes. Après en avoir rédigé le 1er tome, sa soeur ainsi que quelques proches l'encouragent à le faire lire, le corriger, puis à le publier.
    En dehors de l'écriture, Iman Eyitayo est une hyperactive touche-à-tout et autodidacte qui aime voyager, découvrir des langues étrangères, écouter de la musique, regarder des séries, dessiner de temps en temps et jouer aux jeux vidéo.
    Iman Eyitayo a remporté le Grand Prix de l'édition 2017 de la JDMF (Journée du Manuscrit francophone) pour son roman Au-delà du miroir (Les Éditions du Net).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty