• Central Park

    Guillaume Musso

    Parution : 1 Janvier 2018 - Entrée pnb : 2 Janvier 2018

    "Un thriller psychologique qui tient en haleine jusqu'à un final renversant." Jérôme Vermelin, METRO
    "Une petite merveille ! (...) La construction de ce livre est extraordinaire." Gérard Collard, La Griffe noire
    Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière...
    ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.
    New York, 8 heures du matin.
    Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park.
    Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
    Impossible ? Et pourtant...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La vie rêvée des chaussettes orphelines

    Marie Vareille

    Parution : 13 Mai 2020 - Entrée pnb : 28 Mars 2019

    En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d'angoisse à l'idée que le drame qu'elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
    Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n'a qu'un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins... étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde.
    La jeune femme ne s'en doute pas encore, mais les rencontres qu'elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie. Devenue experte dans l'art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu'à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler la vérité sur son passé ?
    « Avec un talent incroyable, Marie Vareille manie un style plein d'humour et de sincérité. Un roman puissant, moderne et extrêmement bien écrit. » France Net Infos
    Comme n'importe quelle fille de 30 ans, Marie Vareille croule sous les problèmes existentiels : une vie amoureuse qui passe sans crier gare du néant le plus total à la tragédie grecque, une dangereuse tendance à prendre les Mojitos pour des menthes à l'eau et une carte bleue hors de tout contrôle...
    Seul remède à ses déboires : s'inventer des histoires, elle écrit depuis qu'elle a été en âge d'aligner trois phrases sur ses cahiers Hello Kitty.
    Je peux très bien me passer de toi, son deuxième roman, a reçu le 1er prix des lectrices Confidentielles en 2015.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rendez-vous au café du bonheur

    Lucy Diamond

    Parution : 19 Janvier 2021 - Entrée pnb : 14 Décembre 2019

    Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l'âme, contrairement à ses soeurs aînées. Elle s'est d'abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès.
    Lassée de ces échecs, elle s'est construit une vie raisonnable : entre un travail qu'elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux jusqu'au décès de sa tante préférée dans un accident de voiture. Jo lègue à sa nièce le petit café qu'elle tient sur le port de Carrawen Bay.
    Déterminée à prendre son destin en main, Evie n'hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour partir découvrir les Cornouailles et l'héritage qui lui est offert, sans se douter des rencontres qui vont bouleverser son destin...
    "Un récit lumineux !" - Maxi
    "Il n'est jamais trop tard pour changer de vie : c'est le message de ce délicieux feel good book." - Femme Actuelle
    Après un début de carrière dans l'édition, Lucy Diamond a quitté Londres pour s'installer dans la ville de Bath avec son mari et ses trois enfants. Et c'est depuis cette jolie ville du sud de l'Angleterre, à jamais immortalisée par Jane Austen, qu'elle écrit ses romans à succès. Au cours des dernières années, elle a vendu plus de trois millions de livres et s'est imposée comme l'une des autrices préférées des Britanniques.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Contre Sainte-Beuve

    Marcel Proust

    Parution : 9 Décembre 2016 - Entrée pnb : 13 Décembre 2016

    À la fin de l'automne 1908, Proust rentre de Cabourg épuisé. Depuis longtemps, il a renoncé à son oeuvre. Profitant d'un répit que lui laisse sa maladie, il commence un article pour Le Figaro : "Contre Sainte-Beuve". Six mois plus tard, l'article est devenu un essai de trois cents pages. Conversant librement avec sa mère, l'auteur entrelace, autour d'une réflexion sur Sainte-Beuve les souvenirs personnels, les portraits d'amis, les impressions de lecture. Voici le château de Guermantes : voici M. de Quercy et Mme de Cardaillac, grands lecteurs de Balzac, mais qui ressemblent à s'y méprendre à Charlus et à Gilberte. Sans le savoir, Proust venait de libérer son génie.
    Proust ne voulait pas qu'on mît des idées dans un roman. Toutes les analyses qu'il a écartées d'À la recherche du temps perdu, on les trouvera ici. Elles confirment que Proust, le plus grand romancier de son siècle, pourrait en être aussi le plus grand critique.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les roses de Hartland

    Nikola Scott

    Parution : 16 Janvier 2020 - Entrée pnb : 21 Juillet 2018

    Addie pensait tout savoir de sa mère, Elizabeth, tout juste disparue. Mais le jour où une jeune femme surgit sur le pas de sa porte, prétendant être sa soeur, Addie vacille.
    Tout ce qu'elle a toujours cru n'était donc que mensonges ?
    Et que s'est-il passé, au cours de ce bel été de l'année 1958 qu'Elizabeth a passé avec la richissime famille Shaw dans leur manoir de Hartland, sur la côte sauvage du sud-ouest de l'Angleterre ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Trop

    Jean-Louis Fournier

    Parution : 12 Juin 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Les murs de la salle d'exposition sont couverts de tableaux, ils sont tous tellement beaux qu'on ne sait plus où donner de la tête, devant lequel s'attarder. Alors, on ne s'attarde pas.
    Dans la pénombre, au fond d'une salle, est accroché un seul petit tableau, l'assistance est silencieuse, recueillie. Il s'agit d'un dessin de Raphaël, une vierge belle à se damner.
    Je m'arrête devant la devanture d'un kiosquier. Les étagères ploient sous le poids des journaux, des revues, souvent jamais lues. Le marchand de journaux est débordé, il n'a plus de place.
    Je viens d'acheter un nouveau poste, il me garantit 1 350 stations. Je ne peux plus entendre ma radio préférée, il y a trop de stations, elles se brouillent.
    Sur l'appareil qu'on m'a offert, je peux stocker plus de 1 000 chansons. Mon nouveau téléviseur me promet 500 chaînes. Je suis arrêté dans un embouteillage depuis plus d'une heure, il y a trop de voitures.
    J'ai voulu acheter les sonates pour piano de Mozart, il y a 50 interprétations. Comment choisir ?
    Au supermarché, j'ai compté 40 marques de gâteaux secs. Je n'en ai pas acheté.
    Le prince a 400 femmes dans son harem, il a l'embarras du choix. Chaque soir, il hésite, se morfond. Quand il choisit une brune, il pense aux blondes, quand il choisit une blonde, il pense aux brunes.
    J'ai le syndrome du harem. J'ai le choix, j'ai surtout l'embarras du choix.
    J'imagine une forêt hirsute, les arbres sont côte à côte, trop serrés, ils s'étouffent, la forêt va bientôt mourir.
    On va couper quelques arbres pour mon nouveau livre. Il sort une centaine de livres par jour, je pense à mon petit livre. Au bout d'une semaine, il va disparaitre, écrasé par 600 livres.
    Mon prochain livre, je vais l'appeler TROP.
    Jean-Louis Fournier est l'auteur de nombreux livres à succès dont La Grammaire française et impertinente, Il a jamais tué personne mon papa, Où on va, papa ? (Prix Femina 2008), Veuf et La Servante du Seigneur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Sous prétexte de disséquer les idées reçues - ce prêt-à-penser que tout un chacun, un jour ou l'autre, assène avec la même conviction enthousiaste des Bouvard et Pécuchet - sur la littérature contemporaine, Philippe Annocque nous offre un florilège d'observations et de réflexions enjouées et assurément très personnelles quand il s'agit d'évoquer ce qu'il est universellement admis. Le petit monde du livre est mis sens dessus dessous, voire à nu une fois percé à jour l'entregent qui régit le savoir-écrire, le savoir-éditer, le savoir-lire et, bientôt, grâce à Mon petit DIRELICON, le savoir-dire, pour briller en société (littéraire ou non).

    Car Philippe Annocque a puisé dans sa vie de lecteur avisé autant que dans son expérience d'écrivain avéré (« Personne qui écrit des livres. Hésiter sur le féminin. Préférer auteur. (Voir Auteur) »), pour concocter avec facétie et érudition ce « Petit Dictionnaire des Idées REçues sur la LIttérature CONtemporaine (mais quand même un peu à la manière de Flaubert) ».

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Avec les garçons

    Brigitte Giraud

    Parution : 24 Janvier 2010 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Je crois que tout a commencé avec les garçons : le langage, le corps, la respiration, mais aussi l'attente
    et le chagrin. Puis, les gar´cons sont devenus des hommes, mais je n'ai pas vu la différence. Il n'y a pas
    d'âge, seulement une inquiétude plus grande, la peur que le miracle n'ait plus lieu.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Walter Nowak à terre

    Julia Wolf

    Parution : 2 Janvier 2020 - Entrée pnb : 30 Novembre 2019

    Walter Nowak, est étendu sur le carrelage de sa salle de bains, blessé à la tête, incapable de se relever. À terre, il réfléchit.
    Dans un état de confusion à la fois comique et inquiétant, sa mémoire repasse dans le désordre les événements de sa vie qui l'ont mené jusqu'à cette situation.
    Finaliste du presitiguex German Booker Prize en 2017 pour ce titre, Julia Wolf est l'un des grands espoirs de la nouvelle génération de romanciers allemands.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Revue poétique semestrielle dirigée par François Rannou et l'éditeur Gwen Catalá, Babel Heureuse se veut un carrefour des langues et des arts, du mouvant, écho de la parole dite.
    Elle ambitionne de devenir une référence de la création poétique contemporaine, donnant voix aux jeunes pousses autant qu'aux incontournables, et ouverte sur le monde, aux traductions et créations bilingues. La revue paraît en édition papier, numérique enrichie et expérience web innovante.


    Être en avant sur la parole en avant, faire entendre/voir/lire l'élémentaire, ce qui a l'opacité du réel, dans les langues et les arts.





    La revue hors-vue, numéro 1, printemps 2017


    />
    Contributeurs, auteurs, traducteurs (dont auteurs traduits) & artistes :

    Nathalie Brillant o André Markowicz o Julia Hartwig o Myriam Nowicka o Ewa Sonnenberg o Isabelle Macor o Elena Truusts o Denise Le Dantec o Françoise Morvan o Adèle Nègre o Roja Chamankar o Sylvie Durbec o Laurent Margantin o Raluca Maria Hanea o Carolyne Cannella o Laure Gauthier o Léopoldo Maria Panero o Victor Martinez o Frédérick Martin-Kojevnikov o Thierry Le Saëc o François Rannou o Marie-Hélène Gauthier

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Portrait d'une flapper

    Roland Jaccard

    Parution : 2 Novembre 2007 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Récit de la déchéance d'une star du cinéma muet, fragments d'une confession de la "plus sublime des flappers" (une flapper étant une "garçonne un peu provocatrice des années 1920"), Louise Brooks... Mais récit inventé, dont le départ est un projet de conférence sur Louise Brooks : la vie de l'actrice, les sentiments qu'elle inspire à l'auteur, la fascination et même l'emprise qu'elle exerce sur lui, à tel point qu'il la considère comme la figure la plus accomplie du nihilisme érotique. A travers son égérie, R. Jaccard "se raconte", dans un style élégant, léger, mais toujours teinté d'un soupçon de distance au monde et à soi-même.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Celui d'après

    Jessica Cymerman

    Parution : 25 Juin 2019 - Entrée pnb : 7 Mai 2017

    Jean et Anna, c'est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée. Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s'effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu'il faut qu'elle aille de l'avant. Et elle veut trouver l'homme parfait. Mais l'homme parfait, c'était Jean, et Jean, elle l'a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer...
    Jessica Cymerman est blogueuse et journaliste. Elle partage ses billets d'humeur drôlissimes sur son blog Serialmother et elle est aussi cofondatrice du site de garde d'enfants Yoopies.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • - 42%

    Un appart de rêve (amoureux compris)

    Roxane Dambre

    Parution : 2 Mai 2019 - Entrée pnb : 17 Avril 2019

    Jolie rousse dynamique et joyeuse, Noëlle a décroché un boulot atypique mais qui la réjouit : infiltrer des entreprises pour comprendre l'origine de leurs problèmes.
    Sa vie professionnelle est donc au beau fixe, même si côté coeur c'est une autre histoire...
    Son boss l'envoie sur une nouvelle mission qui promet plus que les frissons habituels : elle doit intégrer une agence immobilière de luxe.
    Budget fringues et accessoires illimité afin de passer pour la chasseuse d'appartement la plus glamour de tout Paris.
    Sur place, la situation est bizarre, patron tyrannique, collègues à côté de la plaque, mises en avant de biens déjà cédés...
    Et en guise de période d'essai, le boss donne à Noëlle dix jours pour vendre un manoir prétendument hanté qui traîne dans les fichiers depuis deux ans !
    Pour l'aider dans cette mission presque impossible, on lui adjoint les services de JC, le grouillot de l'agence... qui se révèle terriblement efficace et horriblement sexy.
    Ou serait-ce l'inverse ?

    Roxane Dambre, 32 ans, écrit depuis toujours. Sa plus récente série, Scorpi, a reçu le grand prix de l'Imaginaire 2017. Sa précédente comédie, Un Karma (presque) parfait (2018), a rencontré un grand succès.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pelé, Kopa, Banks et les autres... les dieux de mon enfance

    Jean-Pierre Naugrette

    Parution : 12 Juin 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    L'éblouissement, la magie, l'exploit permettent à une foule d'admirateurs de s'identifier à ces héros du stade que sont les footballeurs. Les grands matches, comme les grandes équipes, permettent de rêver que l'on peut ruser avec le destin : « À quelques minutes de la fin d'un match, une équipe semble avoir perdu, et pourtant elle arrache le match nul, va jusqu'aux prolongations, et gagne. »
    En retraçant l'histoire de parties mémorables, de la coupe du monde de 1958, en Suède, jusqu'à celle de 2014 qui se prépare au Brésil, Jean-Pierre Naugrette rappelle les grandes émotions de son enfance, les figures de dieux que furent Pelé, Kopa, Banks et quelques autres, ravive la mémoire de buts et d'arrêts sensationnels, de dribbles, de trajectoires impossibles et s'interroge : « Quel est le plus beau match du monde ? » Ainsi que l'écrit Michel Crépu dans la préface : « Il ne faut pas s'y tromper, ce livre ne traite pas du football mais du bonheur. Ou plus exactement, du foot comme expérience du bonheur. »
    Jean-Pierre Naugrette est né en 1955. Ancien élève de l'École normale supérieure, professeur de littérature anglaise à l'Université de la Sorbonne Nouvelle, membre du comité de rédaction de La Revue des deux mondes, il est essayiste, traducteur, romancier, et grand amateur de football.

    Préface de Michel Crépu

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La Djouille

    Jean Pérol

    Parution : 8 Octobre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Un homme âgé, retiré du monde au bord du massif des Cévennes, accepte un jour, pour quelques travaux chez lui, l'aide d'un jeune lycéen de la ville voisine.
    En son temps, pour échapper à sa vie, il s'était retrouvé exilé vers les déserts afghans, au début d'une révolution qui venait d'y éclater. Trente ans plus tard, dans les derniers soubresauts d'une guerre qui s'éternise, c'est ce qui va arriver aussi au jeune Fabien.
    Deux amours traversent leurs vies. Justine pour l'ancien professeur trop clairvoyant endolori par l'époque, Clara pour l'impétueux Fabien qui s'y heurte.
    Au coeur de ce livre, les deux récits vont s'entrecroiser et se dérouler, à la fois dans une France provinciale méprisée et un Afghanistan brisé, dans la jeunesse et dans l'âge avancé, dans les cruautés de l'amour et dans celles de nos pesanteurs sociales, si dures aux oubliés du monde contemporain.
    Vies, amours, cultures, pays, dans leurs guerres fatales, sont emportés comme l'eau qui coule dans les « djouilles » afghanes rougies par l'Histoire, vers l'évaporation et la nuit, implacablement.
    Après Un été mémorable et Le soleil se couche à Nippori, salués avec force par la critique, Jean Pérol présente avec La Djouille son troisième roman où le lecteur retrouvera son goût si personnel de la colère désespérée, de la lucidité ironique, du fraternel et de la beauté.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Coeur nègre

    Franck Laroze

    Parution : 6 Février 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ce coeur nègre, après des tentatives rendues infructueuses par le rejet de ceux qui disaient me chérir et s'étaient donné pour mission de me guider, je me le suis transplanté moi-même, à vingt ans, à l'issue d'une fuite dont mon souffle garde toujours le souvenir.Il s'agit de la version sans l'adaptation sonore dirigée par Franck Laroze (voix), création & réalisation sonore : Charles-Éric Péard & Sébastien Maillet. Plus de renseignements sur le site de l'éditeur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Journal étrange t.2 ; oisivetés

    Marcel Conche

    Parution : 15 Mai 2007 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Au modèle du premier volume de ce "journal étrange" (Avec des "si"), 81 chapitres traitent de sujets divers, réflexions de l'auteur sur la vie quotidienne, les événements mais aussi des thèmes comme la solitude, l'amitié, la fuite du temps, l'amour et ses échecs, la foi, l'approche de la mort... Un livre à lire, à poser, à reprendre au fil de ses réflexions... et de celles de l'auteur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La liqueur d'aloès

    Jocelyne Laâbi

    Parution : 8 Octobre 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Paru pour la première fois en 2005, La Liqueur d'aloès est le récit sobre d'une vie, d'un combat, d'une passion.
    Il nous entraîne dans la tourmente de l'histoire du Maroc au cours d'un demi-siècle. De l'enfance et de l'adolescence protégées à Meknès, où la narratrice prend conscience du racisme et d'une forme d'apartheid inhérents à l'ordre colonial, puis lève le voile sur un terrible secret de famille, jusqu'à l'âge adulte, où sa vie bascule dans l'horreur de la répression politique et les affres de la séparation avec l'être aimé, son compagnon, le poète Abdellatif Laâbi.
    Jocelyne retrace l'itinéraire ardu et lumineux d'une femme éprise de vérité et de justice, mais aussi d'un pays qu'elle a réussi, de haute lutte, à faire sien.
    En 2015, le film d'Abdelkader Lagtaâ, La Moitié du ciel, tiré de ce récit, a remporté le Prix des Droits de l'Homme du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Cioran et compagnie

    Roland Jaccard

    Parution : 1 Février 2005 - Entrée pnb : 28 Septembre 2016

    "Le temps d'une vie, avez-vous fait bon voyage ? -- Moins pire que je ne l'imaginais. -- A quoi l'attribuez-vous ? -- A l'amitié que Cioran m'a portée, à l'audace que ses livres m'ont donnée. Et à la compagnie de quelques jeunes filles venues d'Extrême-Orient pour adoucir l'amertume des jours et donner un peu plus d'intensité à la volupté de l'éphémère. -- Qu'attendez-vous encore ? -- Que vous me laissiez en paix."
    Voici en quelques lignes le ton général de ces pages désenchantées sur la vie, comment affronter la mort puisqu'il faut en finir avec la vie ? Une écriture en apparence frivole et indifférente, profondément grave.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un bantou à Washington

    Célestin Monga

    Parution : 24 Octobre 2007 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    La première partie de cet essai fut publié il y a une vingtaine d'années, il est repris augmenté d'une deuxième partie relatant sur le mode humoristique et désabusé, son expérience dans les couloirs feutrés de la Banque mondiale à Washington. A-t-il réellement "trahi" la cause de ses origines ainsi que l'accusent un peu vite certains journalistes ? Ou bien à sa manière essaie-t-il de conserver et transmettre ce pourquoi il travaille dans ces milieux financiers ? " Ce que je valorise dans mon séjour américain, c'est l'opportunité de m'être réconcilié avec moi-même, d'apprendre à mieux aimer cette Arfique qui m'exaspérait lorsque j'avais 27 ans. Sur un plan plus superficiel, la vie sereine et aseptisée de Washington m'a révélé comme un miroir grossissant tout ce qui me manque... Il y a le sentiment de culpabilité qui habite tous les Africains en exil qui croient pouvoir contribuer plus efficacement aux nombreux combats en cours sur le terrain..."

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Peau d'orange

    Sébastien Doubinsky

    Parution : 22 Septembre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    « Tes hanches me rappellent la Grèce magique où nous avions baigné nos corps et attrapé des piquants d'oursins plein les pieds, tu te rappelles ? (...) Tes hanches, comme ces pierres pleines de soleil, avant l'accident et tous les mensonges et toutes les souffrances, par ma faute et celle de la mort, cette satanée canaille qui détruit autant les vivants que les morts, cette mort qui saccage tous les jardins et brûle tous les théâtres, car les cimetières sont des parodies de jardin et les enterrements de grotesques pièces de théâtre. Mais le plus mauvais acteur, c'était moi. »En un jour et une nuit, Sébastien Doubinsky trace une odyssée sous la peau du quotidien. Il fore dans l'illusion d'une jouissance qu'il faudrait vouloir infinie, pour toucher à l'os, à l'irréductible de ce qui nous fonde, nous tient et, sans aucun doute, nous sauve. D'une force poétique sans apprêt, Peau d'orange se lit comme on se saisit d'une dernière chance : dans une fulgurance lucide.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Avec des si . journal etrange i

    Marcel Conche

    Parution : 3 Février 2006 - Entrée pnb : 28 Septembre 2016

    Un livre plaisant à lire, une suite de "réflexions qui me venaient à l'esprit certains jours, sans préméditation ni suite, comme Montaigne lui-même avait fait dans ses premiers essais".... Avec des "si" l'auteur revisite sa vie, ses souvenirs, ses réflexions.....

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Requiem pour un cafard

    Sonia Guillemet

    Parution : 6 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015


    « Je me demande s'il existe un dieu. Pas forcément un vieux mecton qui s'insurge au moindre pet de travers, mais quelqu'un, quelque chose au-dessus de nous, une force obscure qui nous observe et s'amuse à triturer les fils de nos existences. J'espère que oui. J'espère au moins que quelqu'un prend son pied à voir nos genoux s'écorcher, à regarder s'effacer les mirages, à écouter crever les espoirs, à mater les déchéances et les dégringolades, j'espère que nos maux servent au moins à divertir un vieux type qui s'emmerde tout seul sur son nuage. Parce que si la douleur existe pour la douleur, la souffrance pour la souffrance, la mort pour le simple plaisir de gonfler le bide des vers un beau jour, s'il n'y a personne pour donner un tout petit moignon de sens au truc qui chaque jour pompe un morceau de notre moelle épinière, se faire sauter le crâne dans les hortensias reste encore le comportement le plus sensé de tous. »

    Léonard Baudry a vingt-quatre ans. Enfant, il perdait sa mère. Plus tard, il a coupé les ponts avec son père. Il perd son job. Puis son appartement. Il trouve un banc. Il perd sa dignité. Il tombe amoureux. Il perd la tête. Il rencontre Robert, une vieille cocaïnomane cinglée au coeur tendre. Ils volent une voiture. Et ainsi de suite.


    On s'attache à ce dur à cuire très fleur bleue qui perd tout ce qu'il aime, et même ce qu'il n'aime pas, qui traîne son cafard gouailleur de piètres élans en échecs célestes.








    Sonia Guillemet a 23 ans et vit à Bordeaux. Après avoir aiguisé sa plume en écrivant des nouvelles littéraires, que l'on peut découvrir publiées dans les recueils de « Brouillon d'écriture », elle s'essaye à un premier roman. Celui-ci est sur votre écran.





    Conception graphique : Christian Kirk-Jensen / Danish Pastry Design, Paris.

    Photographie de couverture : Vanessa Gustaw.





    http://www.bleupetrole-editions.com


    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Trésors et trouvailles

    Josephine Lanesem

    Parution : 16 Septembre 2019 - Entrée pnb : 17 Septembre 2019

    Cheminement parmi des collections classiques ou insolites - de voix, de noeuds, d'éponges, d'origami... - qui racontent autant l'objet collectionné que le sujet collectionneur. La trouvaille devient trésor, la matière inerte révèle sa magie muette, la vie s'enchante, discrètement, de joies mineures. Manière de créer un monde dans le monde, à sa mesure. D'esquiver le non-sens par une curiosité renouvelée. D'oublier la duplicité des mots et la disparition des êtres dans la persistance modeste des choses. Les objets restent. On peut leur faire confiance. Passeurs entre les vivants et les morts, ils figurent le lien qui vient à manquer. Mais si on leur accorde trop de place, ils commencent à s'animer d'une vie propre...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty