• Le Droit à la paresse

    Paul Lafargue

    Parution : 20 Janvier 2021 - Entrée pnb : 21 Octobre 2020

    Pourquoi devons-nous travailler ?
    Paul Lafargue (1842-1911), penseur socialiste, tente de comprendre l'amour absurde du travail, « cette étrange folie qui possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste ».
     
    Relire Le Droit à la paresse nous rappelle que la liberté d'employer le temps est fondamentale.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ainsi parlait Zarathoustra

    Friedrich Nietzsche

    Parution : 2 Août 2011 - Entrée pnb : 21 Février 2014

    Ainsi parlait Zarathoustra « Cette oeuvre est complètement à part. Ne parlons pas ici des poètes : peut-être n'y a-t-il jamais rien eu qui soit d'une telle surabondance de force. Ma notion du dionysiaque s'est faite ici action d'éclat ; comparé à elle, tout autre agir humain apparaît misérable et limité. Qu'un Goethe, qu'un Shakespeare ne sauraient respirer un seul instant dans cette atmosphère de passion et d'altitude, que Dante, auprès de Zarathoustra, ne soit qu'un croyant, et non quelqu'un qui commence par créer la vérité, un esprit qui gouverne le monde, un destin -, que les poètes du Véda soient des prêtres et pas même dignes de dénouer les chaussures de Zarathoustra, voilà qui n'est encore qu'une litote et ne donne aucune idée de la distance, de la solitude azuréenne où vit cette oeuvre » (Nietzsche, Ecce Homo, « Pourquoi j'écris de si bons livres »).

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le tendre narrateur ; conférence du Nobel

    Olga Tokarczuk

    Parution : 1 Octobre 2020 - Entrée pnb : 20 Septembre 2020

    Le discours du Nobel d'Olga Tokarczuk, dont la parole est à la fois lucide et porteuse d'espérance.
    La complexité grandissante du monde, l'interdépendance largement insoupçonnée de tous ses éléments, voilà qui exige, selon Olga Tokarczuk, « de nouvelles façons de raconter le monde ». Et si les deux premières décennies du siècle ont été le triomphe des séries télé, il est certain que la littérature n'a pas dit son dernier mot. Elle est la mieux à même de travailler à partir de fragments, de révéler un spectre plus large de la réalité, pour autant qu'elle se libère du vieux moi-narrateur.
    Le « tendre narrateur », c'est l'invention d'une quatrième personne du sujet, une voix à la fois impersonnelle et douée de tendresse, « la plus modeste forme de l'amour », celle qui permet de porter attention à tout ce qui n'est pas soi - les autres, les animaux, les éléments -, avec la conscience « un peu mélancolique » d'une communauté de destin.
    Suivi d'un texte intitulé Comment les traducteurs sauvent le monde, et d'un inédit sur la période du confinement, La Fenêtre, dans lequel l'auteure expose les craintes et les espoirs que lui inspire l'avenir.
    Prix Nobel de littérature, Olga Tokarczuk a reçu le Man Booker International Prize 2018 pour Les Pérégrins. Traduit en français en 2010 chez Noir sur Blanc, ce roman avait été couronné par le prix Niké (équivalent polonais du Goncourt), un prix que, chose rarissime, l'auteure a une nouvelle fois reçu pour son monumental roman : Les Livres de Jakób.
    Née en Pologne en 1962, Olga Tokarczuk a étudié la psychologie à l'Université de Varsovie. Romancière polonaise la plus traduite à travers le monde, elle est reconnue à la fois par la critique et par le public. Sept de ses livres ont déjà été publiés en France : Dieu, le temps, les hommes et les anges ; Maison de jour, maison de nuit (Robert Laffont, 1998 et 2001) ; Récits ultimes, Les Pérégrins et Sur les ossements des morts (Noir sur Blanc, 2007, 2010, 2012) ; Les Enfants verts (La Contre-allée, 2016) ; et enfin Les Livres de Jakób (Noir sur Blanc, 2018).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • T. Singer

    Dag Solstad

    Parution : 4 Février 2021 - Entrée pnb : 14 Janvier 2021

    À trente-quatre ans, Singer, auteur sans succès ni inspiration, obtient son diplôme de bibliothécaire. Il décide de quitter Oslo pour prendre un nouveau départ dans une ville de province où personne ne le connaît. Il y tombe amoureux d'une céramiste, Merete Sæthre. Mais après plusieurs années, leur mariage se délite. Un jour, alors qu'ils sont sur le point de divorcer, la vie de Singer bascule.
    L'oeuvre de Dag Solstad se dresse contre la bêtise et la médiocrité du monde moderne. Avec humour et clairvoyance, T. Singer ne se borne pas à mettre en relief les problématiques de notre temps : il met à nu la solitude de l'homme contemporain face à une époque où tout est devenu marchandisation. Avec une lucidité ironique, Dag Solstad demande : comment peut-on, comme Singer, passer ainsi complètement à côté de sa vie ?
    Un roman brillant, à la fois drôle et déchirant.
    « Tout ce qui se chuchotait était vrai : Solstad est un romancier qu'il est vital de connaître. »
    Charles Finch, The New York Times
    « Un écrivain à la plume hypnotique. »
    James Wood, The New Yorker
    Dag Solstad est né en 1941 à Sandefjord en Norvège. Il s'inscrit dans ce courant d'écrivains norvégiens et scandinaves qui ont repris le stream of consciouness, et excelle pour sa capacité à analyser la conscience moderne. Son écriture, faite de lancinantes ritournelles, est souvent comparée à celle de Thomas Bernhard. Auteur d'une trentaine de livres, il est le seul auteur norvégien à avoir obtenu trois fois le prix de la Critique littéraire norvégienne. Il est également récipiendaire du prix de Littérature du Conseil nordique en 1989 pour Roman 1987 et en 2017, pour l'ensemble de son oeuvre, du prix nordique de l'Académie suédoise, considéré comme le « petit Nobel ». Onzième roman, livre dix-huit a été traduit dans vingt-trois langues. Son seul autre roman traduit à ce jour en français, Honte et dignité (Les Allusifs, 2008), avait été nommé à sa parution au prix Femina.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les paradis artificiels

    Charles Baudelaire

    Parution : 9 Juillet 2012 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Edition enrichie (présentation, notes, appendices, chronologie et biblioggraphie)Lorsque Baudelaire publie Les Paradis artificiels en 1860, l'expérience du hachisch n'a guère été pour lui qu'une curiosité passagère, quand l'opium, au contraire, accompagne depuis longtemps le traitement de ses souffrances. Le Poème du hachisch précède donc, dans les Paradis, Un mangeur d'opium, recomposition assez libre des Confessions d'un opiomane anglais de Thomas De Quincey, où Baudelaire a tenté de fondre ses « sensations personnelles avec les opinions de l'auteur original ».
    Le livre fut jugé extravagant et immoral. On aurait tort pourtant d'y lire une apologie de la drogue - et l'adjectif artificiels a sa pleine valeur de dénigrement. Car s'ils transcrivent des expériences, les Paradis touchent à la quête de l'infini : art poétique dissimulé, traité moral marqué d'anecdotes, ils sont la clef d'un monde où la volonté et la volupté entrent en concurrence pour que finalement triomphe une lumière supérieure qui refuse l'abandon trop facile à de fantasmagoriques jouissances. Et c'est le livre d'une poésie fondatrice.
    Edition de Jean-Luc Steinmetz. 

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Paris, capitale du XIXe siècle

    Walter Benjamin

    Parution : 29 Août 2017 - Entrée pnb : 30 Août 2017

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Walter Benjamin. "L'objet de ce livre est une illusion exprimée par Schopenhauer, dans cette formule que pour saisir l'essence de l'histoire il suffit de comparer Hérodote et la presse du matin. C'est là l'expression de la sensation de vertige caractéristique pour la conception que le XIXe siècle se faisait de l'histoire. Elle correspond à un point de vue qui compose le cours du monde d'une série illimitée de faits figés sous forme de choses. Le résidu caractéristique de cette conception est ce qu'on a appelé "l'Histoire de la Civilisation", qui fait l'inventaire des formes de vie et des créations de l'humanité point par point. (...) Notre enquête se propose de montrer comment par suite de cette représentation chosiste de la civilisation, les formes de vie nouvelle et les nouvelles créations à base économique et technique que nous devons au XIXe siècle entrent dans l'univers d'une fantasmagorie. Ces créations subissent cette "illumination" non pas seulement de manière théorique, par une transposition idéologique, mais bien dans l'immédiateté de la présence sensible. Elles se manifestent en tant que fantasmagories. Ainsi se présentent les "passages", première mise en oeuvre de la construction en fer; ainsi se présentent les expositions universelles, dont l'accouplement avec les industries de plaisance est significatif; dans le même ordre de phénomènes, l'expérience du flâneur, qui s'abandonne aux fantasmagories du marché. À ces fantasmagories du marché, où les hommes n'apparaissent que sous des aspects typiques, correspondent celles de l'intérieur, qui se trouvent constituées par le penchant impérieux de l'homme à laisser dans les pièces qu'il habite l'empreinte de son existence individuelle privée. Quant à la fantasmagorie de la civilisation elle-même, elle a trouvé son champion dans Haussmann, et son expression manifeste dans ses transformations de Paris." - Walter Benjamin.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

  • D'une rive à l'autre du Saint-Laurent, des familles attachantes aux destins entrecroisés voguent entre amitiés et rivalités, drames déchirants et bonheurs intenses.

    1918. La guerre, qui ne devait durer que quelques mois, se termine enfin...
    D'une berge à l'autre du fleuve, la vie suit son cours, inexorablement, à travers les changements à la fois exaltants et inquiétants que la modernité impose. Paul, Célestin, Béatrice, Lionel et leurs familles connaissent autant de moments tendres que d'épisodes bouleversants.
    Mais quand la Crise de 1929 frappe le pays, c'est tout le quotidien qu'il faut réinventer alors que les années passent et que le dur labeur laisse des traces...Les enfants de migrants poursuivent leur nouvelle vie au Québec.
    Gilberte, Paul, Célestin, Béatrice et Lionel traversent les épreuves, entre joies, travail acharné, drames et souffrances.

    Les destins se croisent ou se séparent jusqu'à l'issue de cette saga inoubliable.

    Louise Tremblay d'Essiambre est née au Québec en 1953. Elle a suivi des cours orientés vers le roman, la nouvelle, le théâtre et le conte. Le mariage et la venue de neuf enfants mettent un terme à son parcours mais pas à sa passion.
    Son premier roman, La Fille de Joseph, est publié en 1984. Auteure d'une trentaine d'ouvrages, elle consacre désormais la majeure partie de son temps à l'écriture et à la peinture.
    Sa dernière série, "Mémoires d'un quartier gris", a été finaliste au Grand Prix du salon du livre de Montréal 2010, 2011 et 2012. Elle a vendu plus de 2 millions d'exemplaires dans le monde.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Petits Poèmes en prose

    Charles Baudelaire

    Parution : 4 Octobre 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Cinquante-deux proses brèves, lapidaires, qui vont définir pour plus d'un siècle l'ambition d'écrire la ville.Le vieux saltimbanque, le mauvais vitrier, "assomons les pauvres", la corde d'un pendu, un jouet pour des enfants qui n'en ont pas - ou tout simplement les nuages, ces "merveilleux nuages" sont désormais autant de repères légendaires pour l'imaginaire et la langue.Le projet de Baudelaire est désormais un fondement pour toute littérature :"Quel est celui de nous qui n'a pas, dans ses jours d'ambition, rêvé le miracle d'une prose poëtique, musicale sans rhythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ? C'est surtout de la fréquentation des villes énormes, c'est du croisement de leurs innombrables rapports que naît cet idéal obsédant."Cinquante-deux raisons d'embarquer à bord de votre téléphone, tablette, liseuse, ces textes qu'il fait si bon relire ou redécouvrir, leur modernité intacte, leur puissance de rêve.Présenté ici avec une introduction de François Bon.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cyberland

    Li-Cam

    Parution : 9 Décembre 2020 - Entrée pnb : 8 Octobre 2020

    Ici le destin se décide oeil pour oeil, dent pour dent.

    Tu ne te copieras point en dehors des Terres Parallèles.
    Tu ne convoiteras pas le fichier d'autrui.
    Tu ne formateras pas hormis pour sauver le système.
    Autrice, éditrice et coach en créativité, Li-Cam partage sa vision du monde singulière à travers des personnages hors normes à la psychologie complexe. Ses écrits nous interrogent sur notre relation aux autres, mais également sur l'importance de notre culture dans notre perception du monde. Elle est également directrice littéraire de la collection Petite Bulle d'Univers chez Organic Editions.

    Saïd in Cyberland

    Asulon

    Simulation Love


    ASULON A OBTENU LE PRIX BOB MORANE EN 2016

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le réveil du coeur

    François d' Epenoux

    Parution : 5 Juin 2020 - Entrée pnb : 7 Mars 2020

    " Il y a un vrai talent des dialogues, il y a humour et amour - le tout construit et maîtrisé. " - Philippe Labro, Direct Matin
    Quand le Vieux accepte d'assurer la garde de son petit-fils Malo durant tout le mois d'août, ce n'est pas de gaieté de coeur.
    Il faut dire qu'entre le misanthrope solitaire et l'enfant de six ans, il n'y a pas seulement un fossé de sept décennies, il y a un gouffre, des siècles, un univers entier.
    Et pourtant... magie d'un lieu hors du temps, atavisme croisé, miroir des coeurs ? Ces deux-là vont s'apprivoiser, mais aussi se reconnaître l'un dans l'autre, dans une tendresse réciproque et un caractère affirmé qui fait fi des années.
    Rencontre insolite, d'ailleurs. D'un côté, un vieil homme se prenant au jeu, ouvrant les yeux de son petit-fils sur ce que les enfants, tout à leurs écrans, ne voient plus - la nature, les animaux, les saisons. De l'autre, un gamin ouvrant l'esprit et l'âme du grand-père aux évolutions du monde.
    Grinçant, voire drôlement caustique quand il se place du point de vue du Vieux, personnage haut en couleur, émouvant et touchant quand il est vécu à hauteur d'enfant, ce roman aborde moins le conflit des générations que celui des époques : à quelle aune juger le monde où nous vivons ? Celle de l'histoire ou celle de notre histoire ?
    L'époque présente n'est-elle pas la plus enviable, puisque c'est celle que nous vivons ?

    François d'Épenoux met en scène un papy bourru qui s'adoucit au contact de son petit-fils. Un roman drôlement tendre...

    "Le rapprochement de ces deux êtres que mille ans séparent est parfaitement dépeint. C'est cela, Le réveil du coeur : c'est le réveil à la vie d'un vieux bougon qui ne croyait en rien et qui finit par oublier de sa rudesse. D'Epenoux a voulu écrire sur l'idée de transmission, sur les sentiments intergénérationnels. Une idée somme toute assez banale, sauf lorsqu'elle est écrite avec humour et talent." - Valérie Trierweiler, Paris-Match

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La danse de Martha

    Tom Saller

    Parution : 22 Septembre 2020 - Entrée pnb : 5 Juillet 2020

    Début des années 1920. La jeune Martha, issue d'une famille de musiciens excentriques, quitte sa petite ville de Pologne de l'est et son enfance paysanne. Elle veut s'inscrire au Bauhaus, l'école d'art récemment créée à Weimar, centre foisonnant de la création et de la modernité. Désir osé car les hommes dominent l'Institution. Malgré cela, l'énigmatique fondateur de l'école, Walter Gropiuslui propose d'intégrer sa troupe de danseurs. Mais, quand les nazis arrivent au pouvoir, l'école ferme ses portes. Martha rentre chez elle avec dans les bras son journal et sa fille. Lors des derniers jours de la guerre, mère et fille sont séparées. Personne ne sait ce que Martha est devenue...
    2001, New York.
    Un jeune homme arrive aux États-Unis pour suivre les enchères du journal de sa grand-mère chez Sotheby's. Le journal contient des esquisses d'artistes du célèbre mouvement Bauhaus, tels que Lyonel Feininger, Paul Klee ou encore Wassily Kandinsky. Une saga renversante au coeur du Bauhaus. Une femme courageuse et fascinante confrontée à un siècle d'hommes, de guerre et de crimes.
    « Un roman magnifique qui nous approche de l'esprit libertaire du Bauhaus - en forte opposition avec le nazisme montant. » - Westdeutsche Allgemeine Zeitung
    Tom Saller, né en 1967, a fait des études de médecine et travaille comme psychothérapeute près de Cologne. Quand il n'écrit pas, il joue du saxophone dans un groupe de jazz.
    La Danse de Martha, son premier roman, a connu un véritable succès outre Rhin.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Grands courants de la littérature française

    Collectif

    Parution : 13 Mars 2017 - Entrée pnb : 25 Mars 2017

    Grands courants de la littérature française est un outil de référence abordant dix grands courants de la littérature francophone : Humanisme, Baroque, Classicisme, Lumières, Romantisme, Modernité, Réalisme, Symbolisme, Surréalisme, Culture contemporaine.
    Chaque chapitre détaille le sens de l'appellation du courant, le contexte historico-culturel, les traits majeurs du courant, les auteurs et oeuvres emblématiques et propose des extraits représentatifs.
    Cette brillante synthèse, abondamment illustrée, est abordable pour les élèves de l'enseignement secondaire et supérieur.
    Vous naviguerez aisément à travers les courants littéraires à partir d'une ligne chronologique interactive, d'un index des auteurs ou par chapitre, tout en bénéficiant de notes explicatives et d'un lexique accessibles en pop-ups.
    Les auteurs, Georges Legros, Michèle Monballin et Isabelle Streel, sont des spécialistes de la littérature et de la didactique du français.
    Cet ebook est au format ePub 3 et n'est lisible que sur les iPads, ordinateurs Apple (iBooks) et PC avec l'application de lecture Readium (Chrome).
    Pour les ordinateurs, il faut travailler avec une souris pour circuler dans la ligne chronologique !
    Pour en savoir plus : www.editionserasme.be/grandscourants

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Révolution aux confins

    Annette Hug

    Parution : 5 Septembre 2019 - Entrée pnb : 3 Août 2019

    José Rizal, le personnage central de ce roman, est un des héros de l'indépendance des Philippines - sa statue est dans tous les villages de l'archipel. Figure d'intellectuel comme le XIXe siècle en avait le secret : écrivain, médecin, réformiste visionnaire, il se mêle de politique, d'ethnologie, veut réformer l'éducation et l'agriculture, s'engage férocement pour la laïcité dans un État où l'Église est omnipotente, puisque sous domination des colons espagnols. Le roman se penche sur les années que Rizal passe en Europe et plus particulièrement en Allemagne, pour se spécialiser en ophtalmologie. Plusieurs trames s'entrecroisent autour de la dramaturgie de la pièce de Friedrich Schiller, Guillaume Tell, que José Rizal traduit en tagalog pour adresser à son peuple un message de liberté.

    Annette Hug a suivi des études d'histoire à Zurich puis de Women and Developement Studies à Manille, où elle a aussi appris le tagalog, la langue des Philippines. Elle vit aujourd'hui à Zurich. Prix suisse de littérature, Révolution aux confins est son premier roman traduit en français.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Solitude

    Hubert Klimko

    Parution : 18 Avril 2019 - Entrée pnb : 24 Mars 2019

    « Tout compte fait, la solitude ne m'est pas étrangère. La solitude, c'est moi », dit Bruno Stressmeyer, le protagoniste de ce court et dense roman sur l'Occident contemporain.
    À Vienne, de nos jours, un homme que la possession de plusieurs appartements dispense de travailler fait le choix d'être seul, de ne rien partager avec quiconque. Il est atrabilaire, s'observe en permanence, émet sur les autres les jugements les plus mesquins qu'on puisse imaginer. Pour réduire les contacts avec ses semblables, il commande tout par Internet. Mais il lui faut parfois prendre le train, aller au restaurant, se frotter à d'autres gens qu'il juge et qu'il déteste en bloc. Bien que son frère lui manque, il refuse de le voir depuis le mariage de ce dernier avec une femme de confession juive. Reste son médecin, chez lequel son hypocondrie le conduit sans arrêt, et une aventure de vacances, une femme qu'il a connue en Croatie et à laquelle il pense quelquefois. Bruno pourrait vivre à Paris, à Londres ou à Berlin...
    S'il est haineux, et donc injuste, le regard qu'il porte sur le monde et les gens n'en dévoile pas moins certains aspects de notre modernité : c'est ici la ruse du romancier, dont la fine ironie se communique au lecteur.
    Né en 1967, Hubert Klimko est écrivain et cinéaste. Diplômé de la faculté de radio et de télévision Krzysztof-Kieslowski à l'Université de Silésie, il est l'auteur de romans, de recueils de nouvelles, de livres pour enfants et de courts-métrages. Ses romans, parmi lesquels La Maison de Roza, Berceuse pour un pendu et Les toutes premières choses (Belfond), ont été traduits en une dizaine de langues.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Croire mais en quoi ? quand Dieu ne dit plus rien

    Albert Rouet

    Parution : 21 Mars 2019 - Entrée pnb : 2 Mars 2019

    Que signifie croire dans un monde qui n'est plus séparé en deux, d'un côté le profane et ses contingences matérielles et de l'autre le sacré et ses préoccupations spirituelles ? De quoi peut témoigner la foi chrétienne dans une société où « la Bourse est devenue un temple et le foot une grande messe » ? C'est à cette question essentielle que se confronte Albert Rouet, celle de la sécularisation.
    En se démarquant de la volonté de constituer des citadelles chrétiennes pour faire face à l'indifférence, l'ancien archevêque de Poitiers trace une voie autre : faire du dialogue avec Dieu, le lieu où l'existence se creuse, une expérience où l'insatisfaction du désir n'est pas comblée par la possession et la consommation toujours plus grandes d'objets. Car, « quand les hommes disent ne plus croire à rien, il leur reste encore à mieux devenir des humains ».
    Dans un climat où l'indifférence massive à l'égard de la religion suscite l'exaltation identitaire, Albert Rouet propose une voie singulière : vivre la foi chrétienne dans des gestes quotidiens, désirables, c'est-à-dire bons pour vivre.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les trois vies de miss Belly

    Judith Rapet

    Parution : 18 Juin 2020 - Entrée pnb : 5 Juin 2020

    Célestine, 16 ans, est une jeune fille heureuse : apprentie couturière, elle est particulièrement douée pour inventer de nouveaux modèles. Mais son mariage avec le pâtissier du village est un enfer. Jeune épouse battue et exploitée, elle quitte son mari pour suivre Ferdinand, son nouvel amour, aux États-Unis. S'ouvre alors à eux une vie moderne, dans un pays en plein développement.
    Célestine développe sa ligne de vêtements, tandis que Ferdinand dirige la succursale d'une usine à Los Angeles. À la disparition accidentelle de son compagnon dans un tremblement de terre, Célestine revient en France retrouver sa patrie et les siens, et démarre une troisième vie, plus rangée, sur le Vieux Continent, où la Première Guerre mondiale ne tarde pas à débuter...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dzud

    Romain Jaillant

    Parution : 1 Août 2020 - Entrée pnb : 16 Juin 2020

    Dans une contrée lointaine soumise aux caprices d'une nature rugueuse et difficile, Oleg, jeune nomade des steppes, doit accomplir son rituel de passage à l'âge adulte. Sa quête le mènera aux confins des savoirs de son peuple. La découverte d'objets fantastiques, les livres, le plongera dans un imaginaire luxuriant d'autant plus séduisant que les secrets qu'ils révèlent sont réputés maudits. Entre fable et récit initiatique, Dzud nous invite à questionner la modernité, ses excès que nous connaissons tous, mais aussi ses qualités.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les belles espérances

    Caroline Sers

    Parution : 7 Mars 2019 - Entrée pnb : 23 Février 2019

    Mai 68. Pierre Bouillard, vingt-cinq ans, contemple le boulevard Saint-Germain dont les pavés servent de projectiles depuis plusieurs jours. Il ne sait que penser du chaos qui règne, à la différence de son frère jumeau, Fabrice, enchanté par le vent de liberté qui souffle.
    Tous deux viennent de commencer leur vie d'adulte, ont fait des premiers choix et des rencontres décisives. Pierre a déjà charge de famille. Et Fabrice, depuis le décès du père, devrait s'occuper de l'entreprise familiale...
    Tous deux essaient de résister à leur mère, tyrannique, qui incarne le monde d'hier, avec ses valeurs bourgeoises et ses jugements sans appel.
    Ancré dans notre histoire récente - avec ses mutations, ses révolutions et ses lendemains qui chantent - Les Belles Espérances raconte les passions et l'évolution d'une famille française.
    Caroline Sers est née à Tulle, en Corrèze. Une enfance puis une adolescence parisiennes lui ont donné le goût des villes, mais l'envie de nature la saisit régulièrement, et c'est en Corrèze ou dans le Gers qu'elle l'assouvit.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Consommation et utopies

    ,

    Parution : 27 Août 2020 - Entrée pnb : 20 Septembre 2020

    Cet ouvrage est basé sur l'Observatoire des perspectives utopiques créé par l'ObSoCo avec le soutien de l'Ademe, de BPI France et de la Chaire E.Leclerc/BearingPoint/ESCP qui a consisté en une vaste enquête menée en 2019 auprès d'un échantillon représentatif de 2 000 Français.
    Partant des résultats de l'Observatoire, ce livre rassemble les analyses de chercheurs spécialistes de la consommation et du commerce mais qui, selon leur discipline et des questionnements différents, croisent leur regard sur les liens qui unissent les utopies et la consommation, conduisant à une exploration des imaginaires positifs ou négatifs de la population française quant à son futur souhaité ou subi pour en déduire les conséquences sur la consommation et le commerce. L'un des résultats les plus marquants de cette exploration est la force de l'attraction exercée par l'« utopie écologique », qui dépeint les différentes facettes d'une société que l'on pourrait qualifier de décroissante et la rupture avec les valeurs consuméristes contemporaines et l'idée d'un monde meilleur dû au progrès technique, au transhumanisme et à la mondialisation.
    Dirigé par Olivier Badot et Philippe Moati, cet ouvrage comprend les contributions de François Attali, Olivier Badot, Christophe Benavent, Vincent Chabault, Enrico Colla, Dominique Desjeux, Philippe Moati, Adeline Ochs, Marc Prieto, Dominique Roux et Assen Slim.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans les essais qui forment ce livre, la question de la modernité est retravaillée en prenant pour fils conducteurs l'auto-énonciation du sujet (Descartes, Locke, Rousseau, Derrida), la constitution du « nous » communautaire (Hegel, Marx, Tolstoï), l'aporie du jugement de soi-même et des autres (Foucault, Freud, Kelsen, Blanchot). On parvient ainsi à mieux définir la dialectique de l'universalité et des différences à l'époque bourgeoise. Le rapport du commun à l'universel devient un écart politique au sein de l'universel lui-même.
    L'ensemble pose la question d'une nouvelle donne pour l'anthropologie philosophique - après la grande « querelle de l'humanisme » qui aura occupé la philosophie du XXe siècle - en termes de mouvements contraires : devenir-citoyen du sujet et du devenir-sujet du citoyen. Le citoyen-sujet qui se constitue dans la revendication du « droit aux droits », ne peut exister sans un envers, qui le conteste et le défie. Il n'est pas seulement rapport social, mais malêtre de ce rapport. Dès lors, l'humain ne peut être institué qu'à la condition de se retrancher de soi-même, dans la forme des « différences anthropologiques » qui assignent normalité et identité comme conditions de l'appartenance. La violence de l'universalité civique-bourgeoise est plus grande, mais aussi moins légitime, que celle des universa-lités théologiques ou cosmologiques. Le droit se fonde sur l'insoumission. L'émancipation tire sa puissance de l'altérité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Une promenade à travers les grands noms de l'histoire de la philosophie depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours. Ces « vignettes philosophiques », d'une demi-douzaine de pages chacune, sont consacrées à dix-neuf philosophes que l'on découvre par ordre chronologique. Sloterdijk présente chaque penseur et le situe dans l'histoire des idées ; surtout, il évoque leur « tempérament » - ce quelque chose à mi-chemin du caractère, du charisme et de la pensée qui constitue la personnalité - en autant de portraits vifs, ponctués de formules qui prennent à rebrousse-poil les idées courantes.
    « Tempéraments philosophiques est comme une exposition dont le catalogue ressemblerait à une déclaration d'amour pour les Maîtres proches ou lointains qui lui ont appris à penser et penser autrement. » Robert Maggior, Libération.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'architecture du XX siècle

    Gérard Monnier

    Parution : 6 Juin 2013 - Entrée pnb : 28 Septembre 2016

    La plupart des matériaux actuels de construction et des procédés mis en oeuvre sont récents et ont une origine industrielle. Cette mutation des techniques est restée en partie étrangère aux références culturelles utilisées dans les appréciations portées sur les édifices actuels. Ce livre souhaite réconcilier ces deux approches.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Identité et visibilité ; conflits de générations chez les Dominicains

    ,

    Parution : 3 Février 2019 - Entrée pnb : 5 Février 2019

    Dans la province dominicaine néerlandaise, le catholicisme progressif qui a déterminé le visage de l'Eglise aux Pays-Bas après le Concile Vatican II est en déclin.

    La jeune génération reste hermétique ce que représente ce genre de catholicisme, à sa genèse. Les plus âgés, eux, ne saisissent pas aisément pourquoi les jeunes veulent reprendre des éléments de la tradition catholique qu'eux avaient expressément reniés en raison de leur inadéquation à leur temps.

    Comment des générations différentes de religieux peuvent-elles vivre ensemble et construire l'avenir de leur ordre ou congrégation ? Seront-elles condamnées à vivre de nouveau en conflit, ou bien aptes à travailler à des projets dans lesquels jeunes et anciens pourront s'estimer à leur juste valeur ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Que peut apporter la pensée sociale et politique à la compréhension du travail contemporain ? Quels en sont les enjeux fondamentaux?
    Pour comprendre ce qui se joue aujourd'hui, l'auteur entend faire une généalogie des rapports entre esclavages et modernité. Cette question centrale, trop souvent négligée dans les sciences humaines, s'est posée à chaque fois dans l'histoire à un moment de basculement de civilisation.
    Les nouvelles formes d'organisation du travail et leurs incidences sur la santé mentale et physique des travailleurs salariés suscitent de réelles inquiétudes. Quels sens donner à ces évolutions majeures du travail ? L'ouvrage entend montrer que la tendance tyrannique du nouveau capitalisme peut se donner à voir comme une exigence de « servitude volontaire » envers le salariat. Face à ces nouvelles formes de domination et son potentiel de destructivité pour la société toute entière, le droit apparaît comme le seul garde-fou capable d'enrayer cette tendance.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty