• Promenades Nouv.

    Promenades

    Nicolas Sarkozy

    Parution : 22 Septembre 2021 - Entrée pnb : 19 Septembre 2021

    « Pendant des décennies, je n'ai pas voulu évoquer ma passion pour l'art. Pour toutes les choses importantes, voire essentielles de ma vie, j'ai toujours éprouvé une certaine pudeur. Lorsque je participais aux joutes politiques, je craignais que mon propos puisse être reçu comme un artifice de communication, et, qu'au final ma démarche soit comprise comme insincère. A présent qu'il n'y a plus d'enjeux électoraux au quotidien, et que je suis sorti de la vie partisane, j'ai retrouvé la liberté de parler de ce qui est vraiment fondamental à mes yeux. L'art, la culture, les artistes composent cet essentiel. »

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La toile du paradis

    Maha Harada

    Parution : 3 Novembre 2020 - Entrée pnb : 1 Novembre 2020

    Deux spécialistes du Douanier Rousseau sont conviés par un énigmatique collectionneur dans sa demeure de Bâle pour authentifier une oeuvre du peintre.
    Commence alors un véritable jeu de piste avec pour seul point de départ un récit anonyme en sept chapitres relatant les dernières années de la vie de l'artiste.
    Coupés du monde et partageant leur amour pour la peinture, Orie, jeune historienne de l'art japonaise, et Tom, assistant-conservateur au MoMA de New York, découvrent le mystère stupéfiant de la genèse d'un tableau célèbre - et les perturbantes zones d'ombre du monde de l'art.
    En connaisseuse passionnée de la peinture de Rousseau, l'auteur compose une enquête-puzzle autour de la figure émouvante d'un artiste totalement dévoué au rêve et à la vision qui l'habitent. Un roman qui ne s'adresse pas uniquement aux amateurs de peinture mais tout simplement aux amateurs de beauté, et de mystère.

    Historienne de l'art, conservatrice et romancière, Harada Maha est née en 1962 à Tôkyô.
    Son premier roman, Dans l'attente de bonnes nouvelles, s'est vu décerner le Japan Love Story Award, vendu à plus de 370 000 exemplaires, il est aussi adapté au cinéma. Elle reçoit en 2012 et le 25ème prix Yamamoto Shugorô pour La Toile du Paradis.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mademoiselle Coco et l'eau de l'amour

    Michelle Marly

    Parution : 7 Janvier 2021 - Entrée pnb : 25 Février 2021

    L'histoire du plus célèbre des parfums : le N°5 de Coco Chanel

    Hiver 1919-1920 :

    Après la perte brutale et tragique du grand amour de sa vie, Gabrielle Chanel, appelée Coco, traverse une terrible crise existentielle. Ni son entourage ni son travail ne réussissent à la sortir d'une tristesse profonde. Jusqu'au jour où elle se rappelle leur dernier projet commun : créer sa propre eau de toilette.

    Bien que Coco ne connaisse rien au métier des grands parfumeurs, elle va se lancer corps et âme dans cette folle aventure afin de rendre un hommage éternel à l'homme perdu. Sa persévérance va lui permettre de repousser ses limites, et l'aider peu à peu à revenir parmi les vivants. Tout en donnant naissance à une des plus grandes et des plus belles créations de la parfumerie, le N°5...

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La morale des lignes

    ,

    Parution : 5 Octobre 2017 - Entrée pnb : 1 Octobre 2017

    En s'inspirant des dessins d'André Rouveyre, Golberg écrit un véritable traité d'esthétique de portée générale. Sa Morale retrace une sorte de généalogie intellectuelle de la ligne qui annonce les recherches formelles du cubisme. Golberg réclame un langage visuel nouveau et défend la simplification des formes. De ce processus d'abstraction avant l'heure, il souhaite un renouvellement de l'art. Résolument moderne, sa pensée dialogue volontiers avec la tradition, poursuivant un raisonnement dialectique qui fait tout l'intérêt de son ouvrage. Et les artistes ne s'y sont pas trompés, tant ils sont nombreux, Picasso en tête, à se réclamer de cette pensée. Précurseur et inspirateur, Golberg aborde là la déformation par simplification, le rire, la géométrie, la spiritualité même de la ligne.

    En 1932, Gide se souvient encore de Mecislas Golberg (1868-1907), le qualifiant d'"étrange bohème d'aspect famélique, une sorte d'illuminé de grande intelligence, d'un don littéraire indéniable". Un être énigmatique dont le visage fut sculpté par Zadkine et Bourdelle. Poète et critique d'art, Golberg fut aussi une figure singulière de l'anarchie et l'ami de Guillaume Apollinaire, Henri Matisse, Max Jacob, Henri-Pierre Roché, Auguste Rodin, Pablo Picasso, Henri Matisse ou encore Jules Romain.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Devenir Christian Dior

    François-Olivier Rousseau

    Parution : 15 Septembre 2016 - Entrée pnb : 18 Mai 2018

    Écrite d'une plume élégante, la première biographie romancée de Christian avant Dior.

    Paris, années 1920 : un jeune homme cherche sa voie. Il passe ses soirées au Bœuf sur le toit en compagnie d'artistes déjà célèbres qui tous le reconnaissent comme l'un des leurs. Et pourtant Christian Dior ne sait pas encore comment exprimer son talent. C'est en crayonnant des modèles de chapeaux et en dessinant des robes pour des rubriques de mode qu'il découvre enfin sa vocation. Mais la guerre coupe court à ses ambitions.

    Démobilisé, Christian Dior rentre à Paris et seconde Lucien Lelong qui se bat contre l'occupant pour garder en France l'industrie de la couture. En 1947, il présente sa première collection : le New Look.

    Le succès est foudroyant et planétaire. La maison Dior devient l'incarnation du chic français, et son créateur un mythe instantané.

    Voyage dans l'avant-garde artistique des Années folles et dans l'univers effervescent de la mode, cette biographie romancée fait revivre le destin mouvementé d'un créateur d'exception.

    " Les hérauts de tous les mouvements se rencontrent au Boeuf sur le toit, Maurice Ravel, Cocteau, Max Jacob, Picasso, Maurice Sachs, etc., les mécènes éclairés s'y bousculent, les snobs aussi. Une chose est certaine, tous ces piliers du " Boeuf ", encore obscurs pour la plupart,
    ont reconnu Christian Dior comme l'un des leurs..."

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Chercheurs d'art ; les marchands d'art hier et aujourd'hui

    Yann Kerlau

    Parution : 13 Mars 2014 - Entrée pnb : 1 Mai 2014

    Les marchands d'art hier et aujourd'hui
    Visionnaires, hommes d'affaires, les marchands d'art ont toujours allié l'art et l'argent. En 2011, le scandale qui a ruiné la plus grande galerie new-yorkaise Knoedler a pourtant révélé que le métier avait dévié en pure spéculation. À l'origine, il réunissait une passion pour le beau et un goût pour la modernité. Que s'est-il passé ?
    Ce livre raconte la vie de sept personnages, sept aventuriers qui ont inventé le métier, puis l'ont transformé. Vers 1860, Théodore Duret révèle le Japon aux impressionnistes, et les fait vivre, eux les « refusés ». Peu après, Paul Durand-Ruel leur ouvre le marché américain. À sa suite, Ambroise Vollard développe le génie de la vente, D. H. Kahnweiler perçoit le monde moderne avec Picasso et les cubistes, tandis que Peggy Guggenheim associe instinct et fortune pour réunir Duchamp, Ernst ou Pollock et constituer son propre musée. Peu à peu, le marchand d'art devient aussi publicitaire, quand Charles Saatchi investit dans Warhol, Kiefer et Hirst, épuisant le génie de la provocation, tandis que Larry Gagosian bâtit un empire en starifiant un Basquiat ou un Koons.
    Un essai brillant et informé sur un monde fascinant et mystérieux.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La mediterranee creatrice

    Thierry Fabre

    Parution : 1 Janvier 1993 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Une réflexion sur la spécificité créatrice en Méditerranée, tant d'un point de vue historique que contemporain.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Tics et tocs des grands génies

    Mason Currey

    Parution : 14 Octobre 2015 - Entrée pnb : 28 Octobre 2015

    Chaque jour à 14 h 30 pétantes, David Lynch s'installe au comptoir du Bob's Big Boy à Los Angeles pour avaler 7 cafés très sucrés et une énorme glace au chocolat. Un shoot de sucre qui provoque une avalanche d'idées, griffonnées à la hâte sur des serviettes en papier.À chaque panne d'inspiration, Woody Allen se rue dans la première salle de bain venue, pour une bonne douche bouillante de quarante-cinq minutes.Deux heures avant chaque concert, Louis Armstrong s'administre la même potion magique. Dans l'ordre : miel et glycérine, Maalox et baume pour les lèvres. Un cocktail imparable.L'antichambre de la création est un lieu magique, où chaque objet, chaque geste comptent. De Francis Bacon à René Descartes, de Sigmund Freud à Pablo Picasso, de Karl Marx Agatha Christie, 100 créateurs nous racontent leurs secrets.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Fenêtre jaune cadmium

    Hubert Damisch

    Parution : 30 Novembre 2018 - Entrée pnb : 27 Novembre 2018

    Fenêtre jaune cadmium. Plutôt qu'un panorama de la peinture contemporaine, ce livre en propose une traversée, parmi d'autres possibles. Amorcé il y a plus de vingt-cinq ans sous l'invocation de Mondrian, l'itinéraire est balisé par une série de noms dont la succession, elle-même chronologique à une exception près, obéit en fait à une logique qui ne devait se révéler qu'après-coup, et par une vue rétrospective de l'ensemble du parcours. Piet Mondrian, Jackson Pollock, Jean Dubuffet, Paul Klee, Saul Steinberg, Valerio Adami, François Rouan : autant de fils prélevés dans une même tresse, inlassablement renouée, comme le révèlent encore deux coupes transversales pratiquées dans son épaisseur, l'une sous le titre de l'"informel", et l'autre sous celui des "stratégies" qui structuraient la scène artistique des années cinquante, de part et d'autre de l'Atlantique. Un fil en dessus, un fil en dessous : la tresse propose un modèle d'histoire plurielle, où le fil qui fait surface et occupe l'oeil à un moment donné n'a de sens, et de tenue, que par rapport à ce qui vient en dessous, avant que de lever à son tour. L'abstraction et la figuration, le dessin et la couleur, la figure et le fond, l'image et le tableau, le voir et le lire : ces jeux d'oppositions binaires, s'ils en dessinent le champ, ne suffisent pas à rendre compte d'un travail dont on a pu croire qu'il retournait la peinture sens dessus dessous, alors qu'il ne prétendait à rien d'autre qu'à la mettre à plat et tout donner à en voir. Au risque pour le spectateur de ne plus s'y reconnaître et, pour le peintre, de se laisser prendre à une tâche proprement infinie, interminable. Et le désir là-dedans, ou la femme (comme parlait Balzac) là-dessous ? On n'en finira pas de relire le Chef-d'oeuvre inconnu, lequel fait le prétexte de cette traversée, en même temps qu'il lui sert, tout au long, de phare.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le mythe de Babel

    Claude Mollard

    Parution : 18 Janvier 2019 - Entrée pnb : 30 Décembre 2018

    Babel en ruine, c'est l'image de notre édifice culturel dont les mandarins, aveugles, ne voient plus les lézardes ; c'est la création confrontée aux idéologies en miettes, aux intérêts opposés des décideurs, des médiateurs, des publics, c'est l'appel incantatoire au rempart de l'État. Reconstruire Babel, transgresser l'interdit, telle est l'ambition de Claude Mollard. Ou du moins veut-il apporter sa pierre et faire appel à l'esprit des bâtisseurs pour rechercher, au-delà d'un système sclérosé, cloisonné et opaque, les voies fragiles de la transparence et de la création. A travers ses expériences multiples, Claude Mollard décèle des réussites là où on ne les attend guère, mais aussi des échecs, des contradictions, propose des issues dialectiques et apporte des réponses pertinentes à l'heure où n'arrive plus à se nouer le débat souvent faussé sur les rôles respectifs de l'artiste-créateur, de l'État-providence, des critiques-persifleurs et des publics-consommateurs. Le Mythe de Babel nous ouvre les yeux sur les réalités sans cesse mouvantes de la création contemporaine et nous rappelle qu'une société qui ne crée plus est condamnée à disparaître.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La peinture moderne

    Maurice Gieure

    Parution : 15 Janvier 2019 - Entrée pnb : 30 Décembre 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Lettres aux voyous du coeur

    André Piettre

    Parution : 1 Janvier 1972 - Entrée pnb : 2 Avril 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Midi des peintres

    Pierre Cabanne

    Parution : 1 Janvier 1964 - Entrée pnb : 10 Avril 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    9999 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'oeil, l'esprit et la main du peintre

    Marcel Brion

    Parution : 25 Mars 2020 - Entrée pnb : 22 Mars 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    1 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Valentine Hugo

    Cathy Bernheim

    Parution : 10 Juillet 2020 - Entrée pnb : 9 Juillet 2020

    1910 : une jeune fille de bonne famille, douée pour la musique et le dessin, monte à Paris s'inscrire aux Beaux-Arts. Trois ans plus tard, c'est la révélation des Ballets russes. Valentine Gross exécute des croquis de Nijinski, de la Pavlova, d'Isadora Duncan, qui la font connaître des milieux de l'art. Marcel Proust, Paul Morand, Gaston Gallimard, et surtout Jean Cocteau, deviennent ses amis. Musicienne, elle se lie à Igor Stravinski, vit une brève histoire d'amour avec Edgar Varèse, et rencontre Erik Satie, dont elle se considérera comme la fille spirituelle. Dès lors, débordant d'activité et d'enthousiasme, Valentine incarne cet « esprit nouveau » qui, après 1914, déferle sur le Paris d'après-guerre. En 1919, elle épouse Jean Hugo, arrière-petit-fils du poète. Courtisée, appréciée pour son talent et son intelligence, elle mène une vie mondaine et agitée au sein des avant-gardes de l'époque. Quelques années plus tard, elle succombe aux charmes du surréalisme et d'André Breton. Son mariage n'y résiste pas. Elle peint alors ses plus beaux tableaux mais, avec la mort des amis et des passions, s'annoncent des années plus sombres... Après le faste et la gloire, cette grande dame de l'art contemporain va connaître la « misère dorée ». Bientôt, ce sera la vieillesse digne et... un certain oubli. Ce destin de femme exceptionnel ressuscite une page flamboyante de l'histoire de l'art moderne.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Entendre l'écrit : recueil de textes critiques

    Parent Francis

    Parution : 31 Décembre 1998 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    De la polémique la plus virulente à l'analyse de l'oeuvre la plus fine, ce recueil de textes, choisis sur plus d'une vingtaine d'années d'activités artistiques, trace dans son hétérogénéité même la constance de l'engagement d'un critique qui a toujours défendu une idée de l'art et un rapport de l'art à la société.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dans l'amitié de la peinture

    Marcel Arland

    Parution : 8 Avril 2016 - Entrée pnb : 20 Avril 2016

    Un maître de la prose interroge la peinture. Si Marcel Arland a découvert la vie des formes en même temps que Malraux et avant lui, il l'a fait d'une tout autre façon. Non comme une provocation à la pensée philosophique, mais comme on le ferait d'un ami qui, par des chemins différents, poursuit un même objet. Cet art rival et fraternel, il le sait et le veut différent de celui qu'il a choisi, doué d'autres pouvoirs qu'il entend célébrer chez les grands peintres du passé Piero della Francesca, Rembrandt, Poussin, de La Tour, Chardin et plus proche et intime, Van Gogh ou découvrir au fil des expositions, des rencontres et des années chez les contemporains qui se nomment Rouault, Klee, Soutine, Braque, Bonnard, Chagall, beaucoup d'autres encore. Mais Marcel Arland ne cessera d'exiger de la peinture cette même fidélité ardente et rigoureuse, qu'il poursuit dans ses livres, afin qu'elle apporte « à la vie humble et souffrante, sa lourde parure de terre et de ciel ». Au-delà des frontières des langages et des signes, s'annonce l'unité du projet esthétique autant que moral, qui conduit vers la Grâce. Celle des grands peintres. Celle de cette prose qui, au service de la peinture, démontre une fois de plus ses pouvoirs incomparables. Jean Blot

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Violences : racines ou destins des pulsions ?

    Joyce Aïn

    Parution : 23 Avril 2016 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Ces quelques extraits donnent le ton de cet ouvrage qui s'est fixé l'objectif ambitieux de penser la violence. La violence est-elle expression de la pulsion de mort ou essence de la pulsion de vie ? Déliaison mortifère ou rupture laissant augurer un nouvel équilibre, une nouvelle naissance ? Sommes-nous, comme l'exprime Daniel Rosé « des êtres foncièrement ambigus, capables du meilleur comme du pire », mais qui « sans cette folie interne » qui les caractérise, « n'entreprendraient pas grand-chose sur cette terre » ? Les auteurs, de formations et d'horizons professionnels divers, livrent à notre réflexion leurs élaborations théoriques, leurs expériences cliniques ou tout simplement leurs témoignages pour tenter de dépasser les clichés habituels sur la violence du monde et permettre une réelle mise à distance constructive.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La Constellation surréaliste

    Alain Virmaux; Odette Virmaux

    Parution : 1 Janvier 1988 - Entrée pnb : 21 Juillet 2016

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Des goûts et des couleurs

    Pierre Marois

    Parution : 14 Mars 2019 - Entrée pnb : 23 Février 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le bruit de la vie

    Jean Davray

    Parution : 18 Mars 2019 - Entrée pnb : 23 Février 2019

    Ni récit pur, ni étude historique, ce gros roman qui exigera plusieurs volumes nous apporte la grande fresque d'une époque, une éducation sentimentale et la connaissance de l'univers romanesque de Jean Davray. Politiciens, financiers, diplomates, réfugiés, peintres et médecins, amants et victimes, toute une société renaît dans ce premier tome auquel on pourrait donner pour épigraphe la noble parole de Térence : « Je suis homme et rien de ce qui est humain ne m'est étranger ». L'action nous transporte à Paris en 1934. Les jeux de l'art, de la politique et de l'érotisme baignent pour le lecteur, qui ne peut ignorer ce qui arrivera en 1939, dans un éclairage particulier. Le sentiment esthétique imprègne chaque page. Il est beaucoup question d'art dans ce livre, et ce n'est peut-être pas le hasard qui nous mène en Italie. La grâce de certains êtres leur devient une manière de justification. Et la beauté inspire le seul mouvement véritablement religieux de l'ouvrage. Mais est-il obligatoire que la beauté soit uniquement physique ? L'amour du beau peut conduire à une morale. Certes Jean Davray n'est pas dogmatique. Pourtant rien n'interdit de croire que sa morale, sans songer à nous l'imposer, il nous la laisse entrevoir. Le Bruit de la vie, ce titre nous rappelle la célèbre définition de Shakespeare dans Macbeth, qui inspira aussi son plus beau roman à Faulkner : « Une histoire... pleine de fureur et de bruit... ».

    30 prêts - 3650 jours
    1 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le diplodocus

    Hélène Parmelin

    Parution : 10 Mai 2019 - Entrée pnb : 7 Mai 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'oeuvre d'art : tel est le thème mis au programme des classes préparatoires scientifiques. En art, un thème fait naître diverses variations : ici, ce sont celles de Balzac (Le Chef-d'oeuvre inconnu, Gambara, Massimila Doni), de Proust (A l'Ombre des jeunes filles en fleurs, deuxième partie) et de Rilke (Lettres à un jeune poète) qu'il s'agit d'étudier. Or une oeuvre littéraire qui parle d'art, c'est une oeuvre d'art qui se regarde dans son propre miroir. Étudier une telle oeuvre, c'est s'introduire entre modèle et miroir, épouser le regard que l'oeuvre porte sur elle-même, donc l'analyser sans la réduire à un objet d'analyse. Aussi Marie-Claire Kerbrat, professeur en classes préparatoires scientifiques et commerciales, présente-t-elle une étude, analytique puis synthétique, des oeuvres au programme ; mais si elle fournit à des étudiants « scientifiques » les outils d'analyse (une méthodologie de la dissertation, par exemple) que requiert l'épreuve « littéraire » des concours, c'est pour les amener à une véritable réflexion sur cet étrange objet, l'oeuvre d'art, qu'il s'agit certes d'étudier mais aussi d'apprécier personnellement, et si possible d'aimer. Témoignage de cette appréciation personnelle et amoureuse à laquelle invite l'oeuvre d'art : les Lettres à un grand poète de Maximine, poète et traductrice de Rilke.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty