• L'extinction de l'homme : le projet fou des antispécistes

    Paul Sugy

    Parution : 13 Mai 2021 - Entrée pnb : 6 Mai 2021

    La cause animale nous préoccupe, et défendre les animaux maltraités est légitime. Mais les mouvements végans sont traversés par une dérive inquiétante : l'antispécisme.

    Ces militants jugent que la consommation de viande est une pratique barbare, une discrimination envers les animaux qu'ils comparent à du racisme. Ce mouvement a conquis les universités anglo-saxonnes et commence à peser dans l'intelligentsia occidentale.

    En mettant en perspective les thèses des antispécistes, Paul Sugy éclaire, tout en évitant les amalgames et les réductions hâtives, le projet d'une déconstruction de la notion d'humanité. Avec rigueur et finesse, il dévoile un risque d'une ampleur inédite : il ne s'agit de rien d'autre que de remettre en cause la dignité supérieure de la vie humaine. L'antispécisme est moins selon lui une défense de l'animal qu'un réquisitoire contre l'homme.

    Un livre qui fera date.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Voir son steak comme un animal mort

    Martin Gibert

    Parution : 7 Mai 2015 - Entrée pnb : 13 Février 2018

    Dans cet essai accessible et engagé, Martin Gibert propose une synthèse des débats contemporains sur le paradoxe de la viande.
    Ce faisant, il présente le véganisme, un mouvement moral et politique en pleine émergence qui lutte pour la justice animale, sociale et environnementale.

    30 prêts - 2555 jours
    1 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La révolution antispéciste

    , ,

    Parution : 14 Février 2018 - Entrée pnb : 26 Janvier 2018

    Êtes-vous spéciste ? Autrement dit, trouvez-vous normal que l'on exploite des animaux pour la seule raison qu'ils ne sont pas humains ? En particulier, vous autorisez-vous à en manger certains ? Si c'est le cas, à l'instar des racistes qui opèrent une discrimination fondée sur la race, vous seriez un adepte d'une idéologie qui opère une discrimination arbitraire fondée sur l'espèce. C'est en tout cas la thèse de ce livre qui entreprend une déconstruction en règle de ce spécisme.
    Constitué de textes fondamentaux du combat antispéciste français écrits ce dernier quart de siècle en faveur d'une société égalitaire, il offre une réflexion très critique des modes de pensées qui justifient nombre de rapports de domination dans notre société. En particulier, cet ouvrage montre comment l'assimilation au monde naturel de certains êtres sensibles (les Noirs, les femmes, les animaux) est ce qui a permis et, concernant les animaux, permet toujours leur asservissement par ceux qui se voient appartenir au monde de la culture (les Blancs, les hommes, les humains...). Bref, voici un livre qui invite la société à faire sa révolution antispéciste.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • éthique animale

    Jean-Baptiste Jeangène Vilmer

    Parution : 15 Février 2008 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    En tant que discipline, l'éthique animale s'est récemment constituée dans les années 1970 et quasi exclusivement dans les pays anglo-saxons, même si Herbert Spencer lui avait consacré un chapitre dans son oeuvre The Principles of Ethics (1892). Les rares occurrences francophones témoignent d'un usage maladroit et méfiant : l'éthique animale est présentée comme une activité douteuse au sujet de laquelle on utilise volontiers une rhétorique sectaire, voire hostile. La question n'est pas "pour ou contre l'éthique animale ?", mais "quelle éthique animale ?" La tradition humaniste française, à la différence de l'utilitarisme anglo-saxon, s'exprime par un fort anthropocentrisme : l'animal, comme l'environnement, est au service de l'homme, que ce soit par l'élevage ou la chasse. Mais à travers le travail de plusieurs associations et la traduction de nombreux textes du débat anglo-saxon, les universités et écoles vétérinaires s'ouvrent à l'éthique animale. Cet ouvrage s'inscrit dans ce mouvement et répond ainsi à une demande d'information croissante.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Livre 1 : Traité des Animaux, par Etienne Condillac. Dans cette systématisation de son 'Traité des systèmes', Condillac réfute les doctrines de Descartes et de Buffon sur la psychologie animale et soumet à la même méthode empirique la question de l'origine des facultés chez les animaux. Poussant à bout le mécanisme cartésien, qui semblait assimiler l'esprit à la matière, Condillac ne pouvait se rallier à ce mécanisme intégral... Les animaux ne sont pas des automates ! Il livre, en contrepoint, ses théories sur la place de l'homme, la supériorité de la raison, la connaissance de Dieu et la possession de la loi morale.Livre 2 : 130 cas prouvant la médiumnité animale : Les manifestations métapsychiques des animaux, par Ernest Bozzano. Cet ouvrage constitue la première classification méthodique des phénomènes psychiques liés aux animaux. À la suite d'une étude approfondie, Ernest Bozzano peut répondre sans hésitation à plusieurs questions sensibles. Au même titre que les humains, les animaux survivent à leur mort physique. De même, ils sont sensibles aux phénomènes psychiques. L'auteur va très loin dans ses recherches qui éclairent d'un jour nouveau les phénomènes contemporains de transcommunication. Il est en effet le premier à avoir mis en relief une loi psychique qu'il a appelée « loi de moindre résistance » qui sert aujourd'hui de base pour la compréhension de phénomènes jusqu'alors inexpliqués. Ce livre dépasse la simple énumération de faits émouvants et anecdotiques. Il avance des hypothèses de travail indispensables aux chercheurs les plus exigeants. De formation positiviste, Ernest Bozzano s'est intéressé à la parapsychologie après une véritable crise de conscience. Il a rapidement évolué vers le spiritisme dont il a été l'un des plus fervents militants. Membre d'honneur de l'institut métapsychique International, il a écrit de nombreux livres.Édition relue, corrigée, mise en forme et enregistrée au Format professionnel électronique © Ink Book édition.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Souvent rabattue sur des stéréotypes réducteurs, la protection animale constitue une cause militante des plus anciennes et complexes. Du début du XIXe siècle jusqu'à nos jours, de multiples entrepreneurs de morale s'indignent du traitement que les hommes réservent aux bêtes et se mobilisent afin de corriger la brutalité de leurs contemporains. D'abord préoccupée par la cruauté à l'égard du bétail, ce n'est qu'à l'issue de longues péripéties que la protection animale s'étend aux animaux de compagnie et, bien plus tardivement encore, aux espèces sauvages et à leurs milieux naturels.
    En s'appuyant sur une comparaison franco-britannique, cet ouvrage retrace les inflexions successives à l'origine des multiples facettes qui caractérisent, aujourd'hui encore, la protection animale. Indissociables des évolutions de la philanthropie, bien antérieures à l'apparition des mots d'ordre de l'écologie, les mobilisations collectives en faveur du sort des animaux éclairent plusieurs processus cruciaux de notre histoire sociopolitique : évolution des sensibilités et des émotions socialement valorisées ; définition de la violence légitime ; constitution des normes visant à réformer les moeurs ; rivalité des élites se réclamant de diverses formes d'autorité ; influence des religions sur les engagements militants ; effets des discriminations de genre.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty