• Mécaniques sauvages

    Daylon

    Parution : 24 Avril 2021 - Entrée pnb : 10 Février 2021

    Paris, cité perdue dans un désert irréel et infini.

    Paris isolée et au centre de l'univers. Paris secouée par une révolte inéluctable : l'anarchie a été codée dans une machine. Elle agite aussi le coeur des insurgés qui désirent renverser les corporations. Dans le sable qui les entoure, la réalité se délite. Une lutte plus profonde éclate, un conflit pour le réel même.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • H+ - vers une civilisation 0.0

    Alexandre Friederich

    Parution : 6 Février 2020 - Entrée pnb : 31 Janvier 2020

    Dans ce texte fulgurant, Friederich rétablit les origines de la doctrine transhumaniste au sein de l'histoire des idées, afin de désamorcer la "coupure historique" que celle-ci tente d'initier. Ce faisant, il dénonce cette idéologie nouvelle qui tente d'améliorer grâce aux sciences la condition humaine mais ne fait que relever à ses yeux d'une profonde inhumanité. Il débusque notamment les procédés invisibles auxquels les "technoprophètes", comme il les qualifie, ont recours pour parvenir à leur fin. Sa critique se double par conséquent d'une dénonciation du capitalisme, dont le transhumanisme est entièrement tributaire. En s'attachant au corps seul, en niant l'esprit, le transhumanisme apparaît comme une dégénérescence du projet philosophique d'émancipation de l'homme.

    Alexandre Friederich a vécu vingt ans à l'étranger avant d'entreprendre des études de philosophie à l'université de Genève. Colleur d'affiches et cycliste, il vit actuellement entre Fribourg, l'Italie, l'Espagne et Mexico. Il a publié aux éditions Allia easyJet en 2014 puis Fordetroiten 2015.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Méditation sur la technique

    José Ortega Y Gasset

    Parution : 24 Août 2017 - Entrée pnb : 10 Août 2017

    Qu'est-ce que la technique ? Pour répondre à cette question simple, Ortega Y Gasset revient à ce qui, fondamentalement, s'impose à tout homme : la nécessité de vivre. Or, pour satisfaire ses besoins vitaux, l'homme développe un répertoire de techniques et, au contraire de l'animal, parvient à produire ce qui n'existe pas dans la nature. Mais ces actes le démarquent de l'état naturel et démontrent sa capacité à se détacher des stricts besoins vitaux. Là réside aussi sa particularité : sa promptitude à pourvoir à son bien-être mais, par là même, à lui-même créer ses besoins. Ce à quoi répond la technique. Par une succession de raisonnements limpides, le philosophe madrilène en vient à évoquer une "crise des désirs" engendrée par la technique.

    Le philosophe José Ortega y Gasset (1883-1955) a été professeur de métaphysique à l'université de Madrid, avant de parcourir l'Europe, l'Amérique du Sud et les États-Unis. Il est le fondateur en 1923 de la Revue de l'Occident. Au rayonnement considérable, sa métaphysique est à l'origine d'un renouveau de la philosophie espagnole, faisant de la métaphore un outil de la pensée. Il est l'auteur du Thème de notre temps (1923), de L'Espagne invertébrée (1921) et de La Révolte des masses (1930).

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mothercloud

    Rob Hart

    Parution : 5 Mars 2020 - Entrée pnb : 12 Mars 2020

    Effrayant hommage à Ray Bradbury, Margaret Atwood ou George Orwell, MotherCloud nous entraîne dans un monde où le Big Business aurait supplanté Big Brother, un monde d'une perversion totale, pas si éloigné du nôtre.

    Ex-petit patron désormais ruiné, Paxton n'aurait jamais pensé devoir intégrer une unité MotherCloud, cette superstructure de l'e-commerce qui a dévoré la moitié de l'économie mondiale. Pourtant, dans une société n'ayant plus rien à offrir, comment peut refuser un job qui propose non seulement un salaire, mais aussi un toit et à manger ?

    La jeune Zinnia non plus n'aurait jamais pensé rejoindre MotherCloud, mais sa mission est tout autre : une révolution est en marche dont elle est le bras armé. Devenir salariée n'est qu'un premier pas pour infiltrer le système, en percer les secrets. Le détruire.

    Dans cet univers où tout est calculé, paramétré, surveillé, où l'humain disparaît au profit de la rentabilité, où l'individu n'est qu'un algorithme, Zinnia et Paxton réalisent bientôt qu'il est impossible de dévier. À moins d'être prêt à se sacrifier ?

    Car derrière sa façade d'entreprise idéale, MotherCloud est une machine à broyer, impitoyable à l'égard de ceux qui oseraient se rebeller.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'angoisse de l'ingénieur

    Ernst Bloch

    Parution : 20 Août 2015 - Entrée pnb : 30 Novembre 2016

    Avec L'Angoisse de l'ingénieur, texte à valeur de manifeste, Ernst Bloch démontre le piège que l'homme se tend à lui-même. Sentiment en vérité archaïque, l'angoisse trouve une forme nouvelle dans la quête perpétuelle d'un accès à l'inconnu, dont on ne peut mesurer encore les conséquences. De cette tension naît l'angoisse, autrefois reliée à l'obscure et toute-puissante magie, mais dont les effets de la technique perpétuent le sentiment de terreur. L'antique démonisme n'est jamais loin, lorsque l'ingénieur freine en dernier ressort son avancée.Ernst Bloch part non du point de vue de la technique mais de celui des fantômes et autres démons, ou plutôt de la croyance en leur existence. Monde chassé par les Lumières mais plus encore par la lumière artificielle, dont nulle magie n'émane plus. En bannissant les ombres et la présence de recoins sombres dans les maisonnées, l'ampoule électrique a écarté jusqu'à l'éventualité de la présence des esprits. Mais la technique ne peut rien, pour autant, contre les heures sombres que connaît alors l'Allemagne...Bloch réhabilite ce que la raison, marxiste entre autres, a voulu condamner : l'existence du mythe. Il défend les archétypes tels qu'ils peuvent apparaître dans les contes, où toute hiérarchie sociale se voit bousculée. De ce pas, il met en garde contre la mécanique, qui gomme la lumière du rêve, alors que le moment utopique y reste encore tapi.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La nature de l'art abstrait

    ,

    Parution : 22 Août 2013 - Entrée pnb : 30 Novembre 2016

    L'art abstrait n'est pas né de l'art. Mais d'un contexte. Il émerge au moment où les conditions matérielles et psychologiques de la culture moderne connaissent une profonde mutation. Pour Schapiro, l'art abstrait n'est pas une révolte contre les mouvements artistiques précédents, mais une réaction, entre autres, aux transformations technologiques, qui métamorphosent notre rapport à la représentation. Puisant ses exemples dans différents mouvements artistiques, de l'impressionnisme aux avant-gardes historiques, Schapiro met au jour des aspirations humaines fondamentales, intimement liées à l'histoire. Cependant il montre également, par la voix des artistes, l'intimité de ce contexte avec l'intériorité. L'oeuvre de Kandinsky est certes une lutte contre le matérialisme de la société moderne, mais provient aussi de cette "nécessité intérieure" par laquelle l'artiste, présenté comme le premier peintre abstrait, rejoint la quête expressionniste. Schapiro prend ici le contre-pied des penseurs de son époque, promoteurs du critère de la nouveauté purement artistique et du dualisme manichéen abstraction/figuration. L'art abstrait est au contraire une matière généreuse envers les autres disciplines et a permis de reconsidérer les autres arts, primitifs, les dessins d'enfants ou ceux des aliénés.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les machines intelligentes (Intelligence Artificielle ou IA) font émerger une complexité nouvelle dans le monde professionnel et dans nos vies privées.
    L'intrusion d'internet, du numérique et de l'IA est telle que les rôles et missions des personnes sont remis en question par des machines.
    Beaucoup de métiers et d'emplois vont disparaître, d'autres seront créés. Mais tous seront impactés par l'IA qui prendra probablement l'ascendant sur les personnes.
    Le management traditionnel devra alors se transformer. Chacun des protagonistes, qu'il soit salarié ou non, devra changer de posture pour s'adapter à cette nouvelle configuration des relations au sein des organisations, des entreprises, des associations...
    Dans cet ouvrage très pratique, illustré de nombreux cas d'entreprises de tous secteurs d'activité, les auteurs proposent des pistes d'action et une nouvelle manière de manager les organisations, les personnes et l'Intelligence Artificielle.
    Parce que les défis sont nombreux pour que les humains et les machines cohabitent !

    prêts illimités - durée illimitée
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'intelligence artificielle pour les nuls

    , ,

    Parution : 4 Avril 2019 - Entrée pnb : 10 Avril 2019

    Découvrez à travers ce livre de la collection pour les Nuls les enjeux que représente l'intelligence artificielle

    L'intelligence artificielle est un sujet très excitant, dans l'air du temps mais pas toujours simple à comprendre. Elle intervient dans des domaines aussi variés que la protection contre les fraudes, la médecine, les services clients, le cinéma, la télévision ou encore dans le pilotage de votre maison connectée.

    Ce livre vous montrera ce qu'est et aussi ce que n'est pas l'intelligence artificielle, comment elle est utilisée dans différents domaines aujourd'hui et son avenir à court et moyen terme.

    Au programme :

    L'histoire de l'intelligence artificielle
    Le rôle joué par les données
    L'utilisation de l'IA dans les applications informatiques, médicales et dans le machine learning
    Bien comprendre les implications de l'utilisation de l'IA
    L'IA dans les domaines de la robotique et des drones

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La machine de Léandre

    Alex Evans

    Parution : 6 Septembre 2019 - Entrée pnb : 2 Septembre 2019

    Constance Agdal, excentrique professeure de sciences magiques, n'aspire qu'à une chose : se consacrer à ses recherches et oublier son passé. Malheureusemet, son collègue disparaît alors qu'il travaillait sur une machine légendaire.
    La jeune femme le remplace au pied levé et fait la connaissance de Philidor Magnus, un inventeur aussi séduisant qu'énigmatique. Bientôt, une redoutable tueuse et un richissime industriel s'intéressent à ses travaux, sans oublier son assistant qui multiplie les maladresses et un incube un peu trop envahissant...
    Texte suivi de la nouvelle La Chasseuse de livres.
    Alex Evans, autrice du très remarqué Sorcières Associées, nous livre dans le même univers une enquête trépidante qui mêle admirablement steampunk et magie.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La défense du paradis

    Thomas Von Steinaecker

    Parution : 4 Juillet 2019 - Entrée pnb : 14 Juin 2019

    Heinz a quinze ans quand il reçoit en cadeau d'anniversaire quatre cahiers et des crayons Faber. Recueilli à l'âge de quatre ans avec son robot-fennec, aux 101 contes mémorisés dans un programme récréatif, il est le plus jeune d'une communauté de six membres, réfugiés dans les hauteurs des Alpes de¬puis la « Chute ». Heinz, celui qui se croit le dernier enfant sur terre, entreprend alors de tenir son journal, où il est tour à tour personnage, historien, conteur, philosophe.
    Et puis un jour, il leur faut quitter le chalet des roses...
    « Mon sac à dos renferme, outre ma collection d'objets rares, l'ensemble des fascicules que Cornélius m'a offerts. Sitôt que nous aurons rallié le Camp A, que nous serons enfin libérés de la fournaise et des gangs assassins, je réunirai autour de moi mes compagnons éreintés, emmitouflés dans des couvertures. Fier et joyeux, je leur dévoilerai les pages d'écriture retraçant notre histoire, celle de notre survie. Tant que j'écrirai, nous survivrons. »
    Thomas von Steinaecker est écrivain, réalisateur et journaliste. Il signe là un récit post-apocalyptique sans précédent, à la fois road-movie, ode éblouissante à la littérature, et mise en abîme des dérives de notre société face au réchauffement climatique et aux vagues de migrations en Europe. Et quand un enfant nous dit ce qu'est l'humanité, l'émotion nous gagne - parfois le rire, parfois les larmes : nous sommes à notre tour des enfants auxquels on raconte une histoire, un mythe... une réalité ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Malboire

    Camille Leboulanger

    Parution : 24 Août 2018 - Entrée pnb : 7 Juillet 2018

    Un coin entre mer et montagne. Une lande, longtemps après un désastre qui a laissé la terre exsangue et toxique. Ses rares habitants vivent les yeux tournés vers le ciel dans l'attente de la pluie, ou vers le sol où la mort les attend.
    La faute au Temps Vieux dont les traces subsistent encore sous forme de micro-organismes, qui devaient faire pousser le maïs plus vite et plus droit, et de monstres autonomes qui continuent à labourer une terre depuis longtemps désertée par leurs concepteurs.
    Heureusement, il y a Arsen, qui a gardé des souvenirs, un appétit d'avenir, et surtout un projet : forer le sol pour trouver de l'Eau potable sous la Malboire afin d'échapper au diktat de la pluie. Et il y a surtout Zizare, qu'Arsen a tiré de la Boue et recueilli, tout comme Mivoix, sa compagne. Il leur donne le goût de l'aventure et ne les retient pas lorsqu'ils partent, obnubilés par la rumeur d'un barrage derrière lequel se trouverait une immensité d'Eau...

    Faire route avec Zizare, c'est entreprendre une quête d'un monde qui se fonde sur la quête des mots, c'est découvrir que géographie physique et géographie psychique se répondent, c'est entendre la leçon d'une fable écologique qui se conjugue pour le lecteur au futur antérieur.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Aujourd'hui, les ordinateurs sont présents dans toutes nos activités quotidiennes. Une machine a vaincu le champion du monde du jeu de go, on construit automatiquement des connaissances à partir d'immenses masses de données (Big Data), des automates reconnaissent la parole articulée et comprennent des textes écrits en langage naturel... Les machines seraient-elles vraiment devenues intelligentes, posséderaient-elles un esprit, voire une conscience ?
    La complexité de l'intelligence artificielle dépasse notre entendement immédiat et suscite nombre d'idées reçues. Ainsi, l'intelligence artificielle reproduirait l'activité de notre cerveau, elle ferait que les ordinateurs ne se trompent jamais et... qu'à terme nous en devenions les esclaves.
    Jean-Gabriel Ganascia, en distinguant la réalité du pur fantasme, nous permet de comprendre ce qui se joue avec l'intelligence artificielle, quelles sont ses potentialités et ce qu'elle ne sera jamais... sauf au cinéma.

    15 prêts - durée illimitée
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La machine

    Emanuel Dadoun

    Parution : 2 Mai 2019 - Entrée pnb : 9 Avril 2019

    Là, dans cette pièce, il doit construire la machine. Pour qui ? Ce n'est pas très clair. Mais il doit construire vite s'il veut que sa famille s'en sorte saine et sauve, ils ont été très précis sur ce point. Pourtant, tout cela semble un peu irréel. Cette salle où il est enfermé. Ce projet délirant. Cette menace confuse. Et comment s'est-il retrouvé là ? Il en viendrait presque à douter de ce qu'il voit, de ce qu'il ressent et de ce qu'il croit savoir. Mais si tout cela n'est qu'hallucination, alors que se passe-t-il vraiment ? Premier roman virtuose, La Machine place son lecteur dans l'esprit d'un homme qui recherche éperdument la vérité dans un monde où toutes les certitudes semblent pouvoir s'évanouir comme les plus fugaces des rêves. Et si l'illusion valait mieux que la réalité...

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Machinations t.2 ; anthropologie des milieux techniques

    Jean-Claude Beaune

    Parution : 28 Novembre 2014 - Entrée pnb : 8 Décembre 2016

    Après les Engrenages mais en miroir, les Machinations explorent la représentation humaine des milieux techniques, les qualifications de la machine quand sa réalité, sa fabrication, son usage, ses retombées impliquent des apparences, des imaginaires, des utopies. Peut-on parler d'invention technique ? Que dire du mythe, du métier, du savoir selon ces images? Le travail impitoyable, les médias omniprésents, le recyclage universel sont-ils un gage d'ignorance ? Peut-on rêver à l'artefact dans le milieu de l'automatisme, de la ville, de la littérature ? Le Système accepte-t-il une part de contingence et de hasard ? Connaissons-nous réellement les machines sinon par leurs effets et leurs reflets ? Le nouvel « homme-machine » doit-il, comme Ulysse, sans cesse « ruser » pour survivre ?

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Génésis T.1 ; le défi des étoiles

    Claudia Gray

    Parution : 15 Mai 2019 - Entrée pnb : 8 Mars 2017

    Noemi Vidal se bat pour l'indépendance de la planète Genesis, une ancienne colonie de la Terre, dans une guerre qui oppose depuis des années son peuple et les armées de robots terriens...
    Lors d'une attaque-surprise, Noemi se réfugie dans un vaisseau abandonné où elle rencontre Abel, le prototype le plus sophistiqué jamais conçu. Abel devrait être son ennemi juré... mais la programmation de celui-ci l'oblige à obéir aux ordres de Noemi. Même si cela implique de combattre son propre camp, il devra l'aider à sauver Genesis.
    Tandis qu'ils traversent la galaxie, Noemi comprend qu'Abel est plus qu'un robot... et ce qu'Abel ressent dépasse toutes les limites de la programmation.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Génésis T.2 ; entre deux mondes

    Claudia Gray

    Parution : 19 Juin 2019 - Entrée pnb : 14 Avril 2018

    De retour sur Génésis, Noémi est traitée comme une paria : elle a refusé de sacrifier Abel, l'androïde le plus sophistiqué - et le plus dangereux - jamais créé. Pourtant, lorsqu'un virus mortel envoyé par la Terre décime la population, c'est à elle que revient la mission de négocier la paix : elle est immunisée et pourra survivre au voyage. Mais survivra-t-elle au piège qui l'attend ?
    Abel, quant à lui, ne pensait jamais revoir Noémi. Mais lorsque son créateur lui apprend ce qui se trame, l'androïde sent au plus profond de lui-même qu'il doit sauver la jeune femme.
    Noémi et Abel trouveront-ils une façon de sauver la Terre et Génésis - ou sont-ils voués à les détruire ?
    « Un space opera [qui] promet de vous faire voyager très loin dans des contrées qui ne manquent ni d'action, ni de rebondissements ! » - MadmoiZelle.com
    « Des rebondissements redoutables d'ingéniosité [...]. De l'action mais aussi de la réflexion sur des thèmes tels que l'intelligence artificielle, l'isolationnisme ou le terrorisme. » - Maxx
    « Poignant et profond. » - Publishers Weekly
    « Intelligent et inspirant. » - Kirkus Review

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Je suis

    Valère Novarina

    Parution : 26 Janvier 2010 - Entrée pnb : 6 Septembre 2014

    «Je suis» : les mots les plus usés qui soient. Cette pièce reprend, avec ses trois acteurs, ses trois actrices, plus trois musiciennes et trois machines bruyantes, tout ce qui s'écrit dans Pendant la matière et notamment que la poésie, le théâtre sont là pour rompre notre ensorcellement, pour lutter contre notre capture par les images, en ne représentant plus rien, en nous ouvrant sur la parole qui nous saisit et reste incompréhensible, en nous montrant «ce qui est certain parce que c'est impossible» : la résurrection. C'est la suite de Pendant la matière mais en rapides, en flots de mots, en syncopes, en comique. En vomique de la matière brute chutée brusquement dans des dialogues descendus tout droit de Platon... En un combat de chaque syllabe contre nos perpétuelles idées mécanistes qui toujours se reconstituent. En un combat qui se dit dans l'action, dans la danse, dans le chant des acteurs.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • La machine à faire rire Nouv.

    La machine à faire rire

    Denis Cressens

    Parution : 15 Juillet 2021 - Entrée pnb : 16 Juillet 2021

    Pour rire et griffer nos travers...



    Dans cet ouvrage, découvrez une pièce de théâtre originale : « La Machine à Faire Rire » de Denis Cressens ; un savant mélange d'avenir et de réalité. Le développement d'une curieuse nouvelle invention attire l'attention de tous!
    Ce qui rend ces oeuvres théâtrales « vivantes », c'est qu'elles sont le miroir de nos sociétés et nos maux, ce qu'il se passe sur scène est le reflet authentique de nos vies et de nos pensées. À découvrir et à jouer de toute urgence !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • évolution

    Yves Michnik

    Parution : 22 Août 2014 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Né en mai 1957 en Moselle d'un fils d'immigré polonais, le jeune Yves connait des débuts très difficiles dans la vie après un drame familial et le divorce de ses parents. Personne n'en veut, il a 14 ans, il est en quatrième, il lui est difficile de suivre sa scolarité. Il sera "placé" par son père, comme apprenti mécanicien auto sur dérogation académique. Il arrête son apprentissage, rejoint sa mère et entre dans la vie active à l'âge de 16 ans dans une usine de fabrication de câbles et reprend ses études en cours du soir. Il participa à l'âge de 17 ans, comme apprenti, à la réalisation des premiers mètres de câbles pour l'avion Airbus A 320. Devenu ingénieur, il déposera onze brevets nationaux et internationaux. Il est devenu le spécialiste mondial dans la conception et la production de câbles et micro-câbles hyper fréquence principalement utilisés dans des applications militaires aux USA (Avions de combat, satellites de communications, missiles...). Il a également conçu et réalisé les machines (rubaneuses) permettant de fabriquer les câbles et micro-câbles conçus et développés par lui, dont la rubaneuse utilisée par le CERN de Genève (Centre Européen de Recherche Nucléaire), pour fabriquer les câbles supraconducteurs qui intègrent les aimants supraconducteurs du plus grand et plus puissant des accélérateurs de particules au monde : le LHC (le grand collisioneur de hadrons). Un beau parcours porteur d'espoir, une ode à la persévérance et au travail, que l'auteur double d'une réflexion lucide sur le déclin industriel français avec une explication et critique sans concession du système politico-financier grenoblois qui a voulu sa perte.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Raconteur

    Pierre Pelot

    Parution : 11 Mars 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    - Je suis le Raconteur, c'est vrai. La nuit, tu le sais, il y a mille et mille points brillants dans le ciel.- Les étoiles.- Les étoiles, tu dis vrai. Certaines de ces étoiles sont des planètes, aussi grosses et parfois plus grosses qu'Ilos. Mais elles sont perdues si loin dans le ciel que nous n'en apercevons que des petits points brillants. Plus loin encore, il y en a d'autres, et celles-là nous ne les voyons pas, tellement la distance qui les sépare d'Ilos est grande. C'est l'histoire d'une de ces planètes invisibles que je vais te raconter aujourd'hui. Un monde merveilleux...- Quel est son nom? demanda l'enfant.Le vieux haussa les sourcils. - Il s'appelle... voyons... il s'appelle Terre.- Raconte...Il était le Raconteur, celui qui parcourt les pays sur ses pieds nus, avec dans la main son bâton de Raconteur. Celui qui ne se sert pas des machines mais demande sa nourriture en échange des efforts de son imagination. Un bien curieux personnage, en vérité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Depuis cinq ans, la collection ArchéoSF réédite des classiques et des oeuvres méconnues relevant de la science-fiction. Cette anthologie vous propose une sélection de cinq textes représentatifs du catalogue. Une occasion de (re)découvrir les trésors parfois oubliés de la littérature science-fictionnelle.Voyage au ciel (1841) de Samuel-Henri Berthoud nous emmène à bord d'un ballon à la découverte des cieux alors que l'aérostation était encore une aventure périlleuse. Premier texte publié dans la collection ArchéoSF en juin 2011, il anticipe le dirigeable qui ne sera mis au point qu'une dizaine d'années plus tard.L'Automate, récit tiré d'un palimpseste découvert et traduit par Ralph Schropp (1880) surpasse nombre de ses devanciers : l'automate a la capacité de s'accoupler avec une humaine et à procréer. Il ne ressent nulle pitié, nul amour, nul regret, nulle affection, nul intérêt pour les autres car c'est bien le coeur qui est tout. Un leçon d'humanité.En 1950, première anthologie thématique publiée dans la collection ArchéoSF, recueille quatre nouvelles et contes entre humour, machines extraordinaires extrapolées et guerre future. Des visions d'un avenir, pas forcément radieux, que les auteurs du XIXe siècle et du XXe siècle ont imaginé... et qui n'est pas arrivé.Avec Une Chasse préhistorique à l'époque magdalénienne (1937) de A. Portier c'est une plongée dans la fiction préhistorique qui nous est offerte. Sur les pas de nos lointains ancêtres, la nouvelle nous raconte les exploits de Naroud et la vie quotidienne des chasseurs du Magdalénien qui luttent au coeur de l'hiver pour leur survie.Dans Les Navigateurs de l'infini (1925), J.-H. Rosny Aîné nous entraîne vers la planète Mars où l'on rencontre des formes de vies extraterrestres à la fois surprenantes et évoluées. Classique de la science-fiction française, le roman a gardé toute sa modernité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La machine à rendre fou

    Marcel Priollet

    Parution : 9 Juillet 2018 - Entrée pnb : 11 Juillet 2018

    Le policier français Jean CLAUDEL est délégué dans la province basque espagnole pour aider les autorités locales qui sont impuissantes à résoudre le mystère de la disparition d'une riche châtelaine.Alors qu'il n'a pas encore entamé son enquête, un vieil homme demande à le rencontrer à son hôtel et lui annonce qu'il est l'assassin de la femme recherchée.Jean CLAUDEL, plutôt que de se réjouir d'avoir clôt l'affaire aussi rapidement, exige des éclaircissements auprès du vieillard, mais celui-ci est incapable de lui en fournir...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le truc qui ressemble à une machine

    Karim Berrouka

    Parution : 20 Mai 2019 - Entrée pnb : 4 Septembre 2019

    Karim Berrouka, l'auteur du Club des punks contre l'apocalypse zombie, nous offre une nouvelle déjantée dans l'univers de Mythe de Cthulhu - avec une licorne dedans.De quoi vous donnez un avant-goût de son roman Celle qui n'avait pas peur de Cthulhu (Éditions ActuSF) où il nous propose sa vision décalée de l'univers créé par H.P. Lovecraft.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'intelligence artificielle

    Jean-Gabriel Ganascia

    Parution : 25 Septembre 2015 - Entrée pnb : 6 Octobre 2015

    « L'intelligence artificielle est une idée neuve », « Les Japonais sont les champions de l'intelligence artificielle », « L'intelligence artificielle reproduit l'activité de notre cerveau », « Les ordinateurs ne se trompent jamais », « Les machines n'ont pas d'émotions ni de conscience », « Demain, les robots nous mettront tous au chômage »...
    Des premiers automates aux derniers robots intelligents présentés au Japon, la machine ne cesse de fasciner. Cet ouvrage est l'occasion de mieux cerner les enjeux et les limites de l'intelligence artificielle, science souvent située aux frontières de la SF.

    15 prêts - durée illimitée
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty