Ethnologie généralités

  • Ethnologie du bureau ; brève histoire d'une humanité assise

    Pascal Dibie

    Parution : 3 Septembre 2020 - Entrée pnb : 27 Juin 2020

    Comment s'est structuré le contrôle de l'homme assis. Un voyage du copiste au co-working.
    Un texte savant, bien écrit et amusant.
    Après L'Ethnologie de la chambre à coucher et celle de la porte, l'auteur nous invite à nouveau à nous regarder nous-mêmes dans une de nos occupations les plus répandues lorsque l'on parle du travail aujourd'hui, à savoir : être au bureau. Du moine bénédictin au jeune cadre contemporain, de la société du bureau de Napoléon au bureaucrate kafkaïen, du pupitre du copiste au nomadisme numérique du co-working, ce livre est un voyage dans ce qui fait du bureau et du travail sédentaire le centre du développement de nos sociétés modernes.
    Toujours avec humour, sensibilité et une connaissance encyclopédique, Pascal Dibie, en ethnologue, nous fait remonter dans notre histoire et réussit, sans que l'on se rende vraiment compte, à nous faire prendre conscience de la complexité réelle et déterminante de nos vies assises : une aventure de plus de trois siècles partagée au quotidien par cinq milliards de personnes dans le monde (oui, dont vous) !
    À propos d'Ethnologie de la chambre à coucher (ouvrage traduit en 15 langues) :
    « La chambre à coucher devient cosmique, le pieu s'oriente, se charge de mythes et de rituels. En fait le monde est un dortoir et la tâche de Pascal Dibie infinie. » - Libération
    À propos d'Ethnologie de la porte :
    « Pascal Dibie a franchi le pas pour s'arrêter à nos portes. Une petite merveille, hors des sentiers battus et pleine de surprises. » - Le Figaro littéraire

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ethnologie de la chambre à coucher

    Pascal Dibie

    Parution : 18 Février 1987 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    La grande aventure du repos des hommes présentée ici, non sans humour, est une odyssée dont le navire a nom "matelas" et dont le panthéon multi-spire abrite des dieux tels Silvanus, Picumnus et autres Sopha. L'auteur évoque le "tiers endormi" de l'histoire de l'humanité : il met en scène les empereurs romains élucubrant au fond de leur lit, réhabilite les rois fainéants, surprend l'Eglise dans le mitan du lit et conte l'invention de la chambre conjugale. Au chevet du monde, il nous apprend aussi que dormir est une technique, la chambre un lieu de culture, et il nous fait pénétrer dans les chambres-villages d'Amazonie, les dortoirs d'enfants en Inde, les lits de romance et les lits de douleur.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty