Littérature générale

  • "La différence des temps fait que les choses ne se répètent jamais à l'identique. Aucun événement historique ne se reproduit sous la forme et dans les circonstances où il est advenu une première fois. Les défilés de chemises noires, brunes, vertes, en ordre martial alors que la rue constituait l'unique espace de mobilisation générale, n'est plus, du moins ainsi que nous le connaissions sous forme de défilés à bruits de bottes. Bien sûr il y a de drôles de voix qui nous parviennent aujourd'hui... des voix qui malgré tout - et c'est aussi là qu'est notre interrogation sur « demain » - prononcent encore le mot « démocratie » même si elles tendent à le remplacer par « peuple ». En avons-nous fini avec le fascisme, comme nous savons qu'il a existé ?"

    Pascal Dibie est professeur d'éthnologie à l'Université Paris Diderot-Paris 7, où il co-dirige le pôle des sciences de la ville. Il est notamment l'auteur de Éthnologie de la chambre à coucher (traduit en 15 langues et vendu à 30 000 exemplaires ; Grasset, reprise en Suite Métailié), La Tribu sacrée, ethnologie des prêtres (Grasset, reprise en Suite Métailié), et La Passion du regard, essai contre les sciences froides (Métailié).

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les découpeurs de monde

    Pascal Dibie

    Parution : 25 Mai 2009 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Poussé par un irrésistible appel au voyage, Antoine saute dans le train pour se rendre à... Laroche-Migennes. Conduit par son ami le sculpteur Bessmérios, une sorte de navigateur en pleine terre, à travers l'univers presque irréel de cette gare fameuse pour ses attentes et son buffet, il rencontre Naïla, une fée de la "deuxième génération" peut-être échappée du Djebel Amour, qui hante la ligne du PLM. Avec elle il découvre Ouled Znad, un sage chamelier athée, qui fait paître son troupeau au bord de la nationale 6 et se dispute aimablement avec le boucher de la ville sur les façons de découper... Côtoyant Acasquette et Aberet, des tribus qui nous sont proches, le héros transforme ces vingt-quatre heures passées à Laroche-Migennes en une fable un peu baroque où chaque petit acte quotidien se réinscrit dans la très profonde histoire de l'humanité.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty