Sciences humaines & sociales

  • Dictionnaire du politiquement correct a la francaise

    Villiers Philippe

    Parution : 21 Mars 1996 - Entrée pnb : 14 Janvier 2017

    Les mots ne suivent plus, en France, une carrière normale. Ils sont gonflés aux anabolisants de la société médiatique et prennent du volume à mesure qu?ils perdent leur sens. Les charlatans de la sémiotique vendent du bonheur et de la compassion à une société en émoi, orpheline de dialectique et de vérité.
    Contre cette dépression nimbée d?optimisme planétaire qui nous vient des États-Unis, le pays multiculturel du « politically correct », Philippe de Villiers s?insurge. Il ridiculise le code, le lexique et le système de signes imposé par les intellectuels progressistes qui, en décidant des mots à prononcer et des expressions à bannir, imposent un nouvel ordre politique et médiatique. Selon que vous êtes correct ou incorrect, vous serez promu, choyé, reconnu ou vous serez jeté aux chiens, désignéà la vindicte.
    Face à cette police des idées, avec la liberté de ton et le talent d?observateur dont il avait fait montre dans La Chienne qui miaule et La Société de connivence, Philippe de Villiers répertorie les termes détournés (crise, famille?), les formules imposées par les adeptes de la pensée unique (couple franco-allemand?) et les mots interdits (valeurs, immigration?).
    Contre les nouveaux conformistes, un exercice aussi brillant que salutaire, pour décrypter notre vocabulaire piégé.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La chienne qui miaule

    Villiers Philippe

    Parution : 18 Mai 1990 - Entrée pnb : 14 Janvier 2017

    Un vieil instituteur du Pays Bigouden me confiait récemment : « Ce qui se passe à l?Est me rappelle une parabole de mon enfance.
    La ?chienne du Monde?, c?était, jadis, en Bretagne, la Misère. Elle s?abattait sur vous et ne vous lâchait plus jusqu?à la mort.
    Et puis, voilà qu?un beau soir, alors qu?elle paraissait devoir nous quitter, on entendit un cri bizarre, le miaulement sinistre d?une bête à tête de chien. La ?chienne du Monde? qu?on croyait morte avait mué : elle renaissait sous la forme hideuse d?un croisement raté mais viable, la ?chienne qui miaule?.
    Vos enfants vivront ce que j?ai vécu dans mon enfance. Vous aurez des hybrides génétiques : le Marché plus le Plan? ou encore le ?socialisme de marché?, l?alchimie des contraires, la ?chienne qui miaule?, le zébre idéologique.
    Après le socialisme réel, vous aurez la social-démocratie ; après l?internationalisme prolétarien, le mondialisme ; après le matérialisme historique, le matérialisme sous vide.
    Bien sur, il y a loin de la ?chienne du Monde? à la ?chienne miauleuse? : la social-démocratie n?est pas mortelle. Simplement elle vous laisse des plaies galeuses. En faisant mine de s?attaquer à tout le monde, elle multiplie ce qu?on appelle les ?petites misères? et dépenaille les plus pauvres? »Tard venu au pouvoir, François Mitterrand s?est fait de la France une certaine idée de la Suède, là est son drame. Au moment où l?histoire se remet en mouvement et qu?il faudrait quitter les charentaises, il propose aux Français une politique de géronte blasé.
    Et pourtant, chacun sent bien que l?avenir est ailleurs, que nous avons d?abord besoin de morale, de racines et d?identité, de valeurs, de vérité et d?espérance.
    Il ne faudrait pas que, demain, aux limites de l?infini, l?homme devienne un produit fini.Philippe de Villiers

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La machination d'amsterdam

    Villiers Philippe

    Parution : 17 Septembre 1998 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Avant le traité d'Amsterdam, la Constitution était la loi suprême du peuple français. Elle n'est l'est plus.
    Les compétences déléguées devaient, d'après notre Constitution, être précises et limitées. Elles ne le sont plus.
    La souveraineté nationale reposait sur la maîtrise du territoire. Ce principe n'existe plus.
    La politique étrangère devait être décidée librement. Ce n'est plus le cas.
    Le peuple français était seul maître de son destin. Il ne le sera plus.
    La prochaine ratification à la sauvette, sans référendum, du traité d'Amsterdam, scandalise Philippe de Villiers qui n'a pas l'habitude de mâcher ses mots. Il démonte ici le mensonge d'État, la machination, que représente selon lui un traité qui abolit la souveraineté nationale et légitime l'activisme totalitaire de Bruxelles.
    /> Une France assujettie au diktat « eurocratique », soumise au super-État bruxellois, voilà ce qui nous attend. Oui, avec Amsterdam, tout immigration, sécurité, vie quotidienne, etc. sera décidé ailleurs. Et ce déménagement clandestin se prépare dans la plus grande tranquillité...Le pronostic du président du Mouvement pour la France est-il sévère ?
    « Je le suis infiniment moins, répond l'auteur, que ne le sera l'Histoire avec nos responsables politiques, que ne le sera le peuple français quand il nous demandera : qu'avez-vous fait de la France ? »

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vous avez aime les farines animales, vous adorerez l'euro

    Villiers Philippe

    Parution : 7 Novembre 2001 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Né le 5 décembre 1360 à Compiègne, condamnéà mort le 10 décembre 1991 à Maastricht, le franc va être exécuté le 1er janvier 2002. Pour lui succéder, l'euro. Il suscite scepticisme et réticences.
    Il en faudrait plus pour troubler ceux que Philippe de Villiers appelle " les Pol Pot de la monnaie unique ". Ils envoient commerçants et PME en première ligne, les condamnant non seulement aux 35 heures mais aussi aux doubles caisses et aux surcharges, pour des motifs simplement idéologiques. Après l'Europe des "villes-États ", puis des "États- nations ", voici venu le temps de la " Banque-État ".
    Avec le brio du pamphlétaire et la documentation du responsable politique, Philippe de Villiers dévoile les écueils vers lesquels nous voguons et dénonce la propagande répandue.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • « Si l'abeille venait à disparaître, l'homme n'aurait plus que quelques années à vivre », prédisait Albert Einstein pour qui les abeilles étaient « les sentinelles du monde ». N'en sommes-nous pas déjà là ?
    Après avoir eu accès au dossier explosif du Gaucho® et du Régent®, deux insecticide ultra-puissants qui continuent leurs ravages dans nos campagnes, Philippe de Villiers s'interroge, révèle et sonne l'alerte.
    Il n'hésite pas à mettre en cause non seulement un certain productivisme irresponsable manipulé par des industriels, mais aussi la passivité complice de l'administration. Des comportements qui peuvent nous conduire à un nouveau scandale d'Etat comparable à ceux de la « Vache folle » ou du « sang contaminé».
    Il s'appuie sur des expériences scientifiques accablantes qui montrent les risques de ces neurotoxiques pour la flore et la faune mais, au-delà, pour l'homme lui-même.
    Après la mort des abeilles, celle des hommes ? Une nouvelle fois, Philippe de Villiers brise la loi du silence.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les mosquees de roissy

    Villiers Philippe

    Parution : 25 Avril 2006 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    La France paralysée ? Roissy, Orly, Le Bourget, hors service, sous contrôle étranger ? Des attentats visant des cibles stratégiques, préparés chez nos voisins de palier, dans les sous-sols de nos caves ?
    Ce scénario-catastrophe n'est pas une fiction. Car, malgré les discours et les plans de toutes sortes, nous sommes devenus vulnérables. C'est ce que montre, dans ce document-choc, Philippe de Villiers, en nous révélant des rapports confidentiels inédits et des notes d'alerte destinées aux plus hautes autorités de l'État.
    On découvre ainsi à travers cette enquête, preuves à l'appui, que des islamistes sont parvenus à infiltrer les services de sécurité des grands aéroports et à prendre le contrôle de zones entières où transitent bagages et passagers.
    /> Ce noyautage discret qui inquiète les services de renseignements - apparemment plus que la classe politique - prolonge le prosélytisme qui sévit depuis des années dans l'enseignement et dans de nombreuses cités, où prospèrent censure politico-religieuse et coutumes d'un autre âge (polygamie, excision...), faisant peu à peu reculer les valeurs de la République. L'islamisation avance sans bruit mais avec un indéniable esprit de conquête.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les gaulois réfractaires demandent des comptes au nouveau monde

    Philippe de Villiers

    Parution : 10 Juin 2020 - Entrée pnb : 15 Mai 2020

    Ce livre se lit d'une traite, à bride abattue.
     
    Il porte la rage des « Gaulois réfractaires » et la met en récit pour la rendre intelligible à ceux qui la ressentent.
     
    C'est la chronique glaçante d'une histoire terrifiante : on y découvre le chemin des aveuglements qui a conduit à cette débâcle, l'engrenage des mensonges, la révélation hallucinante des alertes des militaires, les ignorances savantes du biopouvoir liberticide ; sans oublier un morceau d'anthologie : la rencontre du Puy du Fou, quand Emmanuel Macron s'enivrait encore de l'Ancien Monde.
     
    La plume de Philippe de Villiers est inspirée. On se laisse emporter par l'expression aboutie, dense, littéraire et cinglante de la colère qui gronde partout aujourd'hui contre le Nouveau Monde, mort du coronavirus.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le mystère Clovis

    Philippe de Villiers

    Parution : 10 Octobre 2018 - Entrée pnb : 11 Octobre 2018

    Dans une évocation gorgée de couleurs fortes et de furieuses sonorités, Philippe de Villiers fait revivre Clovis et lui donne la parole. Le roi fondateur dévoile les épisodes les plus intimes, les plus secrets, de ses enfances, de ses amours, de ses chevauchées.Ce livre éclaire d'un jour nouveau le mystère de sa conversion, rétablit la vérité sur la date de son baptême et renouvelle ainsi la perspective symbolique de tout notre passé, de notre destin. Au fil d'un récit haletant, affleurent parfois des correspondances troublantes entre les tribulations du monde de Clovis et les commotions de notre temps : le va-et-vient des peuples en errance, les barbares, les invasions, les fiertés évanescentes, les civilisations qui s'affaissent... Une restitution spectaculaire, passionnante, inattendue, qui nous fait revivre comme jamais les temps mérovingiens et les origines de la France.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roman de Saint Louis

    Philippe de Villiers

    Parution : 6 Novembre 2013 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Je rêvais de retrouver la trace et l'image d'un Saint Louis à l'humanité sensible, un Saint Louis de chair, à figure humaine. Le temps, en l'élevant au-dessus de nos natures, lui a peut-être rendu un mauvais service. Il m'a imposé d'aller puiser aux sources les plus authentiques. Là où repose le trésor des paroles vivantes, laissées par les premiers témoins. Ceux qui ont vraiment connu le roi Louis IX, qui l'ont approché, accompagné depuis l'enfance jusqu'au trépas. J'ai remonté le filet d'eau vive. Je n'ai rien inventé. Ni les événements, ni les personnages, ni même l'insolite. Il m'a fallu plonger dans l'époque, en étudier la vie quotidienne dans ses moindres détails, sentir battre les passions, pour faire revivre un Saint Louis de notre temps. »
    Philippe de Villiers

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le roman de Charette

    Philippe de Villiers

    Parution : 17 Octobre 2012 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Combattu souvent, battu parfois, abattu jamais » : la vie de François-Athanase Charette de la Contrie est à l'image de sa devise. Vendéen comme lui, Philippe de Villiers nourrit depuis longtemps un attachement tout particulier pour ce héros dont le destin fait écho à sa propre histoire familiale. Au point de s'identifier à lui et de ressusciter, sous forme de mémoires imaginaires, la vie aventureuse de cet homme aussi séduisant qu'intrépide, fidèle envers et contre tout à une cause : « la Patrie, la Foi, le Roi ».De sa brillante carrière dans la Marine royale, intégrée à l'âge de quatorze ans, à ce jour de 1793 où, à la tête d'une troupe de paysans du Marais breton, Charette part à l'assaut de la République, Philippe de Villiers ressuscite la flamboyante épopée d'un homme dont l'audace et le courage, la personnalité singulièrement libre et moderne, n'ont pas fini de fasciner.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les cloches sonneront-elles encore demain ?

    Philippe de Villiers

    Parution : 12 Octobre 2016 - Entrée pnb : 13 Octobre 2016

    La France est meurtrie par le terrorisme. Mais il y a plus grave : elle est en train de perdre son identité. Si l'on ne fait rien, selon Philippe de Villiers, la voix du muezzin couvrira le son des cloches de nos terroirs.
    L'auteur a eu accès à de nombreuses informations qu'il divulgue ici pour que les Français sachent et prennent conscience de l'extrême gravité de la situation.
    à travers une mise en perspective vertigineuse, il rappelle comment, depuis les années 1980, notre pays a été lentement mais surement « islamisé». Rien n'a été fait pour répondre aux vagues migratoires et au plan secret de l'Europe. Pire, ce projet d'un « Eurislam », révélé ici au grand jour, a été encouragé par les élites françaises.
    Il faut renouer avec notre pays. Philippe de Villiers propose d'inventer un nouveau roman national qui soit un roman d'amour. Pour que chaque Français puisse partir dans la vie avec un bagage imaginaire qui porte ses rêves.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le moment est venu de dire ce que j'ai vu

    Philippe de Villiers

    Parution : 30 Septembre 2015 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « J'ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j'en suis sorti avec le dégoût.Le désastre ne peut plus être maquillé. Partout monte, chez les Français, le sentiment de dépossession. Nous sommes entrés dans le temps où l'imposture n'a plus ni ressource ni réserve. La classe politique va connaître le chaos. Il n'y a plus ni précaution à prendre ni personne à ménager. Il faut que les Français sachent. En conscience, j'ai jugé que le moment était venu de dire ce que j'ai vu. »Philippe de Villiers

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Puy du fou ; un rêve d'enfance

    Philippe de Villiers

    Parution : 25 Avril 2018 - Entrée pnb : 26 Avril 2018

    Sur une petite colline abandonnée des hommes, enfouie dans l'oubli, un jeune homme dépose son rêve d'enfance.Très vite, il se heurte à des difficultés qui paraissent insurmontables. Toutes les conditions sont réunies pour l'échec.Le 16 juin 1978, la colline va s'embraser. La Cinéscénie du Puy du Fou est née. Puis le Grand Parc de l'Histoire de France, la Cité Nocturne, etc...Le Puy du Fou va devenir un fleuron français, un haut-lieu de la mémoire vivante.Au fil d'un récit haletant, Philippe de Villiers révèle comment les obstacles furent avalés. Il raconte la genèse d'un succès foudroyant qui a porté, en quelques décennies, le Puy du Fou sur le toit du monde.Aujourd'hui, depuis Los Angeles, les oscars et récompenses pleuvent. De nombreux pays, de l'Espagne à la Chine, sollicitent le Puy du Fou pour mettre en valeur leur culture, leurs racines. « Chacun veut son Puy du Fou».C'est toute cette histoire improbable que raconte Philippe de Villiers. Et il s'interroge en conclusion : « Pourquoi donc le Puy du Fou connait-il une telle longévité ? Pour trois raisons : l'Idée ne s'est pas affadie, le feu créatif ne s'est pas éteint et nous avons gardé nos ferveurs ».Le Puy du Fou est une oeuvre humaine, fragile, qui n'est pas tout à fait dans la main des hommes.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Avant qu'il ne soit trop tard

    Philippe de Villiers

    Parution : 21 Janvier 1993 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    Trois millions de chômeurs, est-ce une fatalité ? On finirait par le croire, àécouter beaucoup d'hommes politiques : « C'est la rançon de la productivité», dit l'un ; « Nous ne pouvons faire mieux que du traitement social », dit l'autre.
    Philippe de Villiers ne partage pas la résignation qui s'est emparée des responsables du pays comme de ses administrateurs. Encore faudrait-il, pour mettre un terme à l'augmentation continue du chômage, en finir avec un certain nombre d'idées fausses qui ont contaminé jusqu'aux libéraux.
    Dans la foulée de la campagne qui s'est engagée, au nom de « Combat pour les valeurs », contre le traité de Maastricht, Philippe de Villiers dénonce avec la même force de conviction l'aveuglement des technocrates de Bruxelles et du GATT, et le triomphe de l'idéologie du libre-échangisme simpliste qui, en abandonnant la « préférence communautaire », condamne nos industries à se « délocaliser » dans les pays à la main-d'oeuvre bon marché.Un livre essentiel, à lire avant qu'il ne soit trop tard.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La 51e etoile du drapeau americain

    Philippe de Villiers

    Parution : 29 Octobre 2003 - Entrée pnb : 27 Avril 2016

    « Européen, ami de l'Amérique, j'observe que nous sommes aujourd'hui à front renversé : les Européens des nations ne veulent pas d'une Europe soumise, au moment où les Européens labellisés s'activent pour faire de l'Europe un comptoir franchisé de l'Amérique.
    Cette Europe à la dérive n'est plus qu'un concours de lâcheté. Elle est de moins en moins européenne, de plus en plus atlantique et bientôt elle sera eurasiatique.
    À vingt-cinq pays, l'Union européenne n'a plus aucune chance face à l'Amérique d'installer une puissance de contrepoids ; elle sera, demain plus qu'hier encore, une puissance additionnelle, supplétive, la 51ème étoile du drapeau américain. »
    P. de V.

    30 prêts - 120 mois
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty