• L'ambition de ce volume est de montrer qu'il existe des trajectoires qui relient l'Europe centrale et orientale à l'Italie sans aucune médiation française. Il repose sur une alternance spéculaire entre italianistes et slavistes, historiens et littéraires. Les périodes étudiées sont la Renaissance, le XIXe siècle, la période précédant le fascisme et le fascisme lui-même, puis le XXe siècle, de la Révolution de 1917 à la chute du mur de Berlin en 1989.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le volume correspond aux actes d'un colloque sur « Mémoire et écritures du moi : pudeur, impudeur », qui s'est tenu en novembre 2007 et dont le propos était d'étudier comment, à travers les siècles, le moi se masque et se démasque dans les Lettres et les Arts de l'Italie et du monde italophone. Dans tout texte en prose ou en vers dans lequel s'écrit l'intime - qu'il s'agisse de mémoires, de correspondances, de souvenirs fragmentaires, d'autobiographie ou d'autofiction -, s'organise une écriture de la pudeur (ou de l'impudeur) appelée aussi, selon les âges, « autocensure ». Plusieurs participants se sont penchés sur des textes autobiographiques de factures assez classiques tels que des lettres, des autobiographies, alors que d'autres ont étudié l'autobiographie en poésie, dans des interviews ou encore des formes d'autobiographie définie comme « utilitaire », c'est-à-dire instrumentalisée à des fins politiques ou journalistiques.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
empty