• Hôtel Waldheim

    François Vallejo

    Parution : 29 Août 2018 - Entrée pnb : 29 Août 2018

    " Et si Hôtel Waldheim était le chef-d'œuvre de François Vallejo ? " Claire Julliard, Bibliobs
    Ce roman était présent dans les deux premières listes du Prix Goncourt 2018.

    " À l'entendre, j'étais très fort, à seize ans, pour tout effacer, et ça continue. Pourtant, à force de déblatérer sans réfléchir, j'ai commencé à lui prouver et à me prouver que je me suis fourré dans de drôles de situations. Si quelqu'un m'avait dit hier : tu t'es comporté comme le pire voyeur, pour surprendre un couple dans son lit, je ne l'aurais pas cru. C'est revenu tout seul, devant cette fille dans son fauteuil. Je sentais son souffle sur ma peau, incroyable ce qu'elle m'insuffle. Presque malgré moi, j'ai reconstitué la scène oubliée. Et d'autres. Elle va finir par me convaincre que je lui cache quelque chose. Que je me cache quelque chose ?

    Comme l'impression de rencontrer un inconnu qui s'appellerait Jeff Valdera. Et dans le genre inconnu, elle se pose là aussi, avec ses questions insistantes... "

    Lors de ses séjours avec sa tante à Davos, à l'hôtel Waldheim, l'adolescent Jeff Valdera n'aurait-il été qu'un pion sur un échiquier où s'affrontaient l'Est et l'Ouest au temps de la guerre froide ?

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Efface toute trace

    François Vallejo

    Parution : 3 Septembre 2020 - Entrée pnb : 30 Juillet 2020

    « Qu'est-ce qui vaut le plus cher ? Une oeuvre de jv ou le risque de devenir la sixième victime connue d'une entreprise qui nous dépasse ? Comportement suicidaire ou génie des affaires ? La distinction entre les deux se révèle de plus en plus mince. Risquer sa vie, c'est aussi excitant que risquer sa mise, pour des individus riches et peut-être blasés. »Le narrateur, un expert en art contemporain, est chargé par un groupe de collectionneurs surnommé « le consortium de l'angoisse », d'enquêter sur des incidents étranges ayant entraîné la mort de certains d'entre eux. Il constate que le seul point commun entre les victimes serait leur passion pour les créations d'un certain « jv »...Provocation ? Bluff ? Manigance d'une organisation criminelle d'ampleur mondiale ou d'un serial artiste doublé d'un serial killer ?François Vallejo avec Efface toute trace embarque son lecteur au coeur d'une enquête palpitante où les apparences sont autant de trompe l'oeil s'éclairant les uns les autres. À la question de ce qu'est une oeuvre d'art, se révèle la contemporanéité d'un monde avec ses fantasmes et ses réalités dans toute leur cruauté et leur vanité. Talentueux et féroce.

    François Vallejo sait de mieux en mieux d'où il vient et cherche de moins en moins à savoir où il va.La seule voie qu'il persiste à suivre est celle du roman, et c'est pour lui un chemin de traverse.Il a exploré une dizaine d'itinéraires singuliers, depuis Vacarme dans la salle de bal, en 1998 jusqu'à Hôtel Waldheim en 2018.Il considère que, sur ces routes secrètes de la vie et des romans qu'il découvre comme elles viennent, le plaisir d'aller dépasse le bonheur d'arriver.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Ouest

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Avec Ouest, François Vallejo signe peut-être son livre le plus abouti. Le plus terrible en tout cas. Fixant sans espoir de fuite chacun à son rêve, quand bien même son illusion aurait pâli. Un roman qui ébranle sans proposer de consolation, n'est-ce pas là l'une des forces vitales que seule la littérature procure ? " Le Monde
    Un soir, aux tréfonds des terres normandes, un garde-chasse se découvre un nouveau maître. Le vieux baron de l'Aubépine est mort. Un fils le remplace. Lambert était un serviteur à l'âme trop près de ses bois pour s'entendre avec l'Aubépine le Jeune, pétri de folies politiques, d'obsession des corps et de maladie rentrée. Et pourtant...

    Ouest, c'est l'histoire d'un huis clos où deux hommes se détruisent dans l'indifférence d'un paysage. La terre détrempée s'englue sur les chaussures, la pluie colle aux yeux, les odeurs de gibier flottent sans fin et les matins sont seigneurs des forêts.

    Ouest, c'est l'histoire d'une jeune fille à la peau de dentelle, d'ingénues fines et de demi-mondaines égarées. Dans le château des Perrières, le calvados sert l'oubli, et l'inquiétude, insidieuse, enténèbre les chairs.

    Ce roman a reçu le Prix du Livre Inter en 2007.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un dangereux plaisir

    François Vallejo

    Parution : 24 Août 2016 - Entrée pnb : 8 Juillet 2016

    " L'intrigue est, comme toujours chez Vallejo, enlevée et trépidante. L'écrivain manie le suspense aussi bien que la langue. Il fait festin de mots sans être précieux. [...] C'est l'extravagance désinvolte de Vallejo qui fait sa différence. Et le parfum de mystère présent dans tous ses livres qui les rend si attrayants. " L'Obs
    À l'origine d'un roman, il y a toujours pour moi un croisement secret entre quelques détails de ma vie la plus intime, le goût du mythe le plus universel et la traversée du temps historique. Pour Un dangereux plaisir, où l'on mange et cuisine à tout va, l'affaire personnelle touche à l'enfance : j'ai été un de ces enfants pour qui la nourriture a longtemps été problématique ; une tarte aux fraises surgie dans la main d'une inconnue me révèle le plaisir de dévorer : la scène fondatrice se retrouve dans le livre, elle est vraie. Plus tard, une tante m'initie à l'art du fumet de poisson et fait de moi un amateur de préparations culinaires à la fois ordonnées et fantaisistes. François Vallejo

    En dépit de la nourriture que ses parents lui imposent et qu'il rejette avec constance, Élie Élian s'attarde à l'arrière du restaurant qui s'est ouvert dans son quartier. Les gestes qu'il observe, les effluves dont il se délecte sont une révélation : il sera chef-cuisinier.

    Son passage dans l'établissement de la veuve Maudor sera déterminant. Elle l'initie à l'amour fou et lui offre d'exercer son incroyable génie culinaire. Puis ses errances dans un Paris en proie aux émeutes le mèneront jusqu'au Trapèze, le restaurant où son destin de magicien des sens, des goûts et des saveurs s'accomplira.

    Ce roman a reçu le Prix de l'Académie Rabelais 2017.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Fleur et sang

    François Vallejo

    Parution : 20 Août 2014 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " François Vallejo mène son récit avec une habileté démoniaque, entretenant un suspens qui va croissant. Cet amoureux du style, qu'il travaille avec la méticulosité d'un cueilleur de plantes médicinales, livre ici un roman magnifique. " Télérama
    "
    Un homme ne peut rester solitaire, il a besoin de tous les autres hommes. Une phrase unique n'a aucun sens, sans le voisinage de toutes les autres phrases. Une histoire ne saurait exister toute seule, elle n'est belle que si elle croise toutes les autres histoires. "

    Fleur et Sang entrelace deux destins, deux époques dans une ronde effrénée. Né sous Louis XIV, Urbain Delatour fait son apprentissage auprès de son père, maître chirurgien-apothicaire, tout en s'interrogeant sur son manque d'ardeur à embrasser la profession familiale, quand il est foudroyé par la vision des seins et des cuisses d'Isabelle de Montchevreüil...

    Dans la France d'aujourd'hui, Étienne Delatour, l'éminent cardiologue, pétrissant les chairs, tranchant les poitrines, prêt à tout pour sauver ses patients, est, lui, fasciné par Irène Saint-Aubin l'intrigante. Mais la passion le mènera au bord du précipice.

    Quels liens mystérieux se tissent, par-delà le temps, entre ces deux vies d'exception ?

    Roman de l'amour, celui qui triomphe de la douleur et de la folie,
    Fleur et Sang réconcilie la technique sans âme avec les mains de l'homme en proie au doute et à ses désirs

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Métamorphoses

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Dans ce roman audacieux et percutant, Vallejo dresse le constat alarmant d'une société en proie à une crise morale sans précédent, peuplée de citoyens en quête de sens. " Le Nouvel Observateur
    " Je ne le reconnais pas, masqué par son sac à dos. C'est lui, le plus attendu, mon demi.

    Il m'entraîne aussitôt, tout en esquivant ma tentative d'embrassade.

    Je n'ai pas le droit de te prendre dans mes bras pour te dire ma joie de te voir vivant ? Inutile qu'on nous voie davantage ensemble. Le gérant du camping, c'est déjà beaucoup.

    Alban pose son sac à dos au pied d'un frêne, regard circulaire, ses bras se posent sur mes épaules, les attirent vers lui, deux baisers sonores sur chaque joue, comme les jours où je réussissais un examen, et il me tient serrée, comme il ne l'a jamais fait.

    Je m'étais préparée à tout, depuis ce matin, à sa mort, à son indifférence, pas à sa tendresse. Mon cerveau s'efface de moi, vide d'intentions et de questions. Seuls mes bras vivent encore et entourent la taille d'Alban et l'écrasent et l'étouffent. Les doigts de mon demi quittent mes omoplates pour aller desserrer mes mains.

    Tu me coupes la respiration, grande sœur. Je ne suis pas venu ici pour mourir. "

    Quand elle apprend que son demi-frère s'est converti à l'islam, Alix va tout faire pour montrer à leurs parents, à la DCRI, au monde entier et à son " demi " lui-même, qu'il s'agit là d'un malentendu à l'échelle de la planète généré par une société qui multiplie les contresens et a sacrifié tous ses repères.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'incendie du Chiado

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Il s'agit de l'œuvre d'un grand romancier français qui, après Ouest, sait se renouveler avec talent. " Le Figaro magazine
    Le 25 août 1988, s'embrase le plus vieux quartier de Lisbonne. Quatre inconnus refusent d'évacuer les lieux, et se fondent dans les décombres et les cendres. Jusqu'à ce que surgisse un cinquième personnage...

    " Vous agissez tous par amour. C'est drôle. J'ai du mal à vous croire. Je veux bien qu'on entre dans un quartier en feu pour réussir des photos, par amour du métier. Mais qu'on n'en sorte pas ? Tu peux m'expliquer ?

    Eduardo baisse la tête et, même dans le noir, on s'en aperçoit.

    Agustina dit qu'on voit bien qu'il n'aime pas l'amour, puisqu'il s'étonne de le trouver chez les autres.

    Même toi,
    Francês ? Tu ne dis plus rien ? Tu n'es donc pas là par amour, comme eux ? Tu es là par haine, alors ?

    Le Français ne veut pas se laisser dominer. Il préfère l'embrouiller : Oui, oui, tu as raison... la haine, c'est exactement ça... c'est la haine qui m'a fait venir à Lisbonne.

    Aucun touriste ne visite un pays qu'il déteste d'avance...

    Je ne fais pas du tourisme. Je devais rencontrer quelqu'un. "

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les soeurs Brelan

    François Vallejo

    Parution : 14 Janvier 2013 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Ce roman de François Vallejo est fracassant. " Le Canard enchaîné
    "
    Les trois filles s'étaient regardées en entrant, les mêmes yeux gris, et tues une demi-heure. Des têtes butées : on voulait bien comprendre, quelques mois après le décès accidentel de leur dernier parent. Après tout, qu'elles se butent, si elles se soumettent à la décision du juge et du Conseil de famille.
    Elles ont échangé un nouveau regard triangulaire... ça part de Sabine, elle attrape l'œil de Marthe sur sa droite... Judith, à sa gauche, le devine, tourne la tête et capte le mouvement de paupières... les aînées attendent le renfort de la dernière, c'est fait, elles se lancent, alors qu'on ne leur demandait rien. La triple voix monte, couvre les autres : Disons-leur, Judith, Marthe, oui, Sabine, puisque personne n'en parle... l'anniversaire, ils n'ont pas dû faire attention à la date... je croyais qu'ils le savaient, c'est aujourd'hui, oui, aujourd'hui, la date, dis-le, Marthe, ça change tout.
    Monsieur le Juge, qu'attendez-vous pour les faire taire ? "

    Trois sœurs revendiquent leur droit de vivre comme elles l'entendent, et font claquer les portes. Souffle alors le désir d'une vie choisie et non subie, hors des normes.

    Ce roman a reçu le Prix Marguerite Puhl Demange 2011.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Groom

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Plus nous avançons dans ce Groom de Vallejo, plus nous découvrons des raisons d'être admiratifs. " Le Canard enchaîné
    "
    Mais que pouvait-il bien faire au musée national d'Art moderne, aux heures de bureau ? se répétait-elle, tout au long de sa marche aveugle. Un homme assidu des expositions, Antoine ? Première nouvelle. "
    Chez eux, Antoine Carmi est déjà là.
    " - Tu rentres seulement ?
    C'est lui qui a parlé le premier, de dos toujours, sa voix semblait lointaine. Elle a hésité avant de mettre tout un poids d'interrogations dans la plus banale des questions :
    - Ça va bien ?
    - Pourquoi ça n'irait pas ?
    - Tu pourrais avoir besoin de te remettre.
    /> - Me remettre de quoi ? "

    La bonne question, la plus simple des questions, Véra Carmi ne parvient pas à l'énoncer. Et cette incapacité emporte la spirale dans laquelle elle tombe, celle de l'histoire d'Antoine, de Mlle Rotheim et d'une série de tableaux de Soutine, où explose la tache rouge lumineuse des
    Groom.

    Ce roman a été couronné Prix des Libraires 2004 et Prix Culture et Bibliothèques pour Tous 2004.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le voyage des grands hommes

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Capable de renouveler son imaginaire à chaque roman, François Vallejo nous offre, avec Le Voyage des grands hommes, une œuvre brillante et ludique, qui nous rend plus heureux et plus intelligents. " Télérama
    Rousseau, Diderot et Grimm ont-ils fait ensemble le Voyage d'Italie ?

    Seul Lambert, valet d'exception, pourra vous en convaincre :

    "
    Ma mère m'a donné la vie sans prévenir sur une grande table d'office, à l'heure du souper, entre potage à l'oseille et entremets, la cuisinière, à ce qu'on m'a dit, coupant ce qui me rattachait à ma mère de son couteau le mieux affilé, comme de la panse de mouton. J'ai manqué être bouilli par une servante habituée à plumer la volaille, n'ayant pas trouvé de meilleure idée que de me tremper dans une eau tout juste sortie du feu pour m'ôter la saloperie visqueuse dont elle me voyait enduit. Lavé d'un jaune d'œuf fraîchement pondu, gratté comme une jeune carotte, rincé, séché, serré dans des langes et couché sur un lit de poireaux, j'ai attendu sans pleurer, à ce qu'on m'a dit longtemps après, dans un panier, la fin d'un grand souper, au milieu des allées et des venues de tous les gens de cuisine, tandis que ma mère recouverte d'un grand drap se désespérait de manquer à son service. "

    Ce livre a reçu le Prix Pierre Mac Orlan 2005, le Prix de l'Académie du Maine et le Prix du Roman du Var.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Pirouettes dans les ténèbres

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Pirouettes dans les ténèbres, roman de folie heureuse, met à mal quelques données académiques, bénies et reconnues : c'est bon pour aborder ce XXIe siècle. " Le Canard enchaîné
    " Des questions comme ça, j'en ai plein les poches ; et jamais de réponse... J'en lève les bras au ciel : ils figurent, au-dessus de ma tête, deux gigantesques points d'interrogation. "

    " Gibbon " : c'est l'identité qu'a choisie le narrateur après que son père est mort en hurlant son nom. La mère l'a vite rejoint. Demeure le Dr Delafosse, l'ami, au passé ténébreux, inconcevable, d'ex-maoïste.

    Las ! l'ami meurt lui aussi, ne laissant à l'orphelin qu'une enveloppe cachetée destinée à un camarade de jeunesse qui dirige un asile psychiatrique à Plaisir :

    " Quand tu auras besoin d'aide, utilise cette lettre, va voir Victor, compte sur lui comme sur moi. "

    Devant le phénomène, l'aliéniste renâcle... mais il y a la missive, longue, qui semble ressusciter des secrets obscurs...

    Le jour où Gibbon – devenu le livreur de Victor – percute Tatiana avec une antique coiffeuse qu'il porte à bout de bras, le destin s'emballe.

    Gibbon, Victor, Tatiana... L'inquiet, la fantasque, le séducteur, Tatiana la si légère, Gibbon et ses bras, Victor et ses fous...

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Madame Angeloso

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Une maille à l'endroit, d'amour et de respect, une maille à l'envers, de terrifiante aversion, les trois personnages vont, au fil des pages, reconstituer le sombre, très sombre destin d'une extraordinaire figure de femme. " Les Échos
    – Votre maman... identifiée... confirmation...
    Assis, le brigadier : le fils se marre. Va lui dire que tu te marres parce qu'il est minuscule et qu'il te parle d'une femme énorme, ta mère, passée sous un train.
    Il était bien plus surpris que moi.

    La R5 de Mme Angeloso a percuté le train qui transportait le dalaï-lama à travers l'Europe. La seule victime est la passagère de la voiture.

    On apprend la nouvelle en même temps qu'Angelino, le fils de Madame, M. Coquemar, un client de l'hôtel que Madame tenait à Dunkerque des années auparavant, et Danuta, une cousine polonaise de Madame.

    Et d'évoquer la figure épique et grandiose de cette femme qu'ils ont côtoyée, aimée, détestée... Élucideront-ils le mystère " Angelosien " ?

    Ce roman a reçu le Prix France Télévision 2001.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Vacarme dans la salle de bal

    François Vallejo

    Parution : 22 Août 2012 - Entrée pnb : 30 Août 2014

    " Écrit à ravir, avec simplicité et souplesse, Vacarme dans la salle de bal est un roman complexe et subtil malgré son aspect linéaire. D'une grande vivacité, il se termine par un final étourdissant. " La Croix
    " Nous pourrions nous ignorer, comme bien des voisins au monde, mais un petit rien établit un lien entre nous, un lien ténu et flou, intermittent, mais déjà plus lourd et plus douloureux à l'épiderme que des chaînes : dès que nous nous enfermons, lui dans sa taupinière, moi dans mon entresol, et que nous séparent seulement lui son plafond, moi mon parquet, ce petit rien entre nous, c'est son grand boucan. Ça barde tout de suite. Voici que du fond de la crypte sur laquelle je m'apprêtais à bâtir avec Célestine une cathédrale de paix vouée au recueillement voluptueux et à la musique de chambre, s'élève un sabbat de bal musette. "

    Pour éviter de s'en faire un ennemi, le narrateur – médecin désabusé responsable de la santé de tous les marins du globe transitant par le port du Havre – a l'idée saugrenue de " quémander " le silence auprès de M. Émile afin d'écrire sa pseudo-thèse qui traite... du bal à travers les âges ! Mal lui en prend !

    Anodin et loufoque, truffé de quiproquos, le récit aborde très subtilement les rives du " conflit " entre corps et esprit, entre l'un qui danse et l'autre qui ne fait que " penser " la danse, celles de la difficile communication entre les humains.

    30 prêts - 1825 jours
    20 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Economie-Droit

    Jean-François Bocquillon; Anne-Marie Vallejo-Bouvier; Stéphane Balland

    Parution : 29 Juin 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Tout le programme d'économie droit au BTS en 80 fiches.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
empty