• Le mystère de la chambre jaune

    Gaston Leroux

    Parution : 16 Août 2018 - Entrée pnb : 19 Septembre 2018

    Qui a tenté d'assassiner Mlle Stangerson, la fille du célèbre scientifique? Et comment l'assassin a-t-il pu s'enfuir d'une pièce fermée de l'intérieur? Pour les plus fins limiers de la police, l'énigme semble insoluble. Mais pas pour Joseph Rouletabille, le jeune reporter détective! Parviendra-t-il à résoudre l'incroyable mystère de la chambre jaune?

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le fantôme de l'Opéra

    Gaston Leroux

    Parution : 25 Janvier 2012 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Une ombre rôde dans l'Opéra. Une présence singulière, une apparence douteuse et une voix lugubre... Un machiniste est retrouvé pendu, un grand lustre se détache en pleine représentation. On parle du fantôme de la loge n°5. Mais a-t-on véritablement affaire à un fantôme ?

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le parfum de la Dame en noir

    Gaston Leroux

    Parution : 11 Avril 2019 - Entrée pnb : 27 Juin 2019

    Le mystère de la Chambre Jaune résolu, Mathilde Stangerson a enfin épousé Robert Darzac. Mais, très vite, le voyage de noces tourne au cauchemar: une terrible menace s'abat sur le couple et le conraint à se réfugier au château des Rochers Rouges. Pour sauver la Dame en noir, Joseph Rouletabille, le jeune reporter détective, va devoir affronter les secrets de son propre passé.
    Titre recommandé par l'Éducation nationale en classe de 4e.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le fauteuil hanté

    Gaston Leroux

    Parution : 20 Avril 2011 - Entrée pnb : 7 Décembre 2015

    Un Académicien meurt en prononçant son discours de réception sous la Coupole. Bientôt un deuxième ! Puis un troisième ! Quel tueur en série sévit ? Pourquoi ? Comment ? L'inquiétude devient vite générale. Plus personne n'ose se porter candidat à l'Académie Française ! Sauf Gaspard Lalouette, un brave marchand de bric-à-brac, qui va malgré lui résoudre l'énigme. Un récit entre mystère, fantastique et humour, signé par l'un des maîtres du roman feuilleton.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Un homme dans la nuit

    Gaston Leroux

    Parution : 15 Mai 2017 - Entrée pnb : 18 Mai 2017

    À bord d'un train traversant les États-Unis, le magnat Jonathan Smith est attaqué par sa protégée et future femme Mary et par son secrétaire personnel, Charley, qui est accessoirement l'amant de la belle Mary, dans le but de lui dérober ses richesses.
    Laissé pour mort après avoir été jeté de la plateforme du train, Smith est en réalité recueilli par une tribu indienne. Le milliardaire déchu prépare alors une vengeance des plus terribles dont son fils William sera l'instrument, des années plus tard dans le Paris huppé de la Belle Époque...
    Romancier et scénariste prolifique, Gaston Leroux (1868-1927) est l'auteur des aventures du reporter Rouletabille : Le Mystère de la chambre jaune, Le Parfum de la dame en noir, entre autres, mais aussi du Fantôme de l'Opéra. Ses romans ont fait l'objet de multiples adaptations au cinéma et à la télévision.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au sommet de son art, anticipant les romans qui s'épanouiront en 14-18, Gaston Leroux décrit l'embrasement des Balkans avec un réalisme stupéfiant.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rouletabille à la guerre t.1 ; le château noir

    Gaston Leroux

    Parution : 31 Janvier 2014 - Entrée pnb : 3 Septembre 2015

    Octobre 1912. La Bulgarie et ses alliés s'apprêtent à mettre le feu aux Balkans.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Quelques nouvelles terrifiantes

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Un homme est convié au dîner d'un groupe d'anciens naufragés qui ont de curieuses habitudes alimentaires... Une jeune femme découvre avec effroi la profession de son mari... Une auberge sinistre où ont lieu d'horribles crimes... Des parents ruinés simulent leur cambriolage et leur assassinat pour assurer un avenir meilleur à leur fils... Une jeune femme aux nombreux prétendants - 12 - est tenue pour responsable de la mort de plusieurs d'entre eux... Un mari trompé, un collier de velours qui empêche une tête coupée de tomber... Extrait : « Je rentrai chez moi et me mis à surveiller mes voisins. Ils ne se montrèrent point, et, bien avant la nuit, j'apercevais les volets fermés et, dans leurs interstices, des lumières, des lueurs, comme j'en avais vues lors de la très singulière nuit, un an auparavant. Seulement je n'entendais pas encore le prodigieux bruit de tonnerre de tambour de bois. À sept heures, me rappelant la toilette de soirée de la dame à la lampe, je m'habillai. Les dernières paroles de Mme Gérard n'avaient fait que m'ancrer dans ma résolution. Beauvisage recevait ce soir des amis ; il n'oserait pas me mettre à la porte. Ayant passé mon habit, j'eus un instant l'idée, avant de descendre, d'emporter avec moi mon revolver, et puis, finalement, le laissai à sa place, me trouvant stupide. « Stupide, j'étais, de ne l'avoir point pris.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Palas et Chéri-Bibi

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Chéri-Bibi réussit à s'évader du bagne de Cayenne en compagnie d'un autre condamné, Palas. Ce dernier prend l'identité de Raoul de Saint Dalmas pour regagner l'Europe. Là, il épouse Françoise de la Boulays. Un certain Casimir veille sur le couple qui n'est autre que Chéri-Bibi... Extrait : C'était une figure effroyable que celle de Chéri-Bibi. D'exceptionnelles aventures, de longues années de bagne, coupées d'évasions sans nombre, des passions farouches, la torture de la chair et jusqu'à la flamme ardente du vitriol avaient ravagé cette face formidable qu'on ne pouvait voir sans terreur. Cependant de temps à autre -- quand il regardait Palas par exemple -- une lueur de bonté étrange éclairait cette tête d'enfer. Toute sa personne, du reste, était redoutable. Ses poings énormes, sa carrure, ses épaules qui semblaient faites pour soulever de prodigieux fardeaux, tout en lui donnait une impression de force irrésistible. Lorsqu'il fournissait un effort, les muscles dessinaient sous sa blouse de forçat un relief saisissant. Cette blouse le couvrait toujours. On ne l'avait jamais vu, comme ses compagnons, travailler ou se promener le torse nu. On disait que la chair de sa poitrine portait, imprimé, le secret de sa vie et que certains tatouages exprimaient en toutes lettres celui de son coeur. Or, Chéri-Bibi avait une grande pudeur pour les choses de l'amour. Cet homme, dont on ne comptait plus les crimes, avait toujours eu, comme on dit, des moeurs irréprochables. Chéri-Bibi et Palas se croyaient seuls. Ils n'avaient pas vu Fric-Frac revenir sournoisement sur ses pas pour, à l'abri d'un rocher, les guetter et les écouter.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Un homme dans la nuit

    Gaston Leroux

    Parution : 7 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Jonathan Smith, le «roi de l'huile», est immensément riche. Mary, enfant de rien, du hasard, de la misère, qu'il a ramassée, un jour de promenade, avec sa mère, va devenir son centre du monde, ses beaux grands yeux clairs l'ayant séduit tout de suite. Mais Mary en aime un autre et va être amenée à «tuer» Jonathan. Celui-ci, laissé pour mort, en réchappe par miracle et après vingt ans de préparatifs, il lance sa «terrible» vengeance, corrompant et achetant tous ceux qui lui permettront d'atteindre le but qu'il s'est fixé...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rouletabille chez le tsar

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    En 1905, le journaliste Joseph Rouletabille est envoyé en Russie pour y effectuer un reportage1. Le Tsar lui demande de veiller sur le général Trébassof, menacé par des révolutionnaires. Fait prisonnier, le jeune Français échappe de justesse à l'implacable tribunal révolutionnaire... Extrait : Et, cette nuit, cette nuit où elle sent Rouletabille quelque part, autour d'elle... voilà, vraiment, qu'elle est moins inquiète... et pourtant les policiers ne sont plus là !... Aurait-il raison, ce petit ?... Il est certain (elle ne saurait se le dissimuler) qu'elle est beaucoup plus tranquille... plus tranquille maintenant que les policiers ne sont plus là... elle ne passe pas son temps à rechercher leurs ombres, dans l'ombre... à tâter l'ombre... les fauteuils... les canapés... à secouer leur torpeur... à les appeler tout bas, par leur petit nom et le petit nom de leur père... à leur promettre le natchaï important s'ils veillent bien... à les compter, pour savoir où ils sont tous... et, tout à coup, à leur jeter en plein visage le jet de lumière de sa petite lanterne sourde pour être sûre, bien sûre, qu'elle a en face d'elle, un de la police... et non point un autre... un autre avec une petite boîte infernale sous le bras !...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Rouletabille chez Krupp

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Dans cette aventure, Rouletabille est envoyé en Allemagne (dans une usine de machines à coudre) pour récupérer un savant français enlevé par les Allemands. Le Kaiser veut contraindre le professeur à mettre au point une invention qui risquerait de faire basculer la victoire dans le camp allemand. Extrait : « -- Si imaginatif qu'ait été Jules Verne, s'exclama-t-il, il n'eût jamais osé rêver ce que la science actuelle est susceptible de matérialiser. Dans mon affaire à moi, il ne s'agit pas d'un obus, mais d'une torpille. Et d'une torpille qu'aucun canon au monde ne pourrait contenir et qu'aucune charge d'explosif connue ne pourrait envoyer bien loin ! Ma torpille est plus grande que le Titanic ! Entendez-vous, je dis plus grande que le Titanic ! Elle a trois cents mètres de long. Elle est douée d'une vitesse de quatre cents kilomètres à l'heure ! rien ne saurait l'arrêter ! Elle ruine tout, brûle tout, anéantit tout, dans un cercle de plusieurs lieues ! On ne peut rien contre elle, une fois lancée ! Rien au monde n'est capable de l'empêcher d'atteindre exactement son but, ni d'éclater à l'heure fixée et à l'endroit fixé ! Elle s'appelle Titania !... « Je ne sais si vous avez vu quelquefois Théodore Fulber, continua le directeur de L'Époque. Il a des yeux d'une clarté, d'une pureté enfantines, une figure de petit ange inspiré, dans un cadre farouche de mèches blanches qui se tordent comme des flammes autour de son front phénoménal !... et le tout constitue un mélange des plus curieux qui étonne et inquiète. « Ce soir-là, il était très, très inquiétant. Quand il se leva de table, après nous avoir lancé sa formidable tirade, il avait littéralement l'air d'un fou !... et j'ai pu croire qu'il allait tomber devant nous, d'une attaque d'apoplexie.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Homme qui revient de loin

    Gaston Leroux

    Parution : 7 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Jacques voit réapparaître son frère qu'il a assassiné pour s'approprier sa fortune. Sa femme Fanny découvre le crime mais ne crois pas au revenant...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Homme qui a vu le diable

    Gaston Leroux

    Parution : 7 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Non, il n'était point naturel que les choses devinssent tout à coup, sans raison apparente, aussi désolées ; il n'était point naturel que cette verdure, ces arbres, ces fleurs qui, si joyeusement, avaient gravi la montagne, se fussent arrêtés soudain au bord de ce plateau, comme s'il avait été maudit, comme si le destin en avait interdit l'approche à tout ce qui pouvait ressembler à de la vie. Je n'avais jamais rien vu d'aussi lugubre que ces rochers nus et que cette masure, toute branlante encore du choc de l'ouragan ; et une grande curiosité me vint de pénétrer dans cette demeure, fermée jusqu'à ce jour aux étrangers, derrière cet hôte dont on ignorait tout, même le nom, et qui, tête nue, se promenait les jours d'orage, dans la montagne, avec son chien « Mystère » qui aboyait en silence.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Ténébreuses 2

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le grand duc Ivan est amoureux de la modeste Prisca et s'oppose à sa mère qui veut le voir épouser la fille du prince Khirkof. De plus, il dénonce l'attitude de Raspoutine qui entraîne les dames de la cour dans une secte où elles deviennent les Ténébreuses. Il reçoit l'aide de la Kouliguine, célèbre danseuse qui dirige un complot contre le Tsar. Ivan et Prisca se réfugient en Finlande. Mais Prisca est enlevée, et promise à devenir une soeur des Ténébreuses... Extrait : --- Qui t'a dit que Doumine était mort ? - C'est la Kouliguine, répondit le domestique sans sourciller ; elle avait besoin que je sache cela... Mais vous croyez qu'il est mort, et il n'est peut-être pas mort ! - Si tu sais qu'il est mort, tu dois savoir aussi comment il est mort. Parle un peu pour voir, commanda Vera toujours un peu soupçonneuse. - Vous l'avez tué chez la Katharina, répondit Iouri, mais vous croyez peut-être l'avoir tué !... - Qu'est-ce qui te fait supposer qu'il ne serait pas mort ?... Moi, je l'ai vu mort, étendu dans son sang, sous un tapis... - Je sais... je sais... mais on croit que les gens sont morts et ils ne sont peut-être pas morts... - Celui-là est mort et enterré... - Je sais aussi où il est enterré et qui l'a enterré. Vous voyez bien que je sais tout. - Alors, ne parle plus jamais de Doumine, il n'en vaut pas la peine, je t'assure... - Mais on croit que les gens sont enterrés et ils ne le sont peut-être pas ! reprit Iouri, qui était décidément très entêté. - Où veux-tu en venir ? Tu m'ennuies, encore une fois, mais tu ne réussiras pas à m'effrayer. - Eh bien, je désire que la petite maîtresse vienne avec son serviteur. - Où cela ? Où me conduis-tu ? Je veux savoir.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Ténébreuses I

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le grand duc Ivan est amoureux de la modeste Prisca et s'oppose à sa mère qui veut le voir épouser la fille du prince Khirkof. De plus, il dénonce l'attitude de Raspoutine qui entraîne les dames de la cour dans une secte où elles deviennent les Ténébreuses. Il reçoit l'aide de la Kouliguine, célèbre danseuse qui dirige un complot contre le Tsar. Ivan et Prisca se réfugient en Finlande. Mais Prisca est enlevée, et promise à devenir une soeur des Ténébreuses... Extrait : Dans sa détresse, sur le fond des ténèbres se détacha peu à peu la figure de l'Autre, de l'Autre empereur, qui avait été souvent sa force occulte, qu'il avait toujours senti derrière lui, à côté de lui, comme son grand frère d'Orgueil et de Pouvoir, comme la seconde face de la Toute-Puissance autocratique sur les peuples, de l'Autre dont il entendait, encore la voix qui lui parlait de leur mission divine sur la terre et qui, au nom de cette mission divine, lui faisait signer, dans le désert des flots de Bjoërkoë, ce traité d'alliance qui n'était point dans le programme de son père et que ses hommes d'État avaient déchiré à son retour, comme on déchire les mauvaises pages entre les mains d'un enfant qui a mal compris son devoir... de l'Autre qui s'était joué de lui et qui l'avait jeté dans cet affreux chaos.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mister Flow

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Mister Flow est un malfaiteur qui emprisonné pour une peccadille, réussit à engager son avocat, Antonin Roze, dans la plus folle des aventures qui l'amène à s'éprendre de Lady Scarlett, la maîtresse du malfaiteur. Lady Scarlett séduite, s'enfuit avec lui après avoir essayé de le compromettre dans des cambriolages. Extrait : Quelles pauvres choses on me passe au greffe ! Le dossier le plus important, écoutez cela ! C'est celui qui a le plus de chance de mettre en valeur ma haute éloquence : « Vol et abus de confiance » : un domestique qui a volé une épingle de cravate à son maître. L'homme ne nie pas. Il a été pris sur le fait ; un imbécile par-dessus le marché. Il s'appelle Charles Durin. Et voilà ! Et pourtant, il y a des coups de couteau ! Ils ne sont jamais pour moi ! Des crimes magnifiques, des escroqueries étourdissantes ! Jamais époque judiciaire n'a été plus fertile en miracles. Ouvrez un journal. De la première à la dernière colonne (dernière heure mise à part et publicité), ça n'est qu'exploits d'apaches du grand monde ! Car les autres n'existent plusldots{} Ils ont déserté les bouges et remisé leurs casquettes. Ils ont appris à danser et s'habillent place Vendôme.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les Mohicans de Babel

    Gaston Leroux

    Parution : 10 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Dans le Paris débridé des année folles, alors que le gouvernement est aux abois, on ne parle que d'un mystérieux malfaiteur, tout-puissant, «le Grand X». Un riche banquier et homme politique, Milion-Lauenbourg, est le père d'une très jolie fille, Sylvie, amoureuse d'un député adversaire de son père, Claude Corbières. Celui-ci dirige la ligue anti parlementaire. Milion-Lauenbourg dirige ses affaires grâce à l'aide inestimable de M. Barnabé, aux allures de petit bureaucrate radin, mais qui en fait connaît tout de la banque. Il a recours aux services de Dumont, chef de la Sureté, prototype du policier avide de pouvoir. D'autres comparses gravitent autour de ces personnages, hommes politiques, truands, parents... L'intrigue est foisonnante, délirante, les nuits de Paris sont pleines de stupre et de sang. L'auteur se livre à une féroce satire de la société de son temps et dénonce la médiocrité des élites, la dégénérescence de la noblesse et la corruption des politiciens. Extrait : Cependant, la jeunesse ne demandait qu'à remuer, faire quelque chose, mais elle ne savait pas exactement quelle chose et les chefs qui jusqu'alors avaient tenté de la grouper concevaient des buts tellement différents qu'ils annihilaient par cela même leurs efforts. Seul, un jeune député, indépendant, détaché de toute coterie, s'était retourné vers eux, mais pour faire entendre des paroles tellement nouvelles qu'il avait eu, du premier coup, les chefs contre lui qui le traitaient d'anarchiste. Il paraissait redoutable, moins parce qu'il voulait construire que parce qu'il voulait détruire. Il mettait dans le même sac communistes, fascistes, et tous les parlementaires, même ceux qui, revenus de l'extrême-gauche, prétendaient maintenant à une politique «~nationale~». Il était antidictatorial et décentraliseur. Il s'appelait Claude Corbières, avait déjà porté des coups terribles et gênait tout le monde. Néanmoins ses conférences en province avaient eu un succès considérable, surtout chez ceux qui ne se mêlaient point de politique. En général, il n'apparaissait que comme un nouvel élément de désordre. Au fond, le pays n'attendait plus qu'un miracle qui viendrait peut-être de l'excès de ses maux. On cherchait de la consolation dans le souvenir des assignats le jour où ils n'avaient plus rien valu, on avait cessé de se leurrer de chimères et la vie avait repris son cours normal. Certains trouvaient que la faillite était lente à venir. On repartirait du bon pied. Mais ceux qui avaient des rhumatismes goûtaient peu cette perspective. Malheur aux vieillards~! Il fallait rester jeune ou le paraître.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les étranges noces de Rouletabille

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    La suite du Château noir... Les noces dont il est question dans le titre concerne Ivana et notre sympathique reporter... Extrait : Le Bulgare dormait profondément, enveloppé dans son manteau qui lui servait de couverture. À la lueur de la bougie plantée dans le goulot d'une bouteille, Rouletabille considéra assez longtemps ce rude visage. Pendant le sommeil, il était vraiment apaisé, c'était là une figure d'honnête homme qui ne reflétait aucun remords et qui se reposait de tous les tourments des jours mauvais, lesquels depuis plus de dix ans avaient creusé leurs sillons terribles dans cette chair encore jeune. «~Il est digne d'être aimé~!~» se dit Rouletabille, mais il pensa qu'Ivana ne l'aimait pas et que c'était une traîtresse qui avait trompé tout le monde. Là-dessus, il se déshabilla, fit ses ablutions comme chez lui, éteignit le fourneau à pétrole et se glissa sous les couvertures de son lit de camp. À tout hasard, sur la tablette, il avait mis une carabine toute chargée à portée de sa main. Il s'endormit en pensant à sainte Sophie et il rêva qu'il se noyait dans une cataracte.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les cages flottantes

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Le commandant du Bayard ne respirera à l'aise qu'une fois à Cayenne, sa cargaison de forçats débarquée, car quelque. chose se prépare, il le sent. La mise aux fers de Chéri-Bibi, chef occulte et incontesté des forçats, ne le rassure pas et il a raison: Chéri-Bibi s'évade et s'empare du navire. « C'est comme ça, maintenant, dans la vie de ce monde, gémit le Rouquin. Il suffit qu'on n' « ait » rien fait pour qu'on vous « envoie » au bagne. J'en ai « zigouillé » cinq, parole d'honneur ! pas un de plus, pas un de moins ; eh bien, c'est pour le sixième, que je n'ai jamais vu, que vous avez le plaisir de ma compagnie. J' vous le dis comme je le pense, j'ai jamais commis de meurtre inutile : j'ai toujours eu de la conscience ; j' suis un misérable, c'est vrai ! un voleur, c'est vrai ! un assassin c'est encore vrai ! mais c'est pas une raison pour qu'on condamne un innocent !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Roi Mystère

    Gaston Leroux

    Parution : 7 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Ce roman débute par le long récit des opérations montées par le Roi des Catacombes, autrement dit roi Mystère, pour faire échapper à la guillotine un condamné à mort innocent. Commandant à l'ensemble de la pègre parisienne, ce personnage est tout puissant. Il dispose de moyens financiers illimités et de complices dans tous les rouages de l'Etat. Il s'offre le luxe, en outre, d'inviter à dîner quelques représentants de la bonne société, dont le procureur impérial Sinnamari, le directeur de l'Assistance publique Eustache Grimm et le colonel Régine, afin de leur faire assister en direct à l'évasion du condamné, qu'il ne peuvent empêcher. Le récit voit ensuite le roi Mystère prendre toute son ampleur. L'homme dispose de trois identités : Robert Pascal, un jeune peintre de Montmartre - le comte de Teramo-Girgenti, vieillard aussi richissime que mystérieux - et roi Mystère auprès de ses troupes. Il apparaît petit à petit que cet individu tout puissant poursuit un objectif très personnel: se venger des trois hommes - Sinnamari, Grimm, Régine - qui, dans leur jeunesse, ont séquestré, violé et provoqué la mort de sa mère et envoyé son père à l'échafaud...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'Épouse du soleil

    Gaston Leroux

    Parution : 7 Juin 2013 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    L'académicien Ozout et son neveu Raymond arrivent au Pérou. Ils sont à la recherche de Marie-Thérèse, la fiancée de Raymond, que les Indiens veulent sacrifier selon leurs coutumes ancestrales, car ils l'ont désignée comme épouse du Soleil...

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le parfum de la Dame en noir

    Gaston Leroux

    Parution : 9 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Pour éclaircir l'énigme dans Le Mystère de la chambre jaune, le jeune reporter Rouletabille a voyagé en Amérique où il est remonté aux sources de sa propre enfance et au souvenir de la dame en noir, une belle inconnue au parfum unique qui venait à l'occasion rendre visiter au pauvre orphelin qu'il fût jadis. Maintenant que le jeune reporter a démasqué le coupable, les deux amoureux ont enfin pu s'épouser et une cérémonie de mariage a réuni presque tous les protagonistes du Mystère de la chambre jaune. Extrait : « Au fond, finit-il par dire, nous n'avions rien de mieux à faire pour cette nuit, que de nous barricader. Oh ! barricade provisoire, car je veux que la place soit mise en état de défense absolue dès demain. J'ai fait fermer la porte de fer et je la fais garder par le père Jacques. J'ai mis Mattoni en sentinelle dans la chapelle. J'ai rétabli ici un barrage, sous la poterne, le seul point vulnérable de la seconde enceinte et je garderai moi-même ce barrage. Le père Bernier veillera toute la nuit à la porte de la Tour Carrée, et la mère Bernier, qui a de très bons yeux, et à laquelle j'ai fait encore donner une lunette marine, restera jusqu'au matin sur la plate-forme de la tour. Sainclair s'installera dans le petit pavillon de feuilles de palmier, sur la terrasse de la Tour Ronde. Du haut de cette terrasse, il surveillera, avec moi du reste, toute la seconde cour et les boulevards et parapets. Mrs. Arthur Rance et M. Robert Darzac se rendront dans la baille et devront se promener jusqu'à l'aurore, le premier sur le boulevard de l'Ouest, le second sur celui de l'Est, boulevards qui bornent la première cour du côté de la mer. Le service sera dur cette nuit, parce que nous ne sommes pas encore organisés. Demain nous dresserons un état de notre petite garnison et des domestiques sûrs, dont nous pouvons disposer en toute sécurité.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le mystère de la chambre jaune

    Gaston Leroux

    Parution : 10 Juin 2015 - Entrée pnb : 9 Décembre 2015

    Un soir, malgré la porte de la chambre fermée à clef « de l'intérieur », les volets de l'unique fenêtre solidement fermés eux aussi « de l'intérieur », et en l'absence de toute cheminée ou passage secret, Mlle Stangerson est agressée dans la chambre jaune. Une trace ensanglantée de la main du coupable est retrouvée sur le mur. Qui a tenté de tuer Mlle Stangerson ? Et surtout, par où l'assassin a-t-il pu fuir de la chambre jaune ? C'est le Mystère de la chambre jaune... La plus célèbre des aventures de Rouletabille... Extrait : Nous marchions depuis quelques minutes, Rouletabille et moi, le long d'un mur qui bordait la vaste propriété de M. Stangerson, et nous apercevions déjà la grille d'entrée, quand notre attention fut attirée par un personnage qui, à demi courbé sur la terre, semblait tellement préoccupé qu'il ne nous vit pas venir. Tantôt il se penchait, se couchait presque sur le sol, tantôt il se redressait et considérait attentivement le mur ; tantôt il regardait dans le creux de sa main, puis faisait de grands pas, puis se mettait à courir et regardait encore dans le creux de sa main droite. Rouletabille m'avait arrêté d'un geste : « Chut !

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty