Calmann-Lévy

  • Il faut achever l'euro

    Jean Quatremer

    Parution : 2 Janvier 2019 - Entrée pnb : 8 Décembre 2018

     
    Si les gouvernements n'ont pas le courage d'achever la construction de l'euro, cette monnaie sans État, qui fête ses vingt ans le 1er  janvier 2019, disparaîtra. Le choc sera d'une rare violence pour nos économies, comme l'a montré la faillite en 2008 d'une simple banque d'affaires américaine, Lehman Brothers, qui a entraîné la plus grave récession depuis 1929. Alors imaginez ce que donnerait l'effondrement de la seconde monnaie de réserve du monde...
    Entre  2010 et  2012, nous en avons eu un avant-goût. La crise de la zone euro n'était pourtant pas une surprise  : les «  pères fondateurs » de la monnaie unique avaient pris la précaution d'avertir que leur travail était imparfait. Ils comptaient sur leurs successeurs pour l'achever. Or, tels les rois fainéants, non seulement ceux-ci n'ont rien fait, se contentant de capitaliser sur les premiers pas réussis de l'euro, mais, au contraire, ils ont détricoté le peu de fédéralisme qui existait.
    Pour comprendre et juger, ce livre propose une plongée dans la grande histoire et les petites anecdotes de la construction monétaire européenne, nourrie des témoignages de ses principaux acteurs. Il raconte les faux pas, les réconciliations, les réunions secrètes, les engueulades homériques et les décisions prises aux petites heures du matin. Une histoire qui permet de mesurer le chemin qui reste à parcourir.
    À l'heure où l'Union est plus que jamais remise en question par le Brexit et la résistible vague démagogique, Jean Quatremer lance un avertissement  : ce qui se joue, c'est l'avenir de notre argent.
     
     
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les salauds de l'europe ; guide à l'usage des eurosceptiques

    Jean Quatremer

    Parution : 24 Avril 2019 - Entrée pnb : 2 Août 2019

    Peut-on encore être européen ? Trop de scandales, comme l'embauche de José Manuel Durão Barroso, l'ancien président de la Commission, par la banque d'affaires Goldman Sachs. Trop de compromissions, comme l'élection de Jean-Claude Juncker à la tête de l'exécutif européen, lui qui a transformé son pays, le Luxembourg, en paradis fiscal. Trop d'échecs, de l'économie au contrôle des frontières extérieures en passant par le social ou la défense. Trop de libéralisme débridé. Et trop peu de démocratie.
    Il est facile de dresser un acte d'accusation implacable contre l'Union en dissimulant la responsabilité des gouvernements nationaux dans ces dérives. Les salauds de l'Europe, ce sont à la fois les États, les maîtres de l'Union, qui ont trahi le rêve des pères fondateurs, et les démagogues qui essayent de faire croire qu'un retour vers le passé résoudrait tous les problèmes. Il est temps de redire ce que l'Union nous a apportéà l'heure où elle n'a jamais paru aussi fragile, menacée de l'extérieur par la Russie de Poutine et les États-Unis de Trump, et de l'intérieur par le Brexit et la montée des partis extrémistes.
    Dans ce livre percutant, l'un des meilleurs spécialistes de l'Europe reprend un à un les arguments de ses opposants en démêlant le vrai du faux et rappelle que la construction communautaire, aussi perfectible soit-elle, reste la dernière utopie pacifiste d'une planète au bord de l'abîme.
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty