• Déplacements

    Serge Fauchereau

    Parution : 1 Janvier 1995 - Entrée pnb : 25 Novembre 2015

    « Le temps - auquel j'ai plus qu'autre gallé - quand on y pense, le temps qu'en folie on dépense, le temps s'en va, le temps s'en va, Madame, et chasse nos jours sans espoir de retour. » « Y se perdió aquel tiempo que yo perdi ? » « But at my back I always hear time's wingèd chariot hurrying near. Time past and time future, what might have been and what has been point to one end, which is always present... » Sous le rêve de chaque parole n'y a-t-il pas toujours le temps qui court ? Villon, Musset, Ronsard et Du Bellay, Jorge Guillén, Eliot et Marvell ou bien Tzara, n'y aurait-il qu'un seul thème en littérature : Est-il perdu le temps que j'ai perdu et qui s'approche d'une seule fin toujours présente ? Translations, déplacements des problèmes d'une langue à l'autre, d'un lieu à l'autre : on se déplace dans le blanc du papier comme dans l'inanité affairée des aéroports et des gares. C'est l'espace-temps. Lentement la voix s'enroue de tous les mots que l'on n'a pas dits et les doigts s'engourdissent des gestes que l'on n'a pas su faire. On est timide, orgueilleux et, en fait, indifférent, sans générosité. Et puis, toujours, dans un monde où ceux qui n'ont que les opinions des autres sont à peine moins dangereux que ceux qui sont sûrs d'avoir raison, l'incertitude. Tout de même, je trace des lettres, je me dépêche. Bah, tout n'est pas si noir. S.F.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Au début de ce siècle, l'Amérique était un pays sans tradition littéraire : en poésie, Edgar Poë et Emily Dickinson étaient encore peu connus, et on ne s'était guère arrêté sur le grand barde Walt Whitman. C'est en Europe, que l'écrivain américain allait chercher son inspiration. Aujourd'hui, les États-Unis se trouvent être le centre du monde littéraire anglo-saxon. On connaît Hemingway et Faulkner ; mais mesure-t-on l'importance d'un W.C. Williams, d'un Wallace Stevens ? Ce livre s'efforce de révéler la richesse et la variété de la poésie américaine, surgie, depuis les années vingt, comme un continent sort de la mer.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Lecture de la poésie américaine

    Serge Fauchereau

    Parution : 31 Décembre 1997 - Entrée pnb : 1 Avril 2016

    Au début de ce siècle, l'Amérique était un pays sans réelle tradition littéraire. C'est en Europe que l'écrivain américain allait chercher son inspiration. Aujourd'hui, les États-Unis se trouvent être le centre du monde littéraire anglophone. Ce livre révèle la richesse et la variété de la poésie américaine tout au long de ce siècle. Il est illustré de nombreuses photographies inédites.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty